Archive pour la catégorie “Actualités”

Crise systémique globale – Septembre-Octobre 2012 :

 
Quand les trompettes de Jericho sonneront 7 fois pour le monde d’avant la crise

- Communiqué public GEAB N°66 (18 juin 2012) -

Image "clownesque" du game-over systémique  à advenir !

Image « clownesque » du game-over systémique à advenir !

L’évolution des événements mondiaux se déroule conformément aux anticipations élaborées par LEAP/E2020 au cours des récents trimestres. L’Euroland est enfin sorti de sa torpeur politique et du court-termisme depuis l’élection de François Hollande (1) à la tête de la France et le peuple grec vient de confirmer sa volonté de résoudre ses problèmes au sein de l’Euroland (2) démentant ainsi tous les « pronostics » des médias anglo-saxons et des eurosceptiques. A partir de maintenant, l’Euroland (en fait l’UE moins le Royaume-Uni) va donc pouvoir aller de l’avant et se doter du véritable projet d’intégration politique, d’efficacité économique et de démocratisation sur la période 2012-2016 comme LEAP/E2020 l’a anticipé en Février dernier (GEAB N°62). C’est une nouvelle positive mais, pour les semestres à venir, cette « seconde Renaissance » du projet européen (3) constituera bien la seule bonne nouvelle au niveau mondial. 

Toutes les autres composantes de la situation globale sont en effet orientées dans un sens négatif, voire catastrophique. Là encore, les médias dominants commencent à se faire l’écho d’une situation anticipée de longue date par notre équipe pour l’été 2012. En effet, sous une forme ou une autre, plus souvent en pages intérieures qu’en grands titres (monopolisés depuis des mois par la Grèce et l’Euro (4)), on retrouve désormais les 13 thèmes suivants : 
 
  1. Récession globale (plus aucun moteur de croissance nulle part / fin du mythe de la « reprise US ») (5) 
  2. Insolvabilité croissante et partiellement reconnue comme telle désormais de l’ensemble du système bancaire et financier occidental 
  3. Fragilité croissante des actifs financiers clés comme les dettes souveraines, l’immobilier et les CDS à la base des bilans des grandes banques mondiales 
  4. Chute du commerce international (6) 
  5. Tensions géopolitiques (notamment au Moyen-Orient) approchant du point d’explosion régionale 
  6. Blocage géopolitique global durable à l’ONU 
  7. Effondrement rapide de tout le système occidental de retraites par capitalisation (7) 
  8. Fractures politiques croissantes au sein des puissances « monolithiques » mondiales (USA, Chine, Russie) 
  9. Absence de solutions « miracles », comme en 2008/2009, du fait de l’impuissance croissante de plusieurs grandes banques centrales occidentales (FED, BoE, BoJ) et de l’endettement des Etats 
  10. Crédibilité en chute libre pour tous les Etats devant assumer la double charge d’un endettement public et d’un endettement privé excessifs 
  11. Incapacité à maîtriser/ralentir la progression du chômage de masse et de longue durée 
  12. Echecs des politiques de stimulus monétaristes et financiers comme des politiques d’austérité « pure » 
  13. Inefficacité désormais quasi-systématique des enceintes internationales alternatives ou récentes, G20, G8, Rio+20, OMC, … sur tous les thèmes-clés de ce qui n’est plus en fait un agenda mondial (8) faute de consensus : économie, finance, environnement, résolution de conflits, lutte contre la pauvreté, …
 

Comments 12 commentaires »

Film documentaire long métrage en préparation :

Réalité matérielle physique chérie (titre provisoire)

Le pouvoir de l'esprit dans la matière

Ce film est à ce stade en évolution permanente (« work in progress ») !
Vous êtes donc cordialement invités à en discuter d’une manière participative dans vos commentaires…

PITCH :

Ce long métrage documentaire est adressée à un public de 15 à 35 ans : la simplicité de l’information présentée sera primordiale. De style road-movie, rapide, c’est une plongée dense en information dans la matière, l’énergie, le corps et l’âme, et les interactions les régissant. Tourné en anglais, français et allemand, il permettra de connecter des domaines habituellement séparés et vise à créer un changement de paradigme dans la façon de nous guérir, et notre évolution personnelle.
 

SYNOPSIS :

L’INFORMATION. L’ÉNERGIE. Le monde en est saturé. En fait, on pourrait dire le monde en est fait. Il y a près d’un siècle, un être humain a fait la première association mathématique entre l’énergie et la matière, précisant que les deux pourraient être totalement interchangeables. Une découverte concomitante posa les principes contre-intuitifs régissant les particules atomiques, ouvrant une fenêtre sur un monde surréaliste ; mais un monde peut-être plus proche de la réalité que le point de vue déterministe avec lequel nous avons toujours l’habitude de raisonner.

Il y a un siècle. Hélas, ce qui aurait pu avoir été un changement complet de paradigme a eu besoin de temps pour prendre racine dans la psyché commune. Cela a conduit à des découvertes scientifiques et de compréhension extraordinaires, mais la plupart de ces recherches ont été mal, ou pas du tout, comprises par l’immense majorité de l’humanité.

Notre société est la plus matérialiste que notre histoire ait connu ; A un moment où nous avons transformé des croyances millénaires en faits scientifiques, il semble que notre psyché commune refuse de lâcher prise avec la matérialité, pour quelques bonnes raisons, et beaucoup de mauvaises. De plus, ce déni semble avoir des effets pervers, et l’humanité dilapide autant de matière qu’elle peut brûler, dans un chant du cygne suicidaire.

Dans ce film, nous allons explorer les racines de la vision matérialiste et les implications des physiques relativiste et quantique, en particulier dans le corps humain et sur l’esprit, que ce soit pour la compréhension, l’évolution personnelle, le soin, ou pour embrasser une vision plus large de soi-même et du monde.

SCRIPT :

1) Qu’est-ce que la réalité ?

Psychologues sur les sens humains et les interfaces. Physiciens sur le point de vue déterministe, la relativité et la mécanique quantique. Allons au CERN.

2) De l’énergie et de l’information.

Théorie des jeux. Théorie de l’information. Théorie du chaos. Des mathématiques. Quelles sont les énergies et comment elles fonctionnent – pour celles pour lesquelles nous savons. Expériences scientifiques amusantes pour comprendre pourquoi le monde ne tombe pas en miettes.

3) Guérisseurs, médecins et ce qu’ils font / comment ils le font.

Un grand nombre de guérisseurs ou médecins, qu’ils soient conventionnels ou non conventionnels, sur les 3 questions suivantes :

  • Quelle est votre compréhension de la réalité ? (ou, si regard blanc : qu’est ce que votre pratique vous a fait comprendre sur le fonctionnement du monde ?)
  • Pouvez-vous décrire de manière aussi concise et simple que possible, la façon dont votre pratique fonctionne ?
  • Comment savez-vous que ce que vous avez fait a marché sur un patient ?

4) BASCULE / une réalité plus globale.

NPMR (réalité matérielle non physique). OBE (expériences hors du corps). (Monroe, Campbell). Relations corps-esprit. Réalité virtuelle, virtualité réelle. Réincarnations, avatars, karma. (Dalaï Lama). Prenons un peu de hauteur sur les choses.

5) De l’intention et de l’esprit / l’interface avec la réalité.

Le riz qu’on aime et le riz qu’on conspue. Loi de l’attraction. Transurfing. EFT, ho’ponopono. La prière et les traditions religieuses. Champ magnétique terrestre. Vous voulez dire que l’esprit peut influencer la matière ?

6) Sur l’amour et la peur.

Les nouvelles, bonnes ou mauvaises. Vues sur la réalité personnelle. Adrenaline vs. oxytocine / endorphine. Maladies = le mal a dit. Conscient, inconscient, surconscient. Psychothérapeutes sur la résolution de la peur.

7) Changer, évoluer, exercer son libre arbitre.

Et maintenant, que faire ? Vous avez choisi votre incarnation. Vous avez choisi votre chemin. En fait, tout est parfait pour vous. Vous n’avez plus qu’à choisir, ce que « parfait » signifie pour vous.

A PROPOS DU RÉALISATEUR :

Médéric DegoyMédéric Degoy, 36 ans ; Je suis un entrepreneur en série. Au cours du diplôme de l’ENS Louis Lumière, l’un des deux grandes écoles de cinéma en France, j’ai créé ma première société à 23 ans, une agence web, et une société de production de courts métrages et de documentaires. J’ai ensuite créé plusieurs sociétés sur Internet, suis parti de Paris et ai construit ma maison écologique dans la montagne, me suis impliqué dans la vie politique et associative locale, suis redescendu parfois, ai écrit de la poésie et pris des photos d’art pendant que ma femme peignait et dessinait, et je suis maintenant, entre maintes autres choses, à l’origine de la création de Panthérapie, un réseau de recherche, d’études scientifiques et de centres d’applications autour des thérapies énergétiques, informationnelles ou naturelles. Tout cela avec un équilibre de la vie personnelle conservé avec soin, avec trois enfants et une femme partageant le même chemin spirituel. Bref, je suis quelqu’un qui matérialise ses idées : un être humain ; peut-être un peu plus pressé.

 

NOUS RECHERCHONS DES PERSONNES À INTERVIEWER : EN FRANCE, EN EUROPE ET AUX ÉTATS-UNIS.

Merci de nous contacter à ce sujet via le formulaire contact.
 

Note du réalisateur : j’ai écrit ce texte initialement en anglais, d’où certaines tournures de phrases un peu alambiquées – veuillez accepter mes humbles excuses pour la rédaction rapide de ce document de travail… :) MD

Comments 50 commentaires »

 

un film documentaire grec réalisé en 2012 par

Katerina Kitidi et Aris Chatzistefanou

Produit par The Press Project et Infowar Productions

Les créateurs du Debtocracy, le documentaire vu par plus de 2 millions de spectateurs, reviennent avec une nouvelle production : CATASTROÏKA. Ce documentaire qui cherche les conséquences de la liquidation totale de la Grèce. Révisant des exemples de privatisations aux pays développées du Sud, CATASTROÏKA essaie de prévoir ce qui va se passer si le même modèle s’applique à un pays sous surveillance économique. 

http://nous-les-dieux.org/VIDEOS/CATASTROIKA.flv

Ce documentaire, visible gratuitement sur Internet, revient sur les effets des privatisations dans plusieurs pays développés et sur ce qui attend la Grèce. Aris Chatzistefanou et Katerina Kitidi, les créateurs de Debtocracy, un documentaire sur l’histoire de la dette grecque vu par des millions d’internautes à travers le monde, viennent de sortir, jeudi 26 avril 2012, leur nouvelle production : Catastroïka, un film co-produit par le public, et qui peut être visionné gratuitement sur Internet.  

Le documentaire, présenté par ses réalisateurs comme une source alternative d’information, revient sur les effets des privatisations dans plusieurs pays développés et sur ce qui attend la Grèce. Le pays est, en effet, sommé par la Troika (BCE/UE/FMI) de lancer un programme de privatisations afin d’alléger le poids énorme de sa dette. Les parts détenues par l’Etat dans les compagnies des eaux (Eydap-Eyath), pétrolière (Helpe), des Jeux (Opap), du groupe gazier (Depa) ont déjà commencé à être cédées à des groupes privés. 

Le processus de privatisation est décortiqué par les journalistes. Selon eux, tout commence par une attaque du gouvernement et des médias contre les fonctionnaires, accusés de tous les déboires financiers du pays. Ensuite, les organismes publics sont volontairement laissés à l’abandon par l’Etat. Qui, enfin, vend ces entreprises publiques à un prix sous-évalué. 
En Russie post-soviétique, en Allemagne de l’Est lors de la réunification, en Grande-Bretagne sous Margaret Thatcher, cette « méthode » a conduit à l’explosion du chômage et à une baisse de la qualité des services proposés. 

La Grèce, rat de laboratoire de l’Europe ?

Interrogé dans le documentaire, Naomi Klein, journaliste canadienne, auteure de « La stratégie du choc » estime, quant à elle, que « ces politiques de libéralisation de l’économie ne sont pas liées à la démocratie. C’est des politiques qui ont été menées initialement par des dictatures », notamment par Augusto Pinochet au Chili. Dès lors, la thèse défendu dans le film est que la crise financière nuit gravement à la démocratie. 

Le philosophe Slavoj Zizek, lui, soutient que la Grèce est utilisée comme un rat de laboratoire pour le reste de l’Europe dans les domaines financier et politique. Un nouveau type de gouvernement d’apparence démocratique, mais en réalité autoritaire, est testé en Grèce. Les politiciens soumis aux puissances financières mettent en place des mesures catastrophiques pour les peuples et brident leur capacité à se soulever. Luis Sepulveda et Ken Loach interviennent aussi dans le documentaire. 

D’après les auteurs du film, le manque de volonté politique contribue à la destruction des services publics. Car, les privatisations répondent moins à des exigences économiques qu’à des positionnements idéologiques. Ainsi, rappellent-ils, la gestion de l’eau, à Paris, avait été confiée sous Jacques Chirac à un duopole, Suez et Veolia. Au changement de majorité à la mairie en 2001, la gestion est redevenue publique et les prix ont baissé. 

Le message final adressé au peuple grec par les intervenants: « Résistez ! »

(source : lexpress.fr)

Lisez l’entretien exclusif avec Katerina Kitidi, co-réalisatrice de ce film :

Lire la suite de cet article… »

Comments 3 commentaires »

Colibris
Colibris
 
 

Chers ami(e)s,

ColibrisLe moment est venu ! C’est le 20 octobre que nous lançons officiellement notre grande campagne « Tous candidats 2012, pour une République des Consciences ».

Nous savons qu’une élection ne suffira pas pour que la société change. C’est un vaste mouvement populaire dont nous avons besoin, capable d’agir localement et de peser en France et en Europe sur les grandes tendances économiques et politiques.

En 2012, nous vous proposons d’être ce mouvement !

Montrons combien nous sommes à vouloir une société véritablement écologique et humaine. Mettons en lumière toutes les initiatives qui existent déjà et sont autant de briques du monde de demain.

Première étape : rassemblons-nous et déclarons nous tous candidats sur le site : www.touscandidats2012.fr.
Dans quelques semaines nous serons peut-être des milliers et dans quelques mois des centaines de milliers…

Cette société est notre société et c’est à nous de lui donner l’orientation que nous souhaitons. Nous sommes tous candidats à changer les choses !

Nous restons bien entendu à votre disposition pour discuter, partager, et répondre à toutes vos questions : n’hésitez pas à nous contacter !

Cyril, Isabelle, Gregory, Céline, Alain, Patrick, Marianne, Bernard et toute l’équipe de Colibris…

Comments 9 commentaires »


Les mots ont-ils le pouvoir que certains entendent leur prêter ? J’en doute. Les mots sont faibles. Comme nous. Les palabres euphoriques, les dithyrambes enflammées, les discours indignés n’ont jamais émoussé la vilenie des Hommes, freiné leurs désirs de puissance, pas plus qu’ils n’ont ébranlé leur complaisante médiocrité. Tout au plus les mots ont-ils satisfait les crâneuses velléités de gloire éphémère de ceux qui les manient et donné l’occasion à ceux qui les lisent d’afficher fièrement des postures révoltées. 
 
Mais ont-ils changé la triste farce du monde ? 
 
En revanche, maniés avec talent, les mots peuvent donner l’illusion d’une réalité. Exploités par des experts, ils sont le moyen de faire prendre les vessies d’une démocratie qui se cherche pour les lanternes d’un processus révolutionnaire sans précédent. Présentée par certains médias et la blogosphère « engagée » comme une « révolution démocratique » qui devait permettre au peuple Islandais de changer un Etat corrompu et une société malmenée par la crise, soutenue à grand renfort de réseaux sociaux, inscrite dans un processus visant à impliquer le « citoyen moyen »… La révision constitutionnelle entamée sur l’île aux volcans a-t-elle été à la hauteur des superlatifs employés pour la qualifier ?

Copyright Stjórnlagaráð

Indépendance et souveraineté nationale, moralité et intégrité politique, respect des droits de l’homme, préservation des ressources naturelles, paix et coopération internationale… Il y a quelques semaines, abordant les grands enjeux nationaux, le conseil constitutionnel (Stjórnlagaráð) a remis ses 9 chapitres de recommandations au Parlement (Althing). Celui-ci devrait les examiner dans le courant du mois. Probablement soumis à un référendum populaire (c’est en tout cas le souhait des membres de la commission), les 114 articles rédigés remplaceront peut-être les 79 articles de l’actuelle Constitution, octroyée par le Danemark en 1874 et très légèrement modifiée lors de l’indépendance de l’île en 1944.


Les premières consultations publiques organisées par le gouvernement de Jóhanna Sigurðardóttir prennent place en 2009, sous l’impulsion de collectifs populaires indépendants du pouvoir qui souhaitent créer les conditions d’une société plus juste et plus probe. Les modalités de désignation des candidats à l’Assemblée Constituante issues de ces premières tables rondes démarrent quant à elles l’année dernière. Contrairement à ce qui a été souvent écrit, cette révision constitutionnelle était prévue de fort longue date. Et si la crise financière de 2008 a bel et bien accéléré sa mise en place, son origine est moins directement le fait de « la rue », d’un ras-le-bol généralisé ou d’une quelconque « révolution des casseroles », que la conséquence d’une exigence politique ; celle d’un parti d’opposition (le Parti du Progrès) qui avait conditionné son soutien à la coalition Gauche-Verts de 2009 à ce changement de constitution.

Comments 2 commentaires »

philum.info (newsnet) — Destin du Monde : L’info non alignée et structurée

Voici l’endroit pour publier les actualités qui résonnent en vous !

Comments 12 commentaires »

par Carl Johan Calleman

(le 18 janvier 2011)

L’année dernière beaucoup de gens se sont réunis pour la Convergence consciente du 17-18 juillet 2010, posant l’intention de manifester la conscience unitaire quand la neuvième et plus élevée des ondes mayas amènera l’univers à son état d’existence le plus élevé. Cet évènement a servi de camp de base pour poser une intention et pour l’ascension vers la conscience unitaire. Nous avons célébré dans la joie dans les formes les plus variées, allant des temples de Bali aux anciens Mayas au Guatemala et du peuple Saami dans le Nord aux Bushmen du Kalahari. Nous pouvions voir pour la première fois notre planète apparaître comme un espace sacré encerclé par une roue de médecine mondiale (*).

Nous approchons maintenant du véritable début de cette onde de conscience unitaire qui commence le 9 mars 2011. C’est la neuvième onde, aussi connue sous le nom d’Inframonde universel. Cette onde comprend une période de 13 « uaxaclahunkin » (18 jours) qui propulse un processus ayant pour but de conduire l’univers et les êtres humains à leur niveau de conscience le plus élevé (**). Le but de cet article est de fournir un peu plus de contexte à cette onde, sa date d’initiation et il suggère comment l’énergie de l’onde peut être utilisée de la façon la plus bénéfique. Ceci nécessite que je résume une fois de plus la structure de base du plan temporel cosmique comme on le comprend à partir du calendrier maya.

Durant les dernières années beaucoup de gens ont pris connaissance de l’existence du calendrier maya et sa prétendue date finale mais il est surprenant de constater que beaucoup moins ont assimilé ce que les anciennes inscriptions en disent. En fait, il n’y a qu’une seule ancienne inscription connue qui mentionne la fin du calendrier : le Monument 6 à Tortuguero (**) décrit ce qui se passera quand le calendrier prendra fin. L’actuelle lecture de cette ancienne inscription par des mayanistes professionnels est que nous verrons alors la manifestation du Bolon Yokte Ku en grande tenue et avec ses insignes.  Donc tout autre chose que vous auriez entendu dire sur la fin du calendrier maya tel qu’un changement de pôle, la fin du monde, un alignement galactique, des éruptions solaires, des émanations du centre de la galaxie, etc., n’ont, en fait, pas de fondement dans aucun ancien texte maya.

Ce qui a cependant une origine dans une ancienne inscription maya c’est Bolon, le chiffre neuf. A première vue, la lecture du monument de Tortuguero peut paraître énigmatique et difficile à comprendre. Il y a cependant beaucoup d’informations autour du Bolon Yokte Ku qui nous permet de donner un sens à cette inscription (***). Ce qu’il est crucial de comprendre c’est que Bolon Yokte Ku est l’entité à Support en neuf, ou Neuf marches de « fins de périodes ». En d’autres termes, Bolon Yokte Ku est un nom pour une pyramide cosmique à neuf marches. Au travers d’une vaste vérification basée sur des faits il s’avère que cette pyramide symbolise les neuf étages de l’évolution que traverse l’univers dans sa montée vers l’état de conscience le plus élevé.

Chaque niveau de l’évolution, de Bolon Yokte Ku, la pyramide cosmique, est développé par une série de treize périodes de temps. Elles vont du « hablatun » (1,26 milliards d’années), tout en bas au « uaxaclahunkin » de 18 jours au 9ème niveau. Ceci signifie une augmentation de fréquence 20 fois supérieure et une accélération du temps à chaque marche vers un niveau supérieur. Bientôt, le 28 octobre 2011, les énergies des neuf ondes vont se manifester toutes pleinement. Cette manifestation finale est ce à quoi, je crois, l’ancienne inscription fait allusion, quand il est dit qu’on verra Bolon Yokte Ku apparaitre en grande tenue. Les fruits des neuf ondes apparaitront alors en toute plénitude car elles s’achèveront toutes en même temps. Ceci ne prête pas à confusion si on accepte que les anciens peuple du monde, y compris les Mayas, avaient tendance à personnaliser les forces cosmiques en les décrivant comme des « dieux », alors que dans le monde moderne, nous les décririons comme neuf ondes d’énergie.

Le 9 mars 2011, la 9ème onde la plus élevée du Bolon Yokte Ku sera activée. Il me semble que le but de cette onde en particulier de 13 x 18 = 234 jours est de couronner l’évolution tout entière de l’univers qui a été jusqu’ici propulsée par les huit ondes inférieures. Selon ce que nous savons sur les polarités changeantes de la conscience des neuf ondes, elle le fera en fournissant les énergies qui sont favorables à ce que les êtres humains puissent co-créer la conscience unitaire.

Lire la suite de cet article… »

Comments 4 commentaires »

un reportage vidéo réalisé par Sofia Amara

(rediffusé en clair le samedi 26 février 2011 dans l’émission Spécial Investigation sur la chaîne CANAL+)

Répression en Libye et au Bahreïn, manifestation au Maroc. Depuis la chute éclair du président tunisien Ben Ali, en janvier dernier, le monde arabe est secoué par un vent de fronde sans précédent. Spécial Investigation modifie sa programmation, pour s’intéresser à ce « printemps arabe », qui représente peut-être un tournant historique comparable à celui de la Chute du Mur de Berlin en Europe, en 1989.

Les équipes de Spécial Investigation ont suivi la révolution égyptienne et ses répercussions en Algérie, au Yémen et en Syrie. Dans tous ces pays, la jeunesse réclame plus de justice et plus de démocratie. Ses armes : la non violence et les réseaux sociaux d’Internet. Mais tout n’est pas aussi « spontané » qu’il n’y paraît. Cette enquête révèle que certains activistes arabes ont été formés à la meilleure école : celle des révolutions démocratiques des pays de l’Est, en Europe, dans les années 2000…

http://nous-les-dieux.org/VIDEOS/MondeArabeOndeDeChoc.mp4

Rédaction en chef : Marc Berdugo et Florent Chevolleau  —  Journaliste : Marianne Kerfriden
Images : Pedro Brito da Fonseca, Guillaume Lhotelier, Nazim Belabdelouahab et Abdel Natale

Comments Un commentaire »

par Carl Johan Calleman

(lundi 7 février 2011)

Pour ceux qui ont étudié mes livres, en particulier Calendrier Maya – La Transformation de la Conscience, les évènements actuels dans les pays arabes ne devraient pas être une grande surprise. (Si vous n’avez pas encore lu ce livre, je vous conseille vivement de le lire bientôt si vous voulez comprendre l’époque décisive dans laquelle nous entrons. Aucun livre sur le calendrier maya ne s’est avéré aussi exact dans ses prédictions et sa compréhension). Une des théories qui y est développée est que l’Etat-nation moderne, et aussi tout le concept de domination, a son origine dans la conscience dualiste de la « Vague National » (6ème onde) comme elle décrite pour l’essentiel dans ce qui est appelé le Compte Long maya. L’Etat-nation moderne en tant que structure sociale, et projection de l’esprit humain, prit naissance en Europe du Nord-Ouest au début du « 7ème Jour » de la « Vague National », en 1617. Les pays scandinaves, les Pays-Bas et dans une certaine mesure l’Angleterre, étaient proches de la ligne de division entre les hémisphères occidental et oriental (longitude 12° Est) et donc c’est là que pour la première fois dans l’histoire nationale des institutions de gouvernement furent établies qui étaient indépendantes de la dynastie monarchique particulière qui dirigeait ces pays. Le concept d’Etat-nation s’est depuis étendu, et ce durant tout le « 7ème Jour » de la « Vague National », dans le monde entier, surtout par l’impérialisme européen, au point que les gens modernes ont aujourd’hui tendance à considérer cette structure organisationnelle comme allant de soi. Malgré ses nombreuses organisations internationales actuelles, la politique mondiale est encore essentiellement fondée sur les relations entre les différents Etats-nations. En réalité, l’Etat-nation avec un gouvernement au pouvoir en son centre n’est cependant rien d’autre qu’une projection d’un cadre de conscience humain particulier orchestré par le calendrier maya et relié à un champ de polarité particulier de notre planète. L’une des dernières régions du monde à avoir adopté le concept d’Etat-nation fut le Maghreb (l’Afrique du Nord arabe), dont les frontières ne furent dessinées par les puissances européennes que lors de l’effondrement du sultanat de l’Empire ottoman au début des années vingt.

Une des prédictions faite dans mon livre mentionné ci-dessus est que lorsque la polarité du « 7ème Jour » de l’actuel « Vague Galactique » (8ème onde) fut établie le 3 novembre 2010, le système de domination créé par la « Vague National » finirait par s’équilibrer avec une polarité complémentaire. Il en résulterait que non seulement la domination du cerveau gauche (et masculin) commencerait à s’effriter, mais aussi la domination occidentale et tout le cadre institutionnel qui y est associé. L’herbe serait coupée sous les pieds du phénomène de la domination en tant que tel. La seule question restée sans réponse est combien de temps il faudra pour que les êtres humains assimilent le nouveau changement du champ mondial. Dans quel ordre ces changements se manifesteront dans la fréquence élevée de changement qui règne actuellement dans la « Vague Galactique » à l’approche de la « Vague Universelle » (la 9ème et dernière onde) [du 9 mars au 28 octobre 2011, soit 234 jours terrestres (13 x 18 jours) ] avec son rythme « uaxaclahunkin » (*) ? [2 x 9 jours, soit 18 jours terrestres sur 13 cycles]

Lire la suite de cet article… »

Comments 11 commentaires »

Le jeudi 3 février 2011, Denis Robert a été blanchi par la Cour de cassation de sa condamnation pour deux de ses livres (Révélation$ et La Boîte noire) et un documentaire (Les Dissimulateurs), diffusé sur Canal +. Une victoire, gagnée contre Clearstream, mais aussi contre ceux qui, à l’instar de Philippe Val et d’Edwy Plenel, avaient tenté de discréditer son travail ou multiplié les soupçons, à l’instar de la presse bien pensante. Nous y reviendrons.

le film « Les Dissimulateurs » diffusé en 2001

http://nous-les-dieux.org/VIDEOS/LesDissimulateurs.mp4

(« l’objet du délit » qui n’en a jamais été un !)

« Clearstream est condamnée à une amende de 9000 euros et surtout à me verser des dommages dont le montant sera fixé par la Cour d’Appel de Lyon. Toute mon enquête est entièrement validée. Les jugements sont définitifs et sans recours pour la multinationale. La jurisprudence de la cour européenne des droits de l’homme fait foi, les jugements consacrent le droit à l’information comme une vertu cardinale. Il souligne que j’ai fait œuvre d’utilité publique en révélant l’existence et le fonctionnement trouble de Clearstream. Je vais publier un texte plus précis dans la journée. C’est une incroyable et formidable victoire pour le journalisme. Et pour moi. J’ai pu mener ce combat et poursuivre à son terme cette longue procédure grâce au milliers de gens qui ont participé à mon comité. C’est à eux que je pense ainsi qu’au 500 journalistes qui ont envoyé leur carte de presse en soutien. ça fait vraiment plaisir. Mille mercis. »

Sans dissimuler notre plaisir, nous publions, le texte que Denis Robert a adressé à ses amis :

Dix ans et toutes mes dents

Note pour mes amis et les amis de mes amis qui ont la mémoire embrouillée et me demandent des détails sur les jugements de la Cour de cassation qui viennent de tomber. D’abord vous dire qu’ils mettent un terme une longue bataille judiciaire et qu’ils m’enchantent.

Depuis dix années que Révélation$ est sorti (28 février 2001), de nombreuses plaintes ont été déposées contre mon éditeur, les chaînes qui ont diffusé mes films, de nombreux journaux et contre moi. Une soixantaine en tout, dans plusieurs pays, en comptant les procédures pénales et les constitutions de partie civile.

Parmi ces plaintes, une dizaine émanait de la Banque générale de Luxembourg et une vingtaine a été lancée par la Menatep, une banque russe liée à la mafia. Je peux dire que globalement j’ai gagné tous ces procès.

La chambre de compensation luxembourgeoise Clearstream a diligenté une grande partie des autres procédures. Leur stratégie a été essentiellement basée sur la calomnie, une extrême mauvaise foi, le harcèlement, l’acharnement et l’intimidation.

Cette stratégie, loin du droit, échoue lamentablement aujourd’hui, pour laisser place à la justice et au journalisme. Une victoire sans tambours ni trompettes. Une victoire gravée dans le marbre. Un souvenir de victoire bientôt. Peu importe. Cette décision ouvre d’intéressantes perspectives. Clearstream ne pourra plus faire comme avant…

Lire la suite de cet article… »

Comments 6 commentaires »

un reportage vidéo réalisé par Jérôme Lévy

(diffusé le 6 février 2011 dans l’émission Capital sur la chaîne M6)

Quand votre vie privée vaut de l’or : « La vie privée, ça n’existe plus », ose Mark Zuckerberg, le fondateur du réseau social Facebook. Le milliardaire de 26 ans, qui vient d’être sacré personnalité de l’année par le magazine américain Time, ne fait pas que provoquer l’opinion. Il révèle que nos données personnelles circulent sur le net et sont même désormais vendues aux annonceurs. À l’heure où les photos de nos soirées sont immédiatement affichées par nos « amis », où notre navigation sur Internet est suivie en permanence par de petits fichiers (les cookies), où notre conjoint ou notre patron peut facilement espionner nos conversations téléphoniques et où nos traces ADN nous trahissent partout, est-il encore possible de conserver une vie privée ? Qui profite de ces nouvelles technologies pour faire du business ?

http://nous-les-dieux.org/VIDEOS/m6-capital-facebook-la_pub_vous_suit_a_la_trace.flv

Facebook, Linkedin, …, plus de 20 millions de Français font partie d’un réseau social sur Internet. Ces nouveaux outils leur permettent de reprendre contact avec des copains, d’échanger leurs photos ou d’entretenir leurs relations professionnelles. Pour les publicitaires, cette profusion de données personnelles représente une mine d’or. Elle leur permet de mieux connaître leurs clients et de cibler leur marketing. Comment nos informations intimes sont-elles collectées et exploitées ? Quels risques cela présente-t-il ? Peut-on faire confiance aux réseaux sociaux ?

(source de l’information: )

Comments 4 commentaires »

Aussi incroyable que cela puisse paraître, une véritable révolution démocratique et anticapitaliste a lieu en Islande en ce moment même, et personne n’en parle, aucun média ne relaie l’information, vous n’en trouverez presque pas trace sur « Google » : bref, le black-out total. Pourtant, la nature des évènements en cours en Islande est sidérante : Un Peuple qui chasse la droite au pouvoir en assiégeant pacifiquement le palais présidentiel, une « gauche » libérale de remplacement elle aussi évincée des « responsabilités »  parce qu’elle entendait mener la même politique que la droite, un référendum imposé par le Peuple pour déterminer s’il fallait rembourser ou pas les banques capitalistes qui ont plongé par leur irresponsabilité le pays dans la crise, une victoire à 93% imposant le non-remboursement des banques, une nationalisation des banques, et, point d’orgue de ce processus par bien des aspects « révolutionnaire » : l’élection d’une assemblée constituante le 27 novembre 2010, chargée d’écrire les nouvelles lois fondamentales qui traduiront dorénavant la colère populaire contre le capitalisme, et les aspirations du Peuple à une autre société.

Alors que gronde dans l’Europe entière la colère des Peuples pris à la gorge par le rouleau-compresseur capitaliste, l’actualité nous dévoile un autre possible, une histoire en marche susceptible de briser bien des certitudes, et surtout de donner aux luttes qui enflamment l’Europe une perspective : la reconquête démocratique et populaire du pouvoir, au service de la population.

Ci-dessous… deux articles traitant de cette révolution en marche :

Lire la suite de cet article… »

Comments 23 commentaires »

(reçu par mél, le 28 janvier 2011 à 21:09, en provenance de Patrick Lesage le signataire)


Vous avez sans aucun doute pris conscience que la Terre arrive au bout de ses limites et que nous n’avons jusqu’à présent, pas réussi à créer un monde de paix et de liberté, en symbiose avec la nature, tourné vers la recherche du bonheur et de la connaissance. C’est dommage car la vie dans un tel monde serait meilleure. Malheureusement, nous sommes en train d’aller vers la direction opposée. Nous sommes en train d’avancer vers notre extinction. Le moment est grave, la vie sur Terre est en danger. Si nous ne portons pas notre attention sur ce qui est en train d’arriver, nous courrons à la catastrophe.

La planète est en train d’être détruite et nous n’allons pas pouvoir continuer ainsi pendant encore bien longtemps. Bientôt il n’y aura plus assez de ressources naturelles à extraire. Nous aurons détruit la diversité vivante, remplacé la nature par la chimie, contaminé l’environnement, notre santé et nous serons condamnés à disparaître en emmenant avec nous toute la planète.

L’économie qui fait tourner ce mécanisme est en accélération forcée à cause de ses emprunts. Tout le monde en paye les conséquences. La dette mondiale s’est envolée et il n’y a plus moyen de la rattraper. La seule possibilité actuelle à l’économie mondiale de rembourser ses emprunts passés, c’est d’emprunter à nouveau sinon c’est la cessation de paiement généralisée. La dette mondiale est condamnée à augmenter encore et encore. Tant que les gouvernements sont derrière pour garantir les remboursements, le système peut encore fonctionner. Le problème c’est qu’on ne peut pas emprunter à l’infini et que certains gouvernements commencent à faire faillite. C’est le cas de nombreux pays. L’économie mondiale a de plus en plus de difficultés à rembourser ses emprunts et ses intérêts. Malgré l’argent qui est pris aux générations futures, l’économie mondiale va tôt ou tard être incapable de payer les conséquences de notre mode de vie.

La société dans laquelle nous nous trouvons devient de plus en plus totalitaire. Le sommet de la pyramide acquière un pouvoir démesuré tandis ce que les individus sont dépouillés de leurs vie privée et de leurs libertés. Pendant que ce transfert de pouvoir s’opère, les médias encouragent chacun au matérialisme, à la consommation et à l’assouvissement de tous leurs désirs. Fractionné en croyances et en idéologies, le monde se fait la guerre à lui-même.

Nous sommes à un moment important de notre évolution. Le moment où l’Humanité doit choisir entre la mort et la vie. Nous pouvons soit continuer comme nous le faisons et notre monde va s’effondrer, soit changer et créer un autre monde. Nous n’avons plus le temps de remettre au lendemain ce que nous pouvons faire aujourd’hui, de compter sur nos dirigeants pour nous sortir de cette mauvaise passe ou d’espérer un miracle qui nous évitera d’avoir à faire des efforts. Nous n’avons pas d’autre choix que de nous sortir par nous-même de la situation dans laquelle nous nous sommes placés.

Le Monde dans lequel nous vivons n’est pas différent de nous, nous sommes le Monde et le Monde est nous. Si nous voulons produire une transformation profonde de notre société, c’est nous-même qu’il faut changer. En nous changeant nous-même, nous changeons le Monde de manière profonde et durable.

Cette société violente et destructrice est le reflet du quotidien. Elle n’est possible que parce que les individus y prennent part et l’entretiennent. Le sommet de la pyramide s’appuie sur l’acceptation des individus pour exercer son pouvoir, sans quoi il n’en aurait aucun. Malgré l’apparent contrôle qu’ils peuvent avoir, c’est le peuple qui décide de la société dans laquelle il veut vivre.

Bien sûr, si le peuple est divisé, occupé ou ignorant, alors il est incapable de décider et l’on décide à sa place. Cependant, lorsque le peuple s’unit pour une juste cause alors il n’y a rien alors qui puisse s’y opposer, aucun lobby ni aucune armée; à la longue, la volonté du peuple est toujours victorieuse.

Face à la destruction du Monde, il est grand temps que le peuple s’unisse pour la plus grande de toutes les causes; celle de sa survie. Il n’y a pour cela besoin d’aucune autorité, d’aucun chef ni d’aucun gourou. Ils ont tous fait faillite. Que ce soient les gouvernements, les religions ou les idéologies, ils ont tous échoué à créer un monde de paix et de prospérité. Ils ne sont pas la solution mais plutôt la source du problème car ils divisent l’homme en croyances. Focalisés sur nos différences, nous gaspillons notre énergie à lutter contre nous-même. Il ne nous faut pas nous diviser, mais nous unir pour pouvoir transformer notre société.

Pour opérer ce changement profond dans notre société, il faut passer de l’état de spectateur, à celui d’acteur. Une participation qui se résumerait à supporter d’autres qui feraient le travail n’est pas la solution. Si l’on veut diriger la société dans une direction, il ne faut pas compter sur d’autres pour qu’ils le fassent à notre place, il faut le faire soi-même.

La société offre de nombreuses possibilités aux individus de décider quel monde ils souhaitent encourager à condition qu’ils fassent un petit effort. La consommation est sans doute l’exemple le plus simple. Grâce à votre pouvoir de consommateur, vous pouvez privilégier des entreprises respectueuses de l’environnent, de votre santé ou de certaines valeurs éthiques. Les entreprises étant dépendantes de votre argent, vous leur imposez votre volonté.

L’élément le plus important pour mettre en marche et diriger cette transformation c’est la connaissance. C’est sur cette connaissance que se basent les choix et le mode de vie qui en résulte. Lorsque les connaissances évoluent, les opinions et les choix s’en trouvent changés.

Le problème c’est que la société est pleine de certitudes, nous sommes tous sûrs de savoir et certains d’avoir raison. Cela nous paralyse terriblement. En réalité, derrière le conditionnement de la société et toutes les croyances, nous ne savons pas grand-chose. Si nous connaissions vraiment les conséquences de notre mode de vie, de la même manière que l’on sait que lorsqu’on met sa main dans le feu on se brûle, nous n’agirions pas ainsi.

Faire évoluer les connaissances humaines, tant sur le plan sociétal que spirituel peut permettre une prise de conscience, un changement dans la mentalité qui se répercutera dans notre société. Un esprit fortement conditionné, très attaché à des croyances et des idéologies aura besoin d’effectuer de profonds changements en soi afin de retrouver sa liberté. Un esprit sans arrêt occupé, une vie remplie par des petits riens, devra d’abord se nettoyer pour accomplir cette action.

Dans la seconde partie de ce document vous allez découvrir de nouvelles connaissances sur de nombreux sujets. Certaines de ces ressources sont militantes, toutefois, sans forcément être d’accord avec les opinions de leurs auteurs, vous pouvez prendre connaissance des informations qu’elles contiennent.

En parcourant les liens ci-dessous, vous comprendrez sans doute l’importance de reproduire et diffuser rapidement ce document à vos proches et à vos contacts. Vous pouvez l’envoyer par mail, le poster dans des forums et le publier dans les réseaux sociaux afin de sensibiliser le plus de personnes possibles.

Nous sommes déjà des millions à travailler pour transformer le Monde dans lequel nous vivons. Malgré une forte opposition de la part de ceux qui souhaitent garder leur emprise, chacun est libre et possède le pouvoir d’opérer cette transformation. Agir localement et s’investir à plusieurs dans des actions concrètes est à la porté de n’importe qui. C’est à vous de trouver ce qui est juste et ce que vous devez faire.

 

Patrick Lesage


L’ARGENT EST UNE DETTE

Le système monétaire est au cœur de la crise financière et économique. Il est maintenant compréhensible par le grand public grâce au travail de Paul Grignon.

Lire la suite de cet article… »

Comments 13 commentaires »

Salut à vous jardiniers en herbe,

Suite aux évènements récents que nous pouvons observer partout dans le monde, je me suis vu dans l’obligation de lancer un article à ce sujet. La vérité éclate au grand jour et les lumières sont présentes dans l’esprit des gens.

Je compte sur vous pour observer, commenter, débattre, ou ne rien dire ; le choix est le vôtre.

Love U all


(source: “L'homme et ses symboles”, conçu et réalisé par C.G. Jung, Robert Laffont, 1964, page 83.
Cliquez sur l'image pour accéder à sa description.)


Comments 11 commentaires »

Accélérez votre navigation sur ce site en utilisant :
Google Chrome
Le navigateur internet rapide et novateur !