Archive pour la catégorie “Fraternité”

783 millions de personnes, soit 11 % de la population mondiale n’a pas encore accès à l’eau potable. Pour son dernier film, LA SOIF DU MONDE, Yann Arthus-Bertrand revient sur la consommation d’eau dans le monde et est allé à la rencontre de femmes et d’hommes qui agissent au quotidien. En ce début du XXI° siècle, le développement rapide de pays à forte population, la détérioration de l’environnement, les changements climatiques, menacent l’approvisionnement en eau et donc les ressources alimentaires mondiales. L’homme sera-t-il capable de nourrir la planète tout en préservant la nature ?

http://nous-les-dieux.org/VIDEOS/la-soif-du-monde.flv

Après HOME et la série Vu du Ciel, le film documentaire de 90 minutes LA SOIF DU MONDE de Yann Arthus-Bertrand, réalisé par Thierry Piantanida et Baptiste Rouget-Luchaire propose un nouveau voyage autour de la terre.

Yann Arthus-Bertrand commence son film avec un constat sans appel : « Moi, à Paris, qui croyais consommer quelques dizaines de litres d’eau par jour, j’ai appris que j’en consommais près de 5.000 litres. »  Puis les chiffres s’amoncellent à l’écran : « 1.000 litres d’eau pour 1 kilo de pommes, 3.400 litres pour un kilo de riz, 11.000 litres pour un jean, 15.000 litres pour 1 kilo de bœuf, etc… »

Cette fois-ci le célèbre photographe s’intéresse à l’un des enjeux majeurs pour la survie des populations : l’EAU. Aujourd’hui, dans un contexte de forte croissance de la demande, d’augmentation de la population mondiale et d’aggravation des effets des dérèglements climatiques, l’eau est devenue l’une des plus précieuses richesses naturelles de notre planète Fidèle à la réputation de Yann Arthus-Bertrand, LA SOIF DU MONDE, tourné dans une vingtaine de pays, révèle le monde mystérieux et fascinant de l’eau douce grâce à de spectaculaires images aériennes tournées dans des régions difficiles d’accès et rarement filmées, tel que le Soudan du Sud ou le nord du Congo ; découvertes aussi des plus beaux paysages de notre planète, lacs, fleuves, marais, dessinés par l’eau.

LA SOIF DU MONDE fait donc le pari de confronter la fameuse vision aérienne du monde de Yann Arthus-Bertrand avec la dure réalité quotidienne de tous ceux qui sont privés d’eau, en meurent parfois et se battent sur le terrain pour se procurer l’eau, l’épurer ou l’apporter à ceux qui en manquent.

Le film est tissé de rencontres. Un berger du nord Kenya nous dit dans les yeux qu’il a tué pour de l’eau et qu’il le fera encore. Des femmes dansent lorsque l’eau arrive enfin dans leur village. Une ambassadrice des Nations Unies atypique explique son combat pour que les gouvernements s’engagent eux aussi pour permettre l’accès à l’eau et aux techniques les plus modernes d’épuration, garantes de la survie et de la santé des populations les plus pauvres.

Des reportages réalisés en Europe, en Afrique, en Asie, en Amérique, donnent la parole à ceux qui s’engagent et innovent, afin d’apporter l’eau où elle manque, l’utiliser plus intelligemment, l’épurer ou mieux encore cesser de la polluer.

Des personnalités attachantes, reconnues internationalement ou simples acteurs de terrain, illuminent le film de leur énergie, de leur imagination et de leur enthousiasme…
Car l’accès à l’eau potable est plus que jamais le grand enjeu de demain.

« Serons-nous capables d’imaginer une nouvelle culture de l’eau ? »
(Yann Arthus-Bertrand)

Comments 5 commentaires »

Achetez Zéro Limite de Joe Vitale sur Amazon.fr

J’aimerais vous faire part d’un programme dont j’ai pris connaissance, en lisant le livre « Zéro Limite » (de Joe Vitale avec l’aide de Ihalekala Hew Len) et que je trouve tout simplement extraordinaire, et tellement simple !

Celui-ci consiste à être responsable à 100% de tout ce qui se passe à l’intérieur, et ainsi qu’à l’extérieur, pour parvenir à l’Amour et la Paix; c’est ce que nous enseigne le programme Ho’oponopono.
Car nous sommes tous reliés, et que nous faisons tous partis de la même Source, tout ce que nous pensons et faisons agit indirectement les uns sur sur les autres et le monde extérieur.

Ce programme, nous incite à Nous Nettoyer, pour Nettoyer notre vie, ou même la Vie en général ; la Conscience.
Il faut avoir conscience qu’il n’y a pas de limites, et que tout est possible ! 

Il suffit de Nettoyer en répétant ces quelques phrases intérieurement en s’adressant à la Divinité (ou La vie, ou puissance cosmique ou Univers, conscience collective, etc…, tout ce qui a assonance collective supérieure) :

«Je t’aime. Je suis désolé. Pardonnes-moi . S’il-te-plait. Merci.»

Lorsque se présente un problème ou un « problème », il suffit de se demander « Qu’est-ce qu’il se passe en moi pour que tel problème existe ? », et remettre la question à la Divinité.

Et continuer à Nettoyer, et toujours Nettoyer :

«Je t’aime. Je suis désolé. Pardonnes-moi . S’il-te-plait. Merci.»

Love. 

Présentation du livre Zéro Limite :

S’il semble que vous travaillez trop sans jamais atteindre vos objectifs, alors peut-être que le problème se trouve en vous. Peut-être que les limitations qui vous tiennent en retrait sont en vous et non à l’extérieur de vous. Zéro limite présente une méthode éprouvée pour briser ces barrières et accomplir bien plus dans la vie que vous n’auriez pu l’imaginer. Cette méthode est une actualisation de l’ancien système hawaïen Ho’oponopono. Ho’oponopono est une méthodologie personnelle qui enlève les obstacles mentaux afin de libérer votre esprit qui pourra ensuite trouver des façons nouvelles et inattendues d’obtenir ce que vous souhaitez manifester dans votre vie. Malgré sa grande simplicité, cette méthodologie fonctionne à merveille – tant professionnellement que personnellement. En collaboration avec le Dr. Ihaleakala Hew Len, maître-formateur du système moderne, Joe Vitale explique comment vous pouvez acquérir la richesse, la santé, la paix et la joie. Le Dr Vitale et le Dr Hew Len expliquent les concepts du système pour vous aider à nettoyer votre esprit des blocages subconscients afin que vous puissiez enfin obtenir ce que vous désirez vraiment de la vie. Cette méthode nettoie les croyances acquises, les pensées et les mémoires dont vous ignorez même l’existence. Ce livre est une clé qui ouvre votre vie vers un univers de nouvelles possibilités et d’accomplissement – un univers où il y a zéro limite. 

S’autoguérir par Hooponopono

Comments 10 commentaires »

Les indiens contre les rois du pétrole

un documentaire allemand réalisé en 2005 par Holger Riedel 

Producteurs : ARTE G.E.I.E., GÉO, Medienkontor, WDR, MDR, NDR, Discovery Channel.

 

Dans l’est de l’Équateur, la forêt tropicale, qui abrite une faune d’une infinie diversité, est polluée par le pétrole.
Seule une poignée d’indigènes ose protester !

Les habitants de Sarayaku, village perdu au fin fond de la forêt équatorienne, se battent depuis des lustres contre les géants du pétrole qui prétendent prospecter leurs terres pour en extraire l’or noir. La maire de Sarayaku a confié à Patricia Gualinga et à son jeune frère Heriberto, chefs de file du mouvement, une mission très spéciale : aller dans des régions pétrolières éloignées et y recueillir la preuve que les groupes pétroliers ne tiennent que rarement les promesses faites aux habitants…

http://nous-les-dieux.org/VIDEOS/les-indiens-contre-les-rois-du-petrole.flv

(reportage diffusé sur ARTE le 28 octobre 2006 dans le magazine «  »)


Comments 4 commentaires »

 

un film documentaire grec réalisé en 2012 par

Katerina Kitidi et Aris Chatzistefanou

Produit par The Press Project et Infowar Productions

Les créateurs du Debtocracy, le documentaire vu par plus de 2 millions de spectateurs, reviennent avec une nouvelle production : CATASTROÏKA. Ce documentaire qui cherche les conséquences de la liquidation totale de la Grèce. Révisant des exemples de privatisations aux pays développées du Sud, CATASTROÏKA essaie de prévoir ce qui va se passer si le même modèle s’applique à un pays sous surveillance économique. 

http://nous-les-dieux.org/VIDEOS/CATASTROIKA.flv

Ce documentaire, visible gratuitement sur Internet, revient sur les effets des privatisations dans plusieurs pays développés et sur ce qui attend la Grèce. Aris Chatzistefanou et Katerina Kitidi, les créateurs de Debtocracy, un documentaire sur l’histoire de la dette grecque vu par des millions d’internautes à travers le monde, viennent de sortir, jeudi 26 avril 2012, leur nouvelle production : Catastroïka, un film co-produit par le public, et qui peut être visionné gratuitement sur Internet.  

Le documentaire, présenté par ses réalisateurs comme une source alternative d’information, revient sur les effets des privatisations dans plusieurs pays développés et sur ce qui attend la Grèce. Le pays est, en effet, sommé par la Troika (BCE/UE/FMI) de lancer un programme de privatisations afin d’alléger le poids énorme de sa dette. Les parts détenues par l’Etat dans les compagnies des eaux (Eydap-Eyath), pétrolière (Helpe), des Jeux (Opap), du groupe gazier (Depa) ont déjà commencé à être cédées à des groupes privés. 

Le processus de privatisation est décortiqué par les journalistes. Selon eux, tout commence par une attaque du gouvernement et des médias contre les fonctionnaires, accusés de tous les déboires financiers du pays. Ensuite, les organismes publics sont volontairement laissés à l’abandon par l’Etat. Qui, enfin, vend ces entreprises publiques à un prix sous-évalué. 
En Russie post-soviétique, en Allemagne de l’Est lors de la réunification, en Grande-Bretagne sous Margaret Thatcher, cette « méthode » a conduit à l’explosion du chômage et à une baisse de la qualité des services proposés. 

La Grèce, rat de laboratoire de l’Europe ?

Interrogé dans le documentaire, Naomi Klein, journaliste canadienne, auteure de « La stratégie du choc » estime, quant à elle, que « ces politiques de libéralisation de l’économie ne sont pas liées à la démocratie. C’est des politiques qui ont été menées initialement par des dictatures », notamment par Augusto Pinochet au Chili. Dès lors, la thèse défendu dans le film est que la crise financière nuit gravement à la démocratie. 

Le philosophe Slavoj Zizek, lui, soutient que la Grèce est utilisée comme un rat de laboratoire pour le reste de l’Europe dans les domaines financier et politique. Un nouveau type de gouvernement d’apparence démocratique, mais en réalité autoritaire, est testé en Grèce. Les politiciens soumis aux puissances financières mettent en place des mesures catastrophiques pour les peuples et brident leur capacité à se soulever. Luis Sepulveda et Ken Loach interviennent aussi dans le documentaire. 

D’après les auteurs du film, le manque de volonté politique contribue à la destruction des services publics. Car, les privatisations répondent moins à des exigences économiques qu’à des positionnements idéologiques. Ainsi, rappellent-ils, la gestion de l’eau, à Paris, avait été confiée sous Jacques Chirac à un duopole, Suez et Veolia. Au changement de majorité à la mairie en 2001, la gestion est redevenue publique et les prix ont baissé. 

Le message final adressé au peuple grec par les intervenants: « Résistez ! »

(source : lexpress.fr)

Lisez l’entretien exclusif avec Katerina Kitidi, co-réalisatrice de ce film :

Lire la suite de cet article… »

Comments 3 commentaires »

« Aimez les animaux,
N’abattez pas les arbres verts,
Et vous ne connaitrez pas l’adversité dans la vie. »
Guru Jambeshwar Bhagavan, appelé communément Jambaji (1451-1536)

Les Bishnoïs considèrent les arbres verts et les animaux comme leurs égaux et ne peuvent attenter à leur vie. L’un de leur pèlerinage annuel à Khejarli a d’ailleurs pour objectif de ne jamais leur faire oublier que 363 membres de leur communauté, essentiellement des femmes, ont péri massacrés pour avoir tenté d’empêcher l’abattage d’arbres. L’histoire remonte à l’année 1730. Le maharadjah avait alors demandé à ses soldats d’abattre les plus beaux arbres de la région pour recueillir de la chaux nécessaire à la construction de sa future forteresse. La diplomatie n’ayant pas eu les effets escomptés, 363 Bishnoïs entourèrent alors de leurs bras tous les arbres menacés et furent massacrés sans sommation. La réaction qu’eut à l’époque Amrita Devi (que les Bishnoïs vénèrent aujourd’hui) résume parfaitement la philosophie de cette branche hindoue :  « Une tête tranchée vaut moins qu’un arbre abattu. »

Végétariens, ils respectent donc toute forme de vie et s’opposent à toute forme de violence. Nombre d’entre eux ont d’ailleurs péri sous les balles des braconniers. Ils vénèrent l’antilope noire et la considèrent, au même titre que l’arbre et la gazelle, comme des membres de leur famille et partagent avec eux l‘eau et 10 % de leurs récoltes. S’ils soignent les animaux malades ou blessés, les femmes doivent aussi allaiter les faons orphelins. Peuple modèle, les Bishnoïs auraient certainement beaucoup à nous apprendre en ces temps de crises multiples. Harmonie, paix, amour et dévotion sont les maîtres-mots de cette communauté écologiste régie par 29 principes fondamentaux auxquels ils ne dérogent pas.

Edictés par le gourou en 1485 dans la ville de Mukam, en voici la liste :

  1. Observer une mise à l’écart de la mère et du nouveau-né pendant trente jours après l’accouchement (pour éviter des infections et à cause de l’éventuelle fatigue de la mère).
  2. Ecarter la femme de toute activité pendant 5 jours lors du début de ses règles (pour ne pas la fatiguer et respecter une certaine hygiène).
  3. Tôt, chaque matin, prendre un bain.
  4. Maintenir la propreté externe du corps et interne de l’esprit (par un comportement et des sentiments humbles, sans animosité, etc.)
  5. Méditer deux fois par jour, en matinée et en soirée, lorsque la nuit est encore séparée du jour.
  6. Chanter la gloire du seigneur et exposer ses vertus chaque soirée.
  7. Offrir l’oblation quotidienne au feu saint avec un cœur rempli de sentiments de bien-être pour tout être vivant, d’amour pour la nature et le monde entier et de dévotion au seigneur.
  8. Employer l’eau filtrée, le lait et le bois de chauffage soigneusement nettoyé (pour éviter que des insectes soient tués ou brûlés).
  9. Etre attentif et conscient de ses paroles.
  10. Pardonner naturellement.
  11. Être compatissant.
  12. Ne pas voler.
  13. Ne pas dénigrer, déprécier derrière le dos, quelqu’un.
  14. Ne pas mentir.
  15. Ne pas se livrer à l’opprobre.
  16. Jeûner et méditer la nuit sur la nouvelle lune.
  17. Réciter le nom de saint de Vishnou.
  18. Être compatissant envers tous les êtres vivants.
  19. Ne pas détruire les arbres verts (c’est-à-dire non morts).
  20. Tuer les passions de convoitises, d’irritation, d’envie, d’avarice et d’attachement.
  21. Se permettre de cuisiner soi-même, ou par un fidèle d’une autre religion ou secte, en étant pur de par le cœur et le travail.
  22. Fournir un abri commun (Thhat) pour les chèvres et les moutons afin de leur éviter l’abattoir.
  23. Ne pas castrer le taureau.
  24. Ne pas consommer ou cultiver de l’opium.
  25. Ne pas consommer ou cultiver du tabac et ses dérivés.
  26. Ne pas consommer ou cultiver du cannabis.
  27. Ne pas boire de boisson alcoolisée.
  28. Ne pas manger de plats de viande ou non-végétariens (afin de protéger les animaux) et obligation de protéger et de nourrir les animaux sauvages.
  29. Ne pas utiliser de vêtements teints en bleu (en Inde antique, cette couleur était obtenue grâce à un arbre sauvage, l’indigo, et c’est aussi la couleur de la mort).

Quelques proverbes Bishnoï :

  • Ne jamais abattre un arbre verdoyant, attendre que le bois soit mort pour l’utiliser comme bois de construction.
  • Mettre les morts simplement en terre qui se nourrira de la chair. Faire l’économie du bois pour la crémation ou le cercueil.
  • La propreté et l’hygiène garde de la maladie.
  • Protéger la vie sauvage qui maintient la fertilité des sols et l’équilibre naturel des espèces. Ils sont tenus de réserver un dixième de leur récolte céréalière pour l’alimentation de la faune locale.
  • Conserver l’eau à l’usage des hommes et des animaux et en construisant des réservoirs partout où cela est nécessaire.
  • Pratiquer le végétarisme et se prémunir de toute addiction.
  • Ne rien attendre du râja ou du gouvernement, ne compter que sur la communauté.
  • Les femmes, sources de la vie, s’habilleront de vêtements rouge ou orange brillant, et les hommes de blanc, symbole de dévotion.
  • La violence n’est acceptable que pour la défense d’un arbre, d’un animal ou de convictions ; il est bon de mourir pour cela.

(source : sauvons-les-animaux.com)

Comments 2 commentaires »

Colibris
Colibris
 
 

Chers ami(e)s,

ColibrisLe moment est venu ! C’est le 20 octobre que nous lançons officiellement notre grande campagne « Tous candidats 2012, pour une République des Consciences ».

Nous savons qu’une élection ne suffira pas pour que la société change. C’est un vaste mouvement populaire dont nous avons besoin, capable d’agir localement et de peser en France et en Europe sur les grandes tendances économiques et politiques.

En 2012, nous vous proposons d’être ce mouvement !

Montrons combien nous sommes à vouloir une société véritablement écologique et humaine. Mettons en lumière toutes les initiatives qui existent déjà et sont autant de briques du monde de demain.

Première étape : rassemblons-nous et déclarons nous tous candidats sur le site : www.touscandidats2012.fr.
Dans quelques semaines nous serons peut-être des milliers et dans quelques mois des centaines de milliers…

Cette société est notre société et c’est à nous de lui donner l’orientation que nous souhaitons. Nous sommes tous candidats à changer les choses !

Nous restons bien entendu à votre disposition pour discuter, partager, et répondre à toutes vos questions : n’hésitez pas à nous contacter !

Cyril, Isabelle, Gregory, Céline, Alain, Patrick, Marianne, Bernard et toute l’équipe de Colibris…

Comments 9 commentaires »

par Carl Johan Calleman

(le 18 janvier 2011)

L’année dernière beaucoup de gens se sont réunis pour la Convergence consciente du 17-18 juillet 2010, posant l’intention de manifester la conscience unitaire quand la neuvième et plus élevée des ondes mayas amènera l’univers à son état d’existence le plus élevé. Cet évènement a servi de camp de base pour poser une intention et pour l’ascension vers la conscience unitaire. Nous avons célébré dans la joie dans les formes les plus variées, allant des temples de Bali aux anciens Mayas au Guatemala et du peuple Saami dans le Nord aux Bushmen du Kalahari. Nous pouvions voir pour la première fois notre planète apparaître comme un espace sacré encerclé par une roue de médecine mondiale (*).

Nous approchons maintenant du véritable début de cette onde de conscience unitaire qui commence le 9 mars 2011. C’est la neuvième onde, aussi connue sous le nom d’Inframonde universel. Cette onde comprend une période de 13 « uaxaclahunkin » (18 jours) qui propulse un processus ayant pour but de conduire l’univers et les êtres humains à leur niveau de conscience le plus élevé (**). Le but de cet article est de fournir un peu plus de contexte à cette onde, sa date d’initiation et il suggère comment l’énergie de l’onde peut être utilisée de la façon la plus bénéfique. Ceci nécessite que je résume une fois de plus la structure de base du plan temporel cosmique comme on le comprend à partir du calendrier maya.

Durant les dernières années beaucoup de gens ont pris connaissance de l’existence du calendrier maya et sa prétendue date finale mais il est surprenant de constater que beaucoup moins ont assimilé ce que les anciennes inscriptions en disent. En fait, il n’y a qu’une seule ancienne inscription connue qui mentionne la fin du calendrier : le Monument 6 à Tortuguero (**) décrit ce qui se passera quand le calendrier prendra fin. L’actuelle lecture de cette ancienne inscription par des mayanistes professionnels est que nous verrons alors la manifestation du Bolon Yokte Ku en grande tenue et avec ses insignes.  Donc tout autre chose que vous auriez entendu dire sur la fin du calendrier maya tel qu’un changement de pôle, la fin du monde, un alignement galactique, des éruptions solaires, des émanations du centre de la galaxie, etc., n’ont, en fait, pas de fondement dans aucun ancien texte maya.

Ce qui a cependant une origine dans une ancienne inscription maya c’est Bolon, le chiffre neuf. A première vue, la lecture du monument de Tortuguero peut paraître énigmatique et difficile à comprendre. Il y a cependant beaucoup d’informations autour du Bolon Yokte Ku qui nous permet de donner un sens à cette inscription (***). Ce qu’il est crucial de comprendre c’est que Bolon Yokte Ku est l’entité à Support en neuf, ou Neuf marches de « fins de périodes ». En d’autres termes, Bolon Yokte Ku est un nom pour une pyramide cosmique à neuf marches. Au travers d’une vaste vérification basée sur des faits il s’avère que cette pyramide symbolise les neuf étages de l’évolution que traverse l’univers dans sa montée vers l’état de conscience le plus élevé.

Chaque niveau de l’évolution, de Bolon Yokte Ku, la pyramide cosmique, est développé par une série de treize périodes de temps. Elles vont du « hablatun » (1,26 milliards d’années), tout en bas au « uaxaclahunkin » de 18 jours au 9ème niveau. Ceci signifie une augmentation de fréquence 20 fois supérieure et une accélération du temps à chaque marche vers un niveau supérieur. Bientôt, le 28 octobre 2011, les énergies des neuf ondes vont se manifester toutes pleinement. Cette manifestation finale est ce à quoi, je crois, l’ancienne inscription fait allusion, quand il est dit qu’on verra Bolon Yokte Ku apparaitre en grande tenue. Les fruits des neuf ondes apparaitront alors en toute plénitude car elles s’achèveront toutes en même temps. Ceci ne prête pas à confusion si on accepte que les anciens peuple du monde, y compris les Mayas, avaient tendance à personnaliser les forces cosmiques en les décrivant comme des « dieux », alors que dans le monde moderne, nous les décririons comme neuf ondes d’énergie.

Le 9 mars 2011, la 9ème onde la plus élevée du Bolon Yokte Ku sera activée. Il me semble que le but de cette onde en particulier de 13 x 18 = 234 jours est de couronner l’évolution tout entière de l’univers qui a été jusqu’ici propulsée par les huit ondes inférieures. Selon ce que nous savons sur les polarités changeantes de la conscience des neuf ondes, elle le fera en fournissant les énergies qui sont favorables à ce que les êtres humains puissent co-créer la conscience unitaire.

Lire la suite de cet article… »

Comments 4 commentaires »

Plus de dix heures de vidéo-conférences sur le calendrier Maya

présentées par Don James Boudreau

Oui, le temps est venu…

Et si le message de Ian Xel Lungold avait une suite…

Pourquoi le Calendrier Maya suscite t-il tant d’intérêt en ces temps-ci ? Eh bien, c’est parce que nous approchons d’une date… Oui, encore une ! Il pointe effectivement vers cette date du solstice d’hiver du 21 décembre 2012 (selon la croyance populaire), date à laquelle leur calendrier devrait prendre fin (mais il s’agit en fait – selon la théorie de Carl Johan Calleman – du 28 octobre 2011)… Alors, qu’en est-il au juste ?

Au-delà de la peur, les fascinants secrets qui ont été récemment décodés et révélés à un moment crucial de notre évolution suscitent notre curiosité. Il semble bien que c’est effectivement à ce moment-ci, précisément, que cette information devait être connue. Mais le message n’est pas encore complet… Il se déploie. Y sommes-nous ouverts ?

Crop-Circle Papillon – Pays-Bas – 7 août 2009
(le message du papillon aux chenilles ?)
Ce que la chenille perçoit comme la mort, le papillon le vit comme une renaissance !

Le Calendrier Maya ne serait pas seulement un calendrier, mais plus encore un symbole représentatif de l’évolution de la Conscience dans cette dimension que nous, les humains, avons octroyée au temps !

Une invitation vous est lancée pour « voir » d’une nouvelle manière, à la façon des Sages Gardiens du temps « cosmique », cette connexion de la conscience terrestre reliée à l’Impulsion Créatrice.

Les quatre conférences (réalisées en 2008-2009) qui vous sont offertes gratuitement, nous amènent à nous redéfinir dans le cadre d’une vision globale de la Vie et du sens qu’on peut lui donner. Avec du recul, notre perception s’élargit et nous sommes invités à aligner notre « être » et notre « faire ». Vous serez à la fois étonnés, interpellés et émerveillés par cette révélation de l’épopée de la Conscience.

Ces conférences sont nées d’un recul, d’un appel, puis d’une intuition profonde, et aussi, du livre de Carl Johan Calleman, intitulé The Mayan Calendar, des propos du charismatique Ian Xel Lungold sur Internet, d’échanges avec Carlos Barrios, un Guatémaltèque anthropologue, initié et guide spirituel, et de plusieurs démarches parmi lesquelles, celle de Drunvalo Melchizédek, du réputé John M. Jenkins, du Dr. Jose Arguelles, de Don Alejandro Oxlaj , porte-parole du Conseil des Anciens Mayas, du chercheur scientifique Gregg Braden, du biologiste Bruce Lipton, du mythologue David Talbott, et de nombreuses autres personnes inspirantes qui y sont associées. Merci à chacune.

La conférence #1 est intitulée Introduction ; la #2La Création ; et la #3Le Choix Ultime. D’une durée approximative de 3 heures chacune, elles sont coupées en section d’environ 20 minutes pour favoriser leur visionnement. Un dernier partage vidéo d’un peu plus d’une heure, appelé L’après Maya (#0), vous est offert ; c’est un diaporama commentée par Don.

Lire la suite de cet article… »

Comments 24 commentaires »

un reportage vidéo réalisé par Sofia Amara

(rediffusé en clair le samedi 26 février 2011 dans l’émission Spécial Investigation sur la chaîne CANAL+)

Répression en Libye et au Bahreïn, manifestation au Maroc. Depuis la chute éclair du président tunisien Ben Ali, en janvier dernier, le monde arabe est secoué par un vent de fronde sans précédent. Spécial Investigation modifie sa programmation, pour s’intéresser à ce « printemps arabe », qui représente peut-être un tournant historique comparable à celui de la Chute du Mur de Berlin en Europe, en 1989.

Les équipes de Spécial Investigation ont suivi la révolution égyptienne et ses répercussions en Algérie, au Yémen et en Syrie. Dans tous ces pays, la jeunesse réclame plus de justice et plus de démocratie. Ses armes : la non violence et les réseaux sociaux d’Internet. Mais tout n’est pas aussi « spontané » qu’il n’y paraît. Cette enquête révèle que certains activistes arabes ont été formés à la meilleure école : celle des révolutions démocratiques des pays de l’Est, en Europe, dans les années 2000…

http://nous-les-dieux.org/VIDEOS/MondeArabeOndeDeChoc.mp4

Rédaction en chef : Marc Berdugo et Florent Chevolleau  —  Journaliste : Marianne Kerfriden
Images : Pedro Brito da Fonseca, Guillaume Lhotelier, Nazim Belabdelouahab et Abdel Natale

Comments Un commentaire »

Après  et , à qui le tour…
L’Algérie…, le Proche-Orient… ?
Pour le moment, en Occident, à part l’Islande dont on ne parle pas dans les médias (étrange), la France bille en tête, (Modèle de Révolution pour bon nombre de peuples, liberté et démocratie oblige) l’Europe, le Royaume-Uni et les USA, c’est toujours le calme plat ! Ce qui est franchement incompréhensible… Nous sommes un modèle de société pour beaucoup de peuples à travers la planète et chez nous en France, alors qu’il y a tout à revoir, avec les abus et les mensonges du gouvernement Sarkozy, l’appel de . ( !) Il ne se passe Rien, il n’y a aucune réaction, si ce n’est de la part , qui nous le savons tous, sont corrompus jusqu’à la moelle et manipulés de l’intérieur par les politiques depuis belles lurettes, faisant la part belle du gouvernement au détriment du peuple qui lui, ne voit jamais Rien Venir !

Le Français (*) est-il crétin à ce point, préférant ouvrir sa gueule, mais lorsqu’il est question de passer à l’action, il n’y a plus personne ? Personnellement je ne le crois pas, la problématique est beaucoup plus subtile. Si le Français n’a pas une belle carotte devant ses yeux, il ne bronchera pas ; encore que… Je ne suis pas certain qu’une carotte fasse la différence tellement il est endormi ! C’est grave docteur ? Le propre du Français c’est de ne pas assez souffrir, trop anesthésié par un surplus de confort et les médias, si chers à son cœur, télévision en première ligne pour le lobotomiser à profusion de mensonges. « Ils y croient tellement fort dans leur système que pour la majorité, ils sont même prêts à se battre pour le protéger ! – Matrix)

Et puis, le Français est très cultivé, il se croit donc plus intelligent que son voisin. Ce qui lui donne la fausse impression d’avoir des idées géniales. Seul souci, c’est qu’hormis pour soi-même il est incapable de les mettre en application. Car, comme lui, la majorité de ses camarades fonctionnent de la sorte. Ils croient donc à tort êtres exceptionnels. Ils sont si formidables, si intelligents, chacun pris individuellement qu’en attendant rien ne se passe ! Le Français est un chef de chantier dans l’âme, il préfère regarder son camarade agir tout en le conseillant de faire de telle sorte, mais lui, il reste toujours en retrait. Le Français est une sorte d’inspecteur des travaux finis, bon à rien question changement se reposant sur ses acquis et trop heureux de ses faux privilèges, mais auto proclamé expert en Tout ! Le Français est très courageux en travail, surtout lorsqu’il dort ou en pensées. Il pense en permanence que tous sont moins efficaces que lui… Ce qui lui donne faussement l’impression d’être très en avance sur son temps.
Voyez ci-dessous cette Excellente Parodie de la France vue par les Chinois !

http://interobjectif.net/wp-content/uploads/la_france_vu_par_les_chinois.mp4

Lire la suite de cet article… »

Comments 33 commentaires »

8th Wonderland est un film français réalisé par Nicolas Alberny et Jean Mach

(sorti en salle le 12 mai 2010, il devrait être disponible en DVD au mois de mars 2011)

 

Actions collectives citoyennes dans le cyberespace

Et si Internet était un moyen de passer à la démocratie directe et un outil subversif pour lutter contre le système…
Deux jeunes réalisateurs se posent la question dans 8th Wonderland, long métrage inventif sur le fond et la forme.
Une technique surprenante qui sert à merveille le récit, des rebondissements qui s’enchaînent au gré des connections et de la réalité factuelle.
Le film part d’une réflexion : pourquoi subir les conséquences de décisions auxquelles nous n’avons pris aucune part ?
Interrogation qui fait place à un constat volontaire : nous pouvons agir, influer sur les débats, innover en créant des liens à travers le monde et par-delà les frontières, les cultures, et cesser d’accepter les lois absurdes de dirigeants sous l’emprise des intérêts financiers et de la géopolitique capitaliste… Idée simple qui se développe par le biais d’internet pour finalement former un pays virtuel regroupant les hommes et les femmes qui refusent d’accepter la logique du profit au détriment des peuples. Quelques personnes déterminées au départ, puis d’autres qui se joignent au projet et décident de s’approprier un futur confisqué, de le transformer, sans chef et sans hiérarchie… Ensemble.
Une voix compte pour un, et aucune n’est plus importante qu’une autre. Internet leur permet de créer le premier pays virtuel, 8th Wonderland, point de départ d’une nouvelle citoyenneté. Actions et connections, échanges et solidarité, beaucoup traiteront ces « candides » de naïfs et naïves primaires, mais pourtant…
Des personnes issues de plusieurs cultures, pays et milieux, toutes déçues par la politique mondiale, il y en a beaucoup.
Alors, est-ce si irréaliste ?
Elles décident cependant d’unir leurs forces pour ne plus subir les décisions prises en leur nom et d’agir ensemble !
8th Wonderland ou une prise de conscience collective dans les actions de groupe et le cyberespace.

Voici donc un rapide (re)montage amateur du « meilleur » de ce film innovant !

(en attendant la prochaine sortie du DVD)

http://nous-les-dieux.org/VIDEOS/8thWonderland.mp4

Des millions de personnes disséminées de par le monde et déçues de la manière dont celui-ci évolue décident de s’unir pour améliorer les choses. Par le biais d’Internet, elles créent le premier pays virtuel : . Puisqu’un individu n’a guère de chance de se faire entendre, un pays, en revanche, aura beaucoup plus de possibilités d’intervention au niveau International. Chaque semaine, tous les habitants de 8th Wonderland, votent par référendum une motion différente. Si elle est virtuellement adoptée, ils se chargent de la faire réellement appliquer. Mais que se passerait-il si les motions de 8th Wonderland devenaient petit à petit de plus en plus réactionnaires ? Si sa manière d’agir se rapprochait lentement mais sûrement d’un comportement terroriste… ? Un problème insoluble se poserait alors à l’ensemble des Nations : comment capturer des millions de personnes disséminées de par le monde ? Comment combattre un pays qui n’existe pas ?

Lire la suite de cet article… »

Comments 10 commentaires »

Ce « message personnel à votre intention » (1h30) est à écouter seul dans le calme absolu avec attention (la nuit de préférence).

Veillez à ne pas vous laissez aspirer par la « peur de l’inconnu » que peut déclencher en vous l’écoute de ce message !

Le début de cette « narration du cœur » est un peu fébrile à nos yeux, mais tentez tout de même, au fur et à mesure de son déroulé, de rester centré en vous-même en vous laissant doucement porter par la résonance profonde de ce message afin de percevoir intégralement toute la portée réelle de son contenu sur votre vie présente et à venir :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Texte : Introduction au "Manuel pour le Nouveau Paradigme"
Production : nous-les-dieux.org
Narration : Melodia/Selva
Téléchargez le fichier audio au format mp3

Ce texte et cette narration sont issues d’un « channeling » sur plusieurs années !
En effet, ce premier message fut transmis télépathiquement à George Green à la toute fin du XXème siècle. 
(soit juste un peu avant les attentats du 11 septembre 2001 !)
Ces enseignements proviennent donc d’une « conscience spirituelle de haut niveau » et furent donnés à l’humanité pour l’aider à se libérer de l’emprise des « forces obscures » qui la tiennent prisonnière depuis de nombreux millénaires.
Ce « message personnel à votre intention » est en fait l’introduction d’un « ouvrage phare », suivi quelques mois plus tard de deux autres livres complémentaires, visant à extraire l’humanité de la prison dans laquelle elle s’est enfermée en adoptant une attitude de victime qui la maintient à un niveau d’expérience rempli de peur et de frustration. 
(la longueur quelque peu excessive de cette narration est dû au fait que nous souhaitions diffuser l’intégralité de ce message sans en couper une quelconque partie)

Beaucoup ensuite se sont inspirés dans leurs travaux de ces « channelings originaux » sans toutefois en faire mention, mais cette « source » est à nos sens L’ORIGINE réelle et certaine du « mouvement du Nouveau Paradigme » qui en a découlé !

Aujourd’hui, l’objectif primordial de cette rediffusion est d’engendrer un point de départ pour organiser, dès aujourd’hui, des « Réunions de Création du Nouveau Paradigme » que nous intentionnons de voir se réaliser — tout en tenant compte des enseignements divulgués dans les trois ouvrages qui en ont résultés. 
(plusieurs personnes nous ont déjà proposés d’objectiviser localement ce projet dans leurs régions respectives)

Ceci est donc un appel clair et formel à l’organisation de telles « ré-unions co-créatrices » !

CAR C’EST L’INSTANT IDÉAL POUR LES RÉALISER !!!

Pratiquement, comme suggérés dans ces enseignements novateurs, nous devons dès maintenant nous réunir à plusieurs, physiquement ou virtuellement, en petits groupes éparses, afin de focaliser nos intentions et nos énergies créatrices sur un objectif collectif commun essentiel qui est la réalisation du « Nouveau Paradigme », tel que nous l’envisageons individuellement pour le bien commun de « Tout Un chaque Un ».

La Révolution de « L’Esprit Humain » est en action… c’est actuellement une évidence triviale !

L’évolution de la « conscience collective de l’Humanité » s’accélère dorénavant de plus en plus rapidement dans le sens voulu du dessein de la « source originelle de toute création »…

Participons activement dès maintenant, chacun à son niveau, à ce « mouvement révolutionnaire inéluctable » afin de le diriger ensemble « en âmes et consciences » pour pouvoir ainsi enfin le rendre concordant aux « visions utopiques » de que devrait être à nos sens le monde de demain !

Comme si tout grand progrès de l’humanité n’était pas dû à de l’utopie réalisée !
Comme si la réalité de demain ne devait pas être faite de l’utopie d’hier et d’aujourd’hui (…)

(André Gide, les Nouvelles Nourritures, III, iii.)

(merci d’écouter intégralement ce message en version audio, ou de le lire en intégralité, avant d’aller plus loin…) ;-)

Lire la suite de cet article… »

Comments 11 commentaires »

(reçu par mél, le 28 janvier 2011 à 21:09, en provenance de Patrick Lesage le signataire)


Vous avez sans aucun doute pris conscience que la Terre arrive au bout de ses limites et que nous n’avons jusqu’à présent, pas réussi à créer un monde de paix et de liberté, en symbiose avec la nature, tourné vers la recherche du bonheur et de la connaissance. C’est dommage car la vie dans un tel monde serait meilleure. Malheureusement, nous sommes en train d’aller vers la direction opposée. Nous sommes en train d’avancer vers notre extinction. Le moment est grave, la vie sur Terre est en danger. Si nous ne portons pas notre attention sur ce qui est en train d’arriver, nous courrons à la catastrophe.

La planète est en train d’être détruite et nous n’allons pas pouvoir continuer ainsi pendant encore bien longtemps. Bientôt il n’y aura plus assez de ressources naturelles à extraire. Nous aurons détruit la diversité vivante, remplacé la nature par la chimie, contaminé l’environnement, notre santé et nous serons condamnés à disparaître en emmenant avec nous toute la planète.

L’économie qui fait tourner ce mécanisme est en accélération forcée à cause de ses emprunts. Tout le monde en paye les conséquences. La dette mondiale s’est envolée et il n’y a plus moyen de la rattraper. La seule possibilité actuelle à l’économie mondiale de rembourser ses emprunts passés, c’est d’emprunter à nouveau sinon c’est la cessation de paiement généralisée. La dette mondiale est condamnée à augmenter encore et encore. Tant que les gouvernements sont derrière pour garantir les remboursements, le système peut encore fonctionner. Le problème c’est qu’on ne peut pas emprunter à l’infini et que certains gouvernements commencent à faire faillite. C’est le cas de nombreux pays. L’économie mondiale a de plus en plus de difficultés à rembourser ses emprunts et ses intérêts. Malgré l’argent qui est pris aux générations futures, l’économie mondiale va tôt ou tard être incapable de payer les conséquences de notre mode de vie.

La société dans laquelle nous nous trouvons devient de plus en plus totalitaire. Le sommet de la pyramide acquière un pouvoir démesuré tandis ce que les individus sont dépouillés de leurs vie privée et de leurs libertés. Pendant que ce transfert de pouvoir s’opère, les médias encouragent chacun au matérialisme, à la consommation et à l’assouvissement de tous leurs désirs. Fractionné en croyances et en idéologies, le monde se fait la guerre à lui-même.

Nous sommes à un moment important de notre évolution. Le moment où l’Humanité doit choisir entre la mort et la vie. Nous pouvons soit continuer comme nous le faisons et notre monde va s’effondrer, soit changer et créer un autre monde. Nous n’avons plus le temps de remettre au lendemain ce que nous pouvons faire aujourd’hui, de compter sur nos dirigeants pour nous sortir de cette mauvaise passe ou d’espérer un miracle qui nous évitera d’avoir à faire des efforts. Nous n’avons pas d’autre choix que de nous sortir par nous-même de la situation dans laquelle nous nous sommes placés.

Le Monde dans lequel nous vivons n’est pas différent de nous, nous sommes le Monde et le Monde est nous. Si nous voulons produire une transformation profonde de notre société, c’est nous-même qu’il faut changer. En nous changeant nous-même, nous changeons le Monde de manière profonde et durable.

Cette société violente et destructrice est le reflet du quotidien. Elle n’est possible que parce que les individus y prennent part et l’entretiennent. Le sommet de la pyramide s’appuie sur l’acceptation des individus pour exercer son pouvoir, sans quoi il n’en aurait aucun. Malgré l’apparent contrôle qu’ils peuvent avoir, c’est le peuple qui décide de la société dans laquelle il veut vivre.

Bien sûr, si le peuple est divisé, occupé ou ignorant, alors il est incapable de décider et l’on décide à sa place. Cependant, lorsque le peuple s’unit pour une juste cause alors il n’y a rien alors qui puisse s’y opposer, aucun lobby ni aucune armée; à la longue, la volonté du peuple est toujours victorieuse.

Face à la destruction du Monde, il est grand temps que le peuple s’unisse pour la plus grande de toutes les causes; celle de sa survie. Il n’y a pour cela besoin d’aucune autorité, d’aucun chef ni d’aucun gourou. Ils ont tous fait faillite. Que ce soient les gouvernements, les religions ou les idéologies, ils ont tous échoué à créer un monde de paix et de prospérité. Ils ne sont pas la solution mais plutôt la source du problème car ils divisent l’homme en croyances. Focalisés sur nos différences, nous gaspillons notre énergie à lutter contre nous-même. Il ne nous faut pas nous diviser, mais nous unir pour pouvoir transformer notre société.

Pour opérer ce changement profond dans notre société, il faut passer de l’état de spectateur, à celui d’acteur. Une participation qui se résumerait à supporter d’autres qui feraient le travail n’est pas la solution. Si l’on veut diriger la société dans une direction, il ne faut pas compter sur d’autres pour qu’ils le fassent à notre place, il faut le faire soi-même.

La société offre de nombreuses possibilités aux individus de décider quel monde ils souhaitent encourager à condition qu’ils fassent un petit effort. La consommation est sans doute l’exemple le plus simple. Grâce à votre pouvoir de consommateur, vous pouvez privilégier des entreprises respectueuses de l’environnent, de votre santé ou de certaines valeurs éthiques. Les entreprises étant dépendantes de votre argent, vous leur imposez votre volonté.

L’élément le plus important pour mettre en marche et diriger cette transformation c’est la connaissance. C’est sur cette connaissance que se basent les choix et le mode de vie qui en résulte. Lorsque les connaissances évoluent, les opinions et les choix s’en trouvent changés.

Le problème c’est que la société est pleine de certitudes, nous sommes tous sûrs de savoir et certains d’avoir raison. Cela nous paralyse terriblement. En réalité, derrière le conditionnement de la société et toutes les croyances, nous ne savons pas grand-chose. Si nous connaissions vraiment les conséquences de notre mode de vie, de la même manière que l’on sait que lorsqu’on met sa main dans le feu on se brûle, nous n’agirions pas ainsi.

Faire évoluer les connaissances humaines, tant sur le plan sociétal que spirituel peut permettre une prise de conscience, un changement dans la mentalité qui se répercutera dans notre société. Un esprit fortement conditionné, très attaché à des croyances et des idéologies aura besoin d’effectuer de profonds changements en soi afin de retrouver sa liberté. Un esprit sans arrêt occupé, une vie remplie par des petits riens, devra d’abord se nettoyer pour accomplir cette action.

Dans la seconde partie de ce document vous allez découvrir de nouvelles connaissances sur de nombreux sujets. Certaines de ces ressources sont militantes, toutefois, sans forcément être d’accord avec les opinions de leurs auteurs, vous pouvez prendre connaissance des informations qu’elles contiennent.

En parcourant les liens ci-dessous, vous comprendrez sans doute l’importance de reproduire et diffuser rapidement ce document à vos proches et à vos contacts. Vous pouvez l’envoyer par mail, le poster dans des forums et le publier dans les réseaux sociaux afin de sensibiliser le plus de personnes possibles.

Nous sommes déjà des millions à travailler pour transformer le Monde dans lequel nous vivons. Malgré une forte opposition de la part de ceux qui souhaitent garder leur emprise, chacun est libre et possède le pouvoir d’opérer cette transformation. Agir localement et s’investir à plusieurs dans des actions concrètes est à la porté de n’importe qui. C’est à vous de trouver ce qui est juste et ce que vous devez faire.

 

Patrick Lesage


L’ARGENT EST UNE DETTE

Le système monétaire est au cœur de la crise financière et économique. Il est maintenant compréhensible par le grand public grâce au travail de Paul Grignon.

Lire la suite de cet article… »

Comments 13 commentaires »

http://interobjectif.net/wp-content/uploads/je_suis_un_etre_humain.flv

Je suis un être humain (2:20)

Un film de Carlos Chapman (25 ans, Périgueux) & Estelle Pesquier

Inspirés par le thème du héros, nous avons découvert le festival Nikon au début du mois de janvier. Nous avons traités le thème avec une grande simplicité, dans une tentative d’exprimer des choses profondes avec des images simples et symboliques. Depuis début 2010, nous utilisons un Nikon D300s avec des objectifs fixes (28mm, 35mm, 50mmm) pour la réalisation de nos court-métrages. Pour ce petit film c’est un objectif 50mm Nikkor qui ouvre à f1.8, mais en réalité il faut faire une conversion en multipliant par 50×1,5 = 80mm. Nous recherchons à véhiculer une sorte de poésie visuelle.

Bio : « Je suis un être humain » a été tourné en une journée, ensuite environ 8h de montage et postproduction. C’est trop peu. Nous l’avons réaliser si rapidement pour publier la vidéo au moins 3 jours avant la fin du concours, dont nous avons découvert l’existence au début du mois de janvier…

Crédits/Remerciements :

Scénario et réalisation : Carlos Chapman & Estelle Pesquier
Musique (libre de droits) : Komak
Avec la participation des familles Pesquier, Puybaraud, Trempil et Curat-Dop, ainsi que Marguerite Jorion.
Merci à Oriane Pesquier.

(27 Mo au format flv / mp4 – 1280 x 720)

(source: )

Comments 3 commentaires »

Éveil et Incohérences

Le propre de l’éveil est de permettre entre autres à chacun de comprendre que nous sommes tous reliés les uns aux autres. Le souci pour beaucoup, c’est que face aux intérêts, ceci ne reste que de la théorie. Question pratique, c’est tout autre chose qui se passe, surtout sur Internet… Or aujourd’hui nous n’avons plus le droit d’être incohérent si nous voulons réellement participer aux changements en cours. Depuis plus de 25 ans déjà que je m’intéresse de très près à tout ce qui a rapport aux traditions ainsi qu’au développement personnel, il est triste malheureusement de constater que pour la majorité, ce sont les intérêts personnels (ego) qui prévoient au détriment du rapport général à l’être. (C’est à se demander s’il en a été un jour différent !) Ce qui crée une distorsion dans nos rapports entre les uns et les autres. Un manque d’authenticité survient étrangement à un moment ou à un autre chez certains individus à cause de la matérialité qui les occupe et les coupe de l’essence faisant naître le désir et par extension le pouvoir ! (C’est pour ça qu’il importe, entre autres, de mettre en place un revenu universel, ou de trouver une équivalence…) Ils ont l’impression d’un air hautain, c’est-à-dire sans humilité ou compassion d’être meilleur que tout le monde alors qu’ils ne font aucun effort véritable et équitable en vue de changer eux-mêmes. Il n’y a pas de respect d’égal à égal. . Ils vont utiliser des termes à la mode, comme le don de soi, l’amour inconditionnel, la gratuité etc. En fait, ils ne se rendent pas compte qu’ils font pitié, car ils n’ont aucun respect pour autrui. Il n’y a qu’eux et leurs propres intérêts qui les intéresse. (Tactique de Nazis !) Je sais c’est triste, mais ils sont tellement pathétiques et conditionnés par leur petit Moi, moi, moi, moi, moi, qu’ils ne voient rien et en oublient l’essentiel : Respecter la Vie de chacun. Seul leur petit moi compte  ! (Revoir )

Lespacearcenciel.com a été créé dans un but bien particulier, celui  autour de produits et services de qualité, le tout dans la synergie et le respect afin de créer une sorte d’alchimie Positive sur Internet. (Effet boule-de-neige) Or aujourd’hui après plus de trois ans de tentatives à essayer de rassembler les personnes, il est triste de se rendre à l’évidence. Pour la majorité des êtres, par jalousie ou je ne sais quelle bêtise personnelle, (Ca fait des années que je cherche à comprendre quel est ce facteur X qui les empêche de comprendre, j’ai appelé cela la bêtise à défaut de trouver un autre mot plus judicieux) ils ne sont donc pas encore prêts pour cette transition. (À être débranché !) Ou à l’accompagner dans la synergie, le changement, chacun ramenant la couverture vers soi, sans se préoccuper vraiment du bien-être de l’autre. Il y a un manque total d’empathie, de respect, de compassion pour plus de 90% des personnes. Comment voulez-vous donc pouvoir résister et faire quelque chose de positif avec une telle mentalité. À part avoir donné des idées aux uns et aux autres (Nous ne comptons plus les sites qui se sont inspirés de notre travail ; ou carrément nous ont littéralement copiés !) et s’être fait dépossédé de l’essence même qui nous animait, aujourd’hui après plusieurs années sur le Web. Étant donné que les êtres ne sont pas encore prêts pour le changement et que tout a déjà été dit et rabaché maintes et maintes fois, il est temps pour nous et à notre grand regret en cette année 2011 de ralentir sensiblement le rythme en vue de réfléchir afin de trouver de nouvelles solutions. Internet est comme une drogue, nous finissons par être totalement sous son emprise pour en devenir son esclave au service de la matrice, (Connerie) non de l’éveil, malheureusement. Tout ça non pas à cause d’un manque de solutions, pas du tout… Car ce qui est fou c’est que les solutions existent ! Mais au contraire, à cause de la crétinerie générale des gens (Surtout chez ceux se proclamant éveillés) qui préfèrent perdre leur temps sur Internet, n’y comprenant rien ou en faisant travailler les autres à leur place, plutôt que de permettre à chacun d’en gagner. Comme c’est totalement impossible à gérer, il est préférable de prendre du recul en attendant des jours meilleurs. Mais bon, ne rêvons pas, vu la crétinerie générale, il y a 99% de chance à ce que Sarkozy soit à nouveau réélu en 2012. Et il est très fort probable que facebook continue à exploser en France, idem de Twitter. (Les Nouvelles boîtes à cons de référence !) Les sites perso, les blogs n’ayant plus aucune utilité, comparée à la bêtise générale, qui elle ne cesse de rencontrer toujours plus de succès au détriment de ce que l’on appelle le bien commun ! (Échange et Redistribution intelligente, entre autres…)

Parfois, il faut savoir tirer à temps sa révérence avant de devenir fou. Nous ne sommes pas le centre du monde, il existe d’autres sites et les miracles ne dépendent pas de nous, il est donc beaucoup plus sage de ralentir le rythme en attendant des jours meilleurs… C’est une question de survie ! Si vous croyez en nous et que vous avez l’intuition que ce que nous faisons est bien, vous pouvez nous aider en nous commandant une page, faire un Don, ça c’est du concret, . (Sachez qu’un être seul ne peut plus rien aujourd’hui, surtout sur Internet !) Nous pensons en avoir dit et fait beaucoup depuis plus de 5 ans, entre ce site et les autres. (Idem en ce qu’il en est de nos actions dans le monde réel) Mais sans vous, votre réactivité et la synergie qui peut s’établir entre nous, il est triste de dire que nos actions, aussi nobles soient-elles, sont vouées à l’échec ! À présent tout dépend de vous à savoir si oui ou non nous nous devons de continuer … Ou au contraire de passer à autre chose… Tout est juste. Merci de votre attention.


Auteur: Hugues
Source:

Comments 29 commentaires »

Accélérez votre navigation sur ce site en utilisant :
Google Chrome
Le navigateur internet rapide et novateur !