Visitez le site de l'artiste Ben

Si nous regardons le monde aujourd’hui nous observons un malaise général dans tous les secteurs : économiques, sociaux, religieux, écologiques et même spirituels, alors que c’est justement dans cette dernière catégorie que se trouve la solution. Mais l’humain est ainsi fait qu’il doit toujours diviser au lieu d’unifier. Dans toutes les solutions proposées nous retrouvons sans cesse les mêmes excuses : c’est la faute de la crise, de l’autre (évidemment), des conditions climatiques, des autres religions ou croyances, du gouvernement et pourquoi pas du grand Mamamouchi tant qu’on y est ? Depuis des siècles des hommes de bonne volonté nous proposent des solutions basées sur des plans biens étudiés, quantifiés, calculés par des experts très émérites dans leur domaine. Mais tout cela n’a servi qu’à accroitre les problèmes jusqu’à un point de non retour, alors allons nous continuer comme cela ? Tant que nous chercherons des solutions dans le domaine matériel et selon les apparences forcément illusoires nous continuerons notre descente aux enfers. La première mesure à prendre est le respect des autres et de nous-mêmes car comment respecter les autres si nous n’arrivons pas à nous respecter d’abord ? Ensuite de nous rendre responsable (pas coupable) de nos conditions de vie et cesser d’accuser et juger les autres. Tout n’est qu’en nous-mêmes uniquement. Retrouvons notre intégrité en maintenant nos pensées dans un état d’esprit positif en les nourrissant uniquement de ce qui est positif, beau, bon et vrai. Nous avons en nous une puissante Présence Spirituelle qui peut tout et qui est toujours prête à nous venir en aide si nous savons lâcher prise et lui remettre tous nos problèmes. Au cours de toutes les crises à travers les siècles des êtres les ont traversées en toute sécurité, pourquoi pas vous ? 

Chaque jour réservons-nous des moments de méditation afin de nous relier à la toute Présence en nous et sachons écouter le murmure doux et léger de Sa voix qui nous révèle toutes les solutions dont nous avons besoin et qui n’est pas forcément celles de notre voisin car Elle a un plan unique pour chacun de nous et qui ne correspond peut-être pas à nos désirs personnels mais qui nous donnera amplement et davantage de satisfaction. Quand nous prenons contact en toute confiance avec cette Puissante Présence, Elle prend en charge toute la situation préoccupante, de la santé également. Cessons de nous en remettre à quiconque (gouvernements ou autres soi-disant autorités illusoires) à l’extérieur de nous-mêmes qui n’est qu’illusion. Malgré toutes les illusions de l’entendement collectif, sachons nous garder dans un état d’esprit de paix, d’harmonie et de bonheur ; ainsi les désagréments mourront de notre indifférence. Ne jamais lutter contre les situations désagréables car elles se nourrissent de notre résistance, mais sachons nous harmoniser avec elles ; ainsi elles deviendront des amies qui nous révéleront leurs secrets. C’est certainement la seule et unique solution car toutes les autres ont complètement échouées au cours des siècles.

36 commentaires pour “Des solutions”
  1. dit :

    La Réponse est simple : « Il faut Re-Créer des liens entre les Hommes ! » Tirée de la célèbre citation d’Antoine de St Exupéry.  : « Nous ne sommes pas dans une crise politique, Morale, économique, mais dans une crise évolutive ! » Alors que nous avançons de plus en plus vite vers une automatisation croissante de la société. (Voir le documentaire sur le ) Et bien que la gauche, suite aux élections législatives, a obtenu la majorité des sièges à l’assemblée, ce qui est une bonne chose. Mais cela ne résoudra pas tous les problèmes !

    Aujourd’hui c’est le retour aux valeurs essentielles, par simple bon sens qui nous permettront de nous sortir, tous ensemble, de la crise. ( !) Or ces valeurs essentielles commencent par la . Tout ce qui va dans ce sens est une très bonne chose ! C’est un acte d’engagement et de résistance. « Une résistance passive ». (La plus grande des passivités est la plus grande des activités. Méditation de : M. F Carrel) . Or la conscience est abondance. (Vacuité !) L’action consciente est au service de l’abondance. Or qui dit Abondance, dit forcément : « bien commun ! »

    Car, que je sache ; Il y a de l’air pour tout le monde, de l’eau, de la terre ; des hommes ou des femmes (Afin d’établir une relation de couple) etc. Pourquoi n’en serait-il pas de même de l’argent ? Les responsables à la crise ne sont donc pas les banquiers, les Francs-Maçons, les juifs (ou Sionistes), les musulmans, mon voisin, tartempion ou le père Noël. Mais notre manque de conscience résultant de nos conceptions erronées. Dit autrement, de notre conditionnement. Je suis plus proche des paroles de Satprem que de , bien que je sois un fervent admirateur de son message, de son travail.

    Idem  ou du Dalaï-Lama etc. Ceux qui prêchent pour la paix, la compassion, l’humanisme, au service de cette nouvelle (réalité), humanité naissante. Idem de  ou de Pierre Jovanovic, bien que je ne sois pas Ok, pour ce dernier, dans la totalité de son discours. Bien obligé de se rendre à l’évidence.

    L’Europe telle que nous la connaissons aujourd’hui ne peut plus durer. C’est insupportable pour une grande majorité de la population. La dette est une action d’austérité sur les peuples. (Grèce) Les politiques commencent tout juste à en prendre acte. Sauf que si rien n’est fait dans la direction du peuple, nous courons tout droit vers l’implosion. Chose que souhaitent de toute évidence, et attendent avec impatience les libéraux, (Certains banquiers, traders et financiers de tous bords). Il n’y a rien de tel pour un financier qu’une guerre ou que des conflits éclatent (Guerre civile) pour spéculer de plus belle et se faire un maximum de fric sur le dos des humains stupides (Individualisme !)

    Pour annihiler, contrecarrer leurs plans machiavéliques, nous nous devons d’identifier leurs stratégies naissantes (Histoire de la grenouille *) afin d’agir à l’opposé de leurs attentes et réactions face à leurs plans d’austérité à venir… Voilà l’axe de la nouvelle Résistance. (L’appel du 19 juin 2012 – Un clin d’œil à l’appel Officiel du Général de Gaulle le 18 juin 1940) C’est la Résistance engagée et consciente au service de l’ABONDANCE pour tous !

    Peut-être un début de Solution …

    Amitiés à toutes et à tous A+,
    Hugues 

    * “Imaginez une marmite remplie d’eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille. Le feu est allumé sous la marmite. L’eau se chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager. La température commence à grimper. L’eau est chaude. C’est un peu plus que n’apprécie la grenouille; ça la fatigue un peu mais elle ne s’affole pas pour autant. L’eau est maintenant vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle est aussi affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien. La température de l’eau va ainsi monter jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais s’être extraite de la marmite.

    Cette expérience peu recommandable est riche d’enseignements. Elle montre que lorsqu’un changement négatif s’effectue de manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart du temps pas de réaction, pas d’opposition, pas de révolte.”

    • Orion dit :

      Bonjour lespacearcenciel,

      Merci pour cette réponse intéressante et passionnée.

      Antoine de St-Exupéry disait : L’essentiel est invisible pour les yeux.
      Et comme ce magnifique seigneur de la paix le Mahatma Gandhi je ne lutte pas, contre quoi que se soit, car tout ce à quoi nous résistons persiste. Aussi faut-il s’en détourner résolument dans notre propre esprit et les situations, que nous croyons illusoirement réelles, disparaitrons et mourront de notre indifférence. Plus aucune autorité n’a de solutions aux problèmes que nous avons crées nous-mêmes par notre état d’esprit à chacun de nous. Mais si nous pouvons chacun de nous retrouver un état d’esprit serein, sans rien attendre de l’autre alors tout est encore possible (Utopie ? Sûrement !). Nous sommes chacun de nous les seuls penseurs de notre univers, ne laissons personne nous dicter notre façon de penser et n’imposons rien autres. Construisons dès à présent notre univers intérieur en ne regardant que le bon le beau et tout ce qui est harmonieux.

    • Orion dit :

      Bonjour Hugues,

      Je vous remercie pour ce témoignage tout à fait intéressant mais, comme la solution de la spiritualité que je défend, n’est-elle pas un peu utopique ? Car combien suivrons ces idées. Nous pourrions nous inspirer de l’exemple de l’Islande et là tout est possible. Il y a encore beaucoup de travail.

  2. La vie m’enseigne de plus en plus que tout ça est vrai. :grin:

    • Orion dit :

      Bonjour Rozelita Da Marte,

      Je pense sincèrement qu’il n’y a rien à l’extérieur de nous-même et que la vie ne vaut d’être vécue qu’en nous. Ainsi elle sera plus agréable pour notre entourage.

  3. Ma Dam dit :

    Oui j’en suis arrivé aux même raisonnements, on devient ou on renforce ce contre quoi on se bat !
    Par contre, rien n’empêche de mettre de la vérité (avec paix et amour) dans les ténèbres !

    • Orion dit :

      Bonjour Ma Dam,

      Mais qui sommes-nous pour apporter de la lumière dans les ténèbres ? Je pense que seule la Puissante Présence a assez de connaissancs pour cela et qu’elle sait parfaitement ce qu’elle fait.

      • Ma Dam dit :

        Bonjour Orion,

        Je me suis mal exprimé, lire : Oui j’en suis arrivé aux même raisonnements, on devient ou on renforce ce contre quoi on se bat !
        Par contre, rien ne m‘empêche de mettre de la vérité (avec paix et amour) dans les ténèbres.
        Suis-je dans le domaine spirituel ? OUI, je m’y efforce chaque jour, notre égo lorsqu’il est simplement vu et non jugé est précieux, c’est un fidèle ami de plus ses caractéristiques bien personnelles nous permettent à nous tous de comprendre ce que le ciel attend de nous, quel est notre tâche personnelle sur cette terre ? Quel service puis-je rendre et comment ? Vivre que nous sommes un pont entre le ciel et la matière en accomplissant notre tâche dans le physique tout en étant guider par le monde spirituel, c’est cela notre but, alors le JE, s’efface et fait progressivement place au NOUS, confiant heureux et enfin utile nous ne sommes plus de pauvres créatures nées dans le pêché comme le disent nos religions manipulatrices.
        Suis-je prétentieux, non, je mets en pratiques des enseignements qui ont été divulgués à Gitta Mallash a travers Le livre : DIALOGUES AVEC L’ANGE. 
        Tiens comme par « Hasard » il est sur le site voici le lien.

        • Orion dit :

          Bonjour Ma Dam,

          Je me suis sans doute mal exprimé et je vous présente toutes mes excuses d’autant que je suis parfaitement d’accord avec vous. Mais je voulais juste mettre l’accent sur le fait qu’il n’y a que la Présence en toutes choses et toutes situations et qu’étant toute puissante, même si Elle est en nous tous, je ne pense pas que nous puissions faire mieux qu’Elle. Désolé et je ne doute pas un instant de votre engagement et de votre sincérité. Je ne juge pas et ne me pose pas en censeur ni enseignant de la vérité. Je n’exprime que ma modeste opinion. Ne m’en veuillez pas si je suis parfois maladroit.

          • Ma Dam dit :

            M’enfin Orion, je ne vous trouve pas du tout maladroit, bien au contraire, pour moi, vous expliquez sincèrement et humblement ce que la spiritualité vous a apporté, une présence bienveillante suffisante a elle même. Il me semblerait a moins que je me trompe, que votre tâche est AIDE ton prochain, soulage le, apporte lui la PAIX de l’esprit, non ?

            • Orion dit :

              Merci beaucoup, Ma Dam, pour votre compréhension et votre indulgence. Vous avez mieux que moi expliqué ma motivation c’est tout à fait cela.

  4. « Voir le faux en tant que faux, c’est voir la vrai du faux. »
    Une illusion n’est pas plus mauvaise que le revers de sa médaille…
    C’est seulement en l’isolant qu’on lui procure ce « mauvais » caractère.
    Tout est lié. On ne peut pas dire intelligemment « ceci est l’unique et la seule solution qui puissent réussir, et toute les autres ne méritent que d’échouer ». Non, on ne peut pas le dire ainsi. Car mettre des mots sur cela, c’est créer une expérience, par le mental, ce qui renforce l’égo… et ainsi votre stupidité.
    Mais cela aura au moins le mérite de m’amuser. :grin: hahaha

    Je vous en prie, poursuivez !

    • Orion dit :

      Bonjour Matthieu Lhuillery,

      Je ne vous contredirai pas mais je n’ai jamais dit que toutes les autres solutions ne méritent que d’échouer, ce qui serait totalement stupide et contraire à mes convictions. Je constate simplement que dans l’état actuel du monde à part la solution spirituelle, je n’en connais aucune. Si vous en connaissez d’autres n’hésitez surtout pas à nous en faire part. Comme beaucoup je le souhaite, mais comme sœur Anne je ne vois rien venir. Je vous invite à rire et vous amusez de ma stupidité et à en profiter au maximum ainsi j’aurai fait au moins un heureux.

    • dit :

      … mettre des mots sur cela, c’est créer une expérience, par le mental, ce qui renforce l’égo… et ainsi votre stupidité.

      Alors là Chapeau !
      Donc Ego = stupidité ?? Et ce qui est renforcé c’est Sa stupidité, mais pas la votre n’est-ce pas ?
       
      Je profite de cette tribune pour signaler que l’épreuve du Bac d’histoire-géo a fait l’objet d’un matraquage idéologique subversif d’une capacité de crétinisation digne de TF1.
      (le document en question est ici, et je vous rappelle qu’il est a été lu par plus de 100.000 bacheliers)
      La belle illustration du NOM. Noir sur blanc dans ce sujet qui tente une énième insinuation nauséeuse en rapprochant, encore, islamisme et terrorisme. Je savais que l’État pouvait se faire criminel et mentir comme un arracheur de dents en participant aux tortures d’opposants libyens à l’heure du XXIème siècle, pour ensuite appeler cet insignifiant BHL à la rescousse à produire un « film » couteux de la version « officielle », mais je ne savais pas qu’il était encore dealer de propagande bon marché et c’était donné pour mission d’abrutir sa jeunesse ! Les français n’ont pas voté pour un président de Gauche si c’est pour que le souffreteux lectorat du Parisien viennent s’offrir ce genre de libertés à fabriquer des refuges aux cancres ! STOP !

      Si la situation s’aggrave encore, des mouvements en recherche actives de solutions collectives (et non personnelles, comme tout ses développements le souligne) et de natures spirituelles verront apparaitre des groupes d’inquisiteurs, qui ne resteront pas méditatifs et indignés, mais qui soigneront l’arbre malade aux moyens d’outils tranchants si nécessaire, pour le plus grand bonheur du Jardin, quand bien même la vie et la nature aura repris ses droits dans cette carcasse pourrissante, son ombre et ses branches corrompues finiront dans un brasier emportant aussi des branches encore en vie. Et Ceci donnera nettement plus de sens, sous le couvert de l’histoire, à l’existence de cette terreur fictive fabriquée par la media-politique et qui s’empara de tant d’êtres eux mêmes si désemparés de toute affection.

      • Orion dit :

        Bonjour Root,

        Je vous remercie pour votre intéressante intervention. Je ne pense pas un instant que les politiques puissent apporter la moindre solution, chaque jour nous apporte la preuve de leur incapacité à gérer les situations préoccupantes et urgentes. C’est pour cela que je crois sincèrement que la seule solution valable actuellement est la spiritualité. Pas la religion qui est une sorte de politique crée par les hommes qui sous le couvert de bonnes intentions a commis tant d’atrocités en détournant un extraordinaire message pour son profit personnel.

  5. Loic dit :

    Avant d’être économique, sociale, politique, etc…, la maladie est d’abord spirituelle, ce qui entraîne en effet tous les désordres dans tous les domaines cités. En remettant de l’ordre dans sa vie, avec l’aide d’une Puissance Supérieure, le résultat est sans conteste celui d’une paix intérieure et qui produit un impact significatif dans l’entourage direct. 
    La capitulation devant l’impossibilité de maîtriser le mental et toutes ses délirantes illusions constitue le premier acte d’humilité véritable, tangible et solide à partir duquel une vie heureuse et utile peut se reconstruire. 

    • Orion dit :

      Bonjour Loic,

      Merci mille fois pour votre réponse qui prouve qu’il y a encore des personnes intéressées par la solution spirituelle et c’est vraiment très réconfortant. Détournons-nous résolument de toutes les négativités et laissons les mourir de notre indifférence en ne regardant que ce qui inspire favorablement. Merci.

      • Loic dit :

        Si vous avez une très profonde et authentique démarche qui consiste à vous connaître vous-même, je vous assure que le fait que le monde s’éveille ou pas n’a aucune importance. Vous ne pouvez aider que vous-même. Votre réveil peut en aider d’autres, mais cela est secondaire. 

        • Orion dit :

          Nous sommes vraiment sur la même longueur d’onde. Cela fait cinquante ans que j’ai commencé cette recherche et j’ai toujours l’impression d’en être encore au début tellement il y a encore à découvrir.

          • Loic dit :

            Oui, être un enfant qui découvre, dans l’émerveillement, jusqu’au dernier moment. C’est cela, vivre.

        • dit :

          Vous savez peut-être que le mensonge est symptomatique de maladie.

          Vous ne pouvez aider que vous-même.

          En est un. A vous-mêmes.

          • Orion dit :

            Je suis tout à fait d’accord. Merci de votre témoignage.

          • Loic dit :

            Je ne comprends pas ce que vous voulez dire. Je me suis peut-être mal exprimé ? Sinon, c’est une interprétation de votre part. La formule s’entend selon « Aides-toi et le ciel t’aidera ». Personne ne peut le faire à ta place. Et tu ne peux sauver le monde. Est-ce plus clair ?

            • Orion dit :

              Oui Loic c’est clair. Je n’ai aucune envie de sauver le monde, j’ai déjà suffisamment à faire avec ma modeste personne et n’ai aucune leçon à donner à quiconque. Je donne juste mon opinion dans le respect de tous. C’est juste pour donner un sujet de réflexion comme je le précise dans la présentation de mon livre « La Magie d’Orion ». C’est à chacun de se forger sa propre opinion et de faire pour le mieux.

            • Loic dit :

              Merci Orion. Il est important de savoir que les mots ne sont pas la réalité du fait et jouer sur les mots pour faire le malin, pour avoir raison selon son schéma mental est en effet très symptomatique d’un état névrotique. Là est le mensonge, là est la maladie. 

            • Orion dit :

              Oui Loic, qui peut se vanter de détenir la vérité ? Chacun fait de son mieux avec ce qu’il a et ce n’est déjà pas si mal. Après nous entrons dans le domaine de l’illusion. La seule réalité (à mon humble avis) c’est quand nous demeurons dans l’Unique Présence Infinie qui est omniprésence, omnipotence et omniscience, sans paroles et sans pensées. La méditation nous y aide favorablement.

  6. Hugues dit :

    Bonjour à toutes et à tous,

    Tout d’abord Merci à Patrick pour avoir fait suivre ici. :grin:

    La spiritualité selon la définition usuelle que chacun peut trouver sur Internet est :
    « Caractère de ce qui relève de l’esprit »

    Résister n’est pas créer un force contraire !

    Je ne lutte pas, contre quoi que se soit, car tout ce à quoi nous résistons persiste. Aussi faut-il s’en détourner résolument dans notre propre esprit et les situations, que nous croyons illusoirement réelles, disparaîtrons et mourront de notre indifférence.

    (Mahatma Gandhi)

    L’aspect Spirituel correspond à une partie de la réalité. En tant qu’humain, selon le canon traditionnel, l’individu (Homme et Femme) est composé de Trois principes, ou réalités Universelles. (Le corps, l’âme et l’esprit.) (Trinité) Durant des milliers d’années les êtres humains se sont battus, disputés, querellés sur la consubstantialité résultant du rapport entre le corps et l’âme, l’âme et l’esprit. En terme chrétien, (le père, le fils et le saint esprit.)

    En d’autre terme, est-ce que l’esprit est séparé de la matière ou en fait-il partie ? La physique Quantique nous apprend d’une manière scientifique (Non plus Spirituel), que la matière et l’esprit ne font qu’un ! C’est ce que l’on retrouve chez les bouddhistes avec le terme « Vacuité » (Le vide emplit de toutes les possibilités) qui très mal compris chez la plupart des pratiquants !

    Afin d’éclairer cette idée, voici quelques Extraits de l’excellent ouvrage de Fritjof Capra « Le Tao de la Physique ».
     
    [ « Le modèle de l'univers que propose la physique classique considère que la matière est composée d'éléments solides, les atomes, constituant les objets qui forment un tout semblable à une grande machine. On croyait que cette grande machine fonctionnait selon des principes mécaniques sans aucun rapport avec le monde de l'esprit ; on croyait aussi que les fonctions de l'univers étaient indépendantes et qu'elles ne pouvaient pas être affectées par l'observation scientifique.
     
    Selon le modèle que propose la physique moderne - la théorie de la relativité, celle des quanta et les autres qui en découlent -, l'univers apparaît au contraire comme un tout unifié, organique, holistique; comme un processus dont tous les facteurs sont reliés entre eux - en interaction. On ne peut séparer de l'ensemble aucun élément sans le détruire. Ce qui paraît évident lorsqu'il s'agit de l'homme, qu'on ne peut séparer de son environnement sans le détruire. Mais la physique moderne a démontré que cette interdépendance des éléments d'un système entre eux, et de chaque élément par rapport à l'ensemble, est vrai non seulement des organismes vivants mais aussi de ce que nous appelons la matière inorganique. »
     
    "Pour la physique moderne, il n'y a pas dans l'univers de substance matérielle de base. Au-delà de l'atome, on débouche sur les particules qui ne sont pas de la matière comme telle mais des patterns d'énergie..."
     
    "Dans la physique classique, il y avait cette notion que les objets sont faits de substance matérielle. Mais lorsqu'on grossit ces objets, lorsqu'on cherche à savoir de quoi ils sont faits, on découvre qu'ils sont faits d'atomes et les atomes, de particules. Mais ces particules, elles, ne sont pas constituées d'une substance qui soit matérielle. Ce sont comme des amas d'énergie.
     
    "Ces particules sont en transformation constante. On ne voit donc jamais aucune substance matérielle, mais on assiste plutôt à un processus ininterrompu."
     
    "Un processus de quoi ? Il n'y a pas de réponse, ajoute le Dr CAPRA. Car, il n'y a pas de substance. Les bouddhistes en avaient l'intuition : l'univers, en définitive, est un processus de transformation, qui agit selon des patterns, mais sans aucune substance matérielle."
     
     "... l'univers est engagé dans une danse cosmique ininterrompue. C'est un système composé d'éléments inséparables, sans cesse en mouvement, animés par un continuel processus d'interaction. L'observateur en fait partie intégrante. Ce système reflète une réalité, située au-delà du monde de la perception sensorielle ordinaire, il implique des dimensions plus vastes et transcende le langage ordinaire et la logique raisonnante."
     
    On pouvait donc croire, vers la fin du siècle dernier, que l'explication de l'univers physique serait matérialiste. Mais on sait aujourd'hui que la matière n'existe pas. Ce qu'on appelle la matière est, en fait, de l'énergie. L'effondrement de la matière : de l'explication matérialiste de l'univers physique, devait par ailleurs entraîner la chute de la Raison, considérée à un moment comme la souveraine du monde de la pensée. On sait maintenant que l'intuition joue un rôle déterminant dans la créativité, tant chez l'homme de science que chez l'artiste. Mais, surtout, on sait, depuis en particulier la révolution de la cybernétique et des sciences de la communication, que c'est dans l'interaction des facultés, comme par ailleurs et plus généralement, de tous les éléments d'un système quel qu'il soit, que réside le fonctionnement dynamique et harmonieux.
     
    Dans l'interaction, par exemple, des deux modes de pensée, l'occidental et l'oriental; comme de la raison et de l'intuition : de l'hémisphère gauche du cerveau, qui commande en partie la raison, et de l'hémisphère droit, qui commande en partie l'intuition; ou encore, dans l'interaction de la science et de la mystique.
     
    La connaissance et les activités rationnelles constituent certainement la majeure partie de la recherche scientifique, mais non pas le tout. La part rationnelle de la recherche serait, de fait, vaine si elle n'était pas complétée par l'intuition, qui donne aux scientifiques de nouveaux aperçus et les rend créatifs. Ces aperçus sont soudains et, d'une manière caractéristique, surviennent non pas lorsqu'on est assis à une table de travail, à résoudre des équations, mais lorsqu'on se détend dans son bain, durant une promenade en forêt, sur la plage, etc. Durant ces périodes de relaxation après une activité intellectuelle concentrée, l'intuition semble prendre la relève et peut produire l'aperçu lumineux et soudain qui procure tant de joie et de délices au chercheur."
     
    Au niveau subatomique, la matière n'existe pas avec certitude à des places définies, mais manifeste plutôt une "tendance à exister", et les événements atomiques ne surviennent pas avec certitude, mais manifestent plutôt des "tendances à survenir". Dans la formulation de la théorie quantique, ces tendances sont exprimées comme des probabilités et sont associées aux quantités mathématiques qui prennent la forme d'ondes.

    La théorie quantique révèle  l'unicité de l'univers. Elle montre que nous ne pouvons décomposer le monde en ses plus petites unités existantes." En physique atomique, nous ne pouvons jamais parler de la nature sans, simultanément, parler de nous-mêmes."

    La similitude devient apparente dans les théories des quanta et de la relativité, et devient même plus manifeste dans les modèles "quantiques-relativistes" de physique subatomique où ces deux théories se combinent pour produire le plus frappant parallèle avec la philosophie orientale."
     
    La  Réalité est nommée Brahman dans l'hindouisme, Dharmakana dans le bouddhisme, Tao dans le taoïsme. Parce qu'elle transcende tous les concepts et les catégories, les bouddhistes l'appellent aussi Tathata, ou "réalité telle qu'elle est". Ce que l'âme désigne comme réalité telle qu'elle est, c'est l'unité de toutes choses, le Grand Tout."

    On est conduit à la nouvelle notion d'une totalité continue infirmant l'idée classique de déconstruction du monde en parties existant séparément et indépendamment (...) Nous avons inversé la notion traditionnelle selon laquelle les "parties élémentaires" du monde en constituent la réalité fondamentale, et les divers systèmes sont seulement des figures et des combinaisons particulières et contingentes de ces parties. Nous dirons plutôt que l'interconnexion quantique de l'univers dans son ensemble est la réalité fondamentale et que les parties fonctionnant de façon relativement interdépendante sont simplement des formes particulières et fortuites à l'intérieur de cet ensemble."
     
    Selon Tchouang-tseu : "La relation avec le corps et ses éléments disparaît. Les organes des sens sont laissés de côté. Ainsi, quittant la forme matérielle et disant adieu à mon savoir, je deviens uni à l'omniprésent. Cela je l'appelle s'asseoir pour oublier tout."
     
    Bien entendu, la physique moderne fonctionne dans un cadre très différent, elle ne peut aller aussi loin dans l'expérience de l'unité de toutes choses. Mais, avec la théorie atomique, elle a accompli un grand pas vers la vision du monde des mystiques orientaux. La théorie quantique a aboli la notion d'objets séparés et introduit la notion de participant pour remplacer celle d'observateur ; il est désormais nécessaire d'inclure la conscience humaine dans sa description du monde.
     
    On en est venu à percevoir le monde comme un tissu de relations mentales et physiques, dont les éléments sont définissables seulement dans leur rapport à l'ensemble."

    Les physiciens modernes, par conséquent, devraient pouvoir pénétrer le sens des enseignements centraux de l'Orient en les rapprochant des expériences dans leur propre champ. Un nombre peu élevé, mais croissant, de jeunes physiciens a même trouvé une telle approche de la spiritualité orientale extrêmement précieuse et stimulante."
     
    Force et matière, particules et ondes, mouvement et repos, existence et non-existence. Voici quelques-uns des concepts opposés ou contradictoires qui sont dépassés en physique moderne."
     
    Niels Bohr était bien conscient du parallélisme entre son concept de complémentarité et la pensée chinoise. Lorsqu'il visita la Chine en 1937, à un moment où son interprétation de la théorie quantique était déjà complètement élaborée, il fut profondément impressionné par l'ancestrale idée chinoise de pôle opposés et dès lors, il porta un vif intérêt à la culture extrême-orientale. Dix ans plus tard, Bohr fut fait chevalier en récompense de ses éminentes réalisations scientifiques et ses importantes contributions à la vie culturelle danoise ; et, lorsqu'il eut à choisir une arme pour son blason, son choix se porta sur le symbole chinois de T'ai-Chi représentant la relation complémentaire des archétypes opposés yin et yang . En choisissant ce symbole pour son blason avec la devise Contraria sunt complementa ("Les opposés sont complémentaires"), (Matière et Esprit) Niels Bohr reconnaissait la profonde harmonie entre l'ancienne sagesse extrême-orientale et la science moderne occidentale."

    La physique moderne a confirmé de façon spectaculaire l'une des idées de base de la spiritualité extrême-orientale : tous les concepts que nous employons pour décrire la nature sont limités, ce ne sont pas des caractéristiques de la réalité comme nous avons tendance à le croire, mais des créations de l'esprit, parties de la carte et non du territoire. Toutes les fois que nous élargissons le domaine de notre expérience, les limitations de notre pensée rationnelle deviennent évidentes et nous devons modifier, voire abandonner, certaines de nos conceptions." (Évolution)
     
    Il faut à la lumière huit minutes pour se propager du Soleil à la Terre, et donc nous voyons le Soleil, à tout instant, tel qu'il était huit minutes auparavant. De même, nous voyons la plus proche étoile telle qu'elle existait quatre ans auparavant, et, avec nos puissants télescopes, nous pouvons voir des galaxies telles qu'elles étaient il y a des millions d'années."
     
    Le "paradoxe des jumeaux" ; "Ce qui est vrai des longueurs l'est également des intervalles de temps. Eux aussi dépendent du système de référence mais, contrairement aux distances spatiales, ils deviennent plus longs lorsque la vitesse relative à l'observateur augmente. Cela veut dire que des aiguilles de montres en mouvement tournent plus lentement, le temps ralentit. Ces horloges peuvent être de types variés : pendules mécaniques, électroniques, ou le battement d'un cœur humain. Si de deux jumeaux l'un effectuait un rapide aller et retour dans l'espace, il serait plus jeune que son frère lorsqu'il reviendrait, parce que tous ses "mécanismes" (organiques), son rythme cardiaque, son flux sanguin, ses ondes cérébrales, etc. auraient ralenti durant le voyage, du point de vue de l'homme sur Terre. Le voyageur lui-même, bien entendu, n'aurait rien remarqué d'inhabituel, mais, à son retour, il aurait soudain réalisé que son frère jumeau était maintenant beaucoup plus âgé. Ce "paradoxe des jumeaux" est peut-être le plus célèbre de la physique moderne. Il a provoqué des discussions animées dans les journaux scientifiques, dont quelques-unes se poursuivent encore ; c'est une preuve éloquente du fait que la réalité décrite par la théorie de la relativité ne peut être saisie par notre compréhension ordinaire."

    L'intuition sous-jacente à l'interprétation que donne le physicien du monde subatomique, en fonction du champ quantique, est très analogue à celle du mystique oriental qui interprète son expérience du monde en fonction d'une réalité sous-jacente ultime. A la suite de l'émergence du concept de champ, les physiciens ont essayé d'unifier les divers champs en un champ fondamental unique qui incorporerait tous les phénomènes physiques. Einstein, en particulier, consacra les dernières années de sa vie à chercher un tel champ unique. Le Brahman des hindous comme le Dharmakana des bouddhistes et le Tao des taoïstes peuvent être considérés, peut-être, comme le champ unifié suprême d'où proviennent non seulement tous les phénomènes étudiés en physique, mais aussi tous les autres phénomènes."
     
    On peut expliquer de multiples phénomènes en fonction de quelques-uns, et, par conséquent, comprendre divers aspects de la nature d'une façon approximative sans avoir à les comprendre tous à la fois. Telle est la méthode scientifique ; toutes les théories et tous les modèles scientifiques sont des approximations de la vraie nature des choses...
     
    Dans la vision chinoise du monde, la coopération harmonieuse de tous les êtres provient non des ordres d'une autorité supérieure extérieure à eux, mais du fait qu'ils sont tous les éléments d'une hiérarchie d'ensembles formant une structure cosmique, et obéissant aux exigences internes de leur propre nature."
     
    La vision du monde impliquée par la physique moderne est incompatible avec notre société actuelle, qui ne reflète aucunement l'interdépendance harmonieuse que nous observons dans la nature. Afin de réaliser un tel état d'équilibre dynamique, une structure économique et sociale radicalement différente sera nécessaire : une révolution culturelle au vrai sens du mot. La survie de notre civilisation entière dépend peut-être de notre possibilité de réaliser une telle transformation. Cela dépendra, en dernière instance, de notre capacité à adopter quelques-unes des attitudes yin de la spiritualité orientale ; à faire l'expérience de la totalité de la nature, et de l'art de vivre en harmonie avec elle."
     
    Lorsque les physiciens se rendirent compte que l'univers pourrait, en fait, être interconnecté d'une manière plus subtile qu'on l'avait jusque-là pensé. Le nouveau genre d'interconnexion apparu récemment, renforce non seulement les similitudes entre les conceptions des physiciens et celles des mystiques, mais ouvre également la possibilité mystérieuse de relier la physique subatomique à la psychologie de Jung et, peut-être même, à la parapsychologie. Cela éclaire d'une manière nouvelle le rôle fondamental de la probabilité dans la physique des quanta."
     
    Extraits de "Le Tao de la physique" par Fritjof Capra (Paris, Sand, 1975)

    Le docteur Fritjof Capra est un physicien dont la réflexion a alimenté le développement sur les nouvelles valeurs.

    Après avoir obtenu son doctorat à l'Université de Vienne, il a entrepris des recherches théoriques sur la physique des hautes énergies, qu'il a poursuivies à l'Université de Paris, à l'Université de la Californie, à l'Université Stanford et à l'Imperial College de Londres. Il est aujourd'hui attaché au Lawrence Berkely Laboratory et enseigne à l'Université Berkeley, en Californie.

    Le Dr Capra a aussi étudié les arts martiaux et la calligraphie avec un maître chinois. Il médite et pratique régulièrement le T'ai-chi, la gymnastique chinoise qui s'inspire de la philosophie taoïste.

    Ses recherches sur la physique des hautes énergies et ses études des philosophies orientales l'ont conduit à s'intéresser aux parallèles qui existent entre la pensée des physiciens modernes et celle des mystiques.

    Il est l'auteur d'un ouvrage qui s'est maintenu pendant deux ans sur la liste des livres les plus vendus sur les campus universitaires aux États-Unis : The Tao of Physics, en français Le Tao de la physique (Éd. Robert Laffont) - Le Tao de la Physique Fritjof Capra.  ]
     
    Avec ce qui vient d’être écrit ci-dessus, à présent nous comprenons ainsi plus facilement qu’esprit et matière ne font qu’un ! Il n’y a donc aucune séparation. (Point très Important, qui n’est malheureusement pas encore tout à fait compris chez bon nombre de spiritualiste.)
     
    Second point très Important dont on n’a pas encore parlé, c’est la Notion d’âme. L’âme est l’interrupteur qui en l’individu (Via sa Conscience) établit un pont (ou relation) entre le corps et l’esprit. (Synchronismes) L’âme est liée à la notion d’éveil. L’éveil provient de l’alchimie entre la pratique physique et la connaissance. Selon la disponibilité des individus. Certains sont plus corps, (Yoga, chamanisme etc.) d’autres, au contraire, sont plus mystique (Etudes, lectures etc.)
     
    Lorsque l’âme en chaque individu comprend qu’il n’y a aucune séparation en rien, l’individu (Homme ou Femme) établit de ce fait une connexion consciente avec le tout. Or ce tout est composé, au niveau terrestre ou humain de matière et d’esprit. C’est la conscience d’un juste équilibre entre ces deux opposés qui crée en l’individu l’harmonie. Une vie harmonieuse provient d’un juste équilibre entre l’esprit et la matière. Ceci n’est pas une donnée égoïste, mais Universelle. Or qui dit Universelle, dit forcément commune !
     
    La Notion de résistance, n’est pas quelque chose qui doit forcément être : « deux forces contraires qui s’affrontent. Mais une VIBRATION émise dans le sens de L’ABONDANCE pour tous. Incluant de ce fait le « Moi » et le « SOI ». (Psychologie) En d’autre terme ; SOI et les AUTRES, Esprit et Matière ;-) »
     
    En résumé : « Tout ce qui va dans ce sens est, selon moi, bon à prendre. Car ouvrant une solution dans le champ des possibles. D’où le lien externe dans mon commentaire, sous la vidéo ou en titre plus haut ».
     
    Amicalement à toutes et à tous A+,
     
    Hugues ;-)

    • Orion dit :

      Bonjour Hugues,

      Je vous remercie de cet intéressant témoignage qui constitue l’essentiel de mes croyances et Fritjof Capra fait largement partie intégrante de mes références. Comment ne pas adhérer pleinement à sa position qui est celle de nombreux physiciens aujourd’hui. Qu’allons-nous encore découvrir après cela ? C’est là que nous rejoignons C.G Jung et Wolgang Pauli qui voulaient unir spiritualité et physique quantique en une science qu’ils appelaient la psychophysique mais ce qu’il désiraient c’était que d’autres reprennent le flambeau de leurs travaux pour aller toujours plus loin. J’ai essayé, modestement, de mettre cela dans mon roman initiatique afin que se soit compréhensible par tous « La Magie d’Orion » sans aucune prétention. Tout cela est vraiment passionnant et exaltant.

  7. Dionysos dit :

    Bonjour à tous,
     
    Merci pour ce site plus qu’intéressant et des trésors qu’il recèle.
     
    Cet article ainsi que les commentaires m’ont profondément touché. Ils confirment une certitude qui existe en moi depuis le « début » c’est que : « Chaque chose est en nous et nous sommes en chaque chose. »

    Petite intervention de ma part : c’est que je ne pense pas qu’il faille s’inquiéter de ce qui adviendra demain ou ce qui pourrait arriver à l’humanité. Mais il faut devenir dès à présent le changement que l’on veut voir dans ce monde (Gandhi).
    Et je terminerais avec une citation du film Kung Fu Panda que j’adore : « Hier est derrière, demain est un mystère, mais aujourd’hui est un cadeau. C’est pour cela qu’on l’appelle le présent. »
     
    Vivez en paix et en amour.

    • Orion dit :

      Bonsoir Dionysos,

      Vous ne pouvez pas imaginer le plaisir que vous me faites, car rencontrer une personne qui est sur le même chemin spirituel est toujours une énorme satisfaction. Merci beaucoup.

      Une autre citation que j’apprécie :
      « Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie. »

      • Dionysos dit :

        Bonjour Orion,

        Le plaisir est partagé sans aucun doute.
        J’ajouterais une dernière citation (et oui j’aime beaucoup les citations !) qui me semble essentielle :

        Science sans conscience n’est que ruine de l’âme.

        (Rabelais dans le chapitre 8 de Pantagruel)

        Et je crois que tout est dit.
         
        Avec mon amitié.

  8.  
Faire un commentaire

Cocher cette case pour être averti par mél des commentaires à venir.
(vous pouvez aussi être averti par mél des commentaires à venir sans commenter)


Accélérez votre navigation sur ce site en utilisant :
Google Chrome
Le navigateur internet rapide et novateur !