- InterObjectif.Net - http://interobjectif.net -

En 2012, le candidat c’est vous !

Posted By InterObjectif On 20 octobre 2011 @ 00:00 In Actualités,Évolution des consciences,Fraternité,Politique,Révolutions | Comments Disabled

Colibris
Colibris
 
 

Chers ami(e)s,

ColibrisLe moment est venu ! C’est le 20 octobre que nous lançons officiellement notre grande campagne « Tous candidats 2012, pour une République des Consciences ».

Nous savons qu’une élection ne suffira pas pour que la société change. C’est un vaste mouvement populaire dont nous avons besoin, capable d’agir localement et de peser en France et en Europe sur les grandes tendances économiques et politiques.

En 2012, nous vous proposons d’être ce mouvement !

Montrons combien nous sommes à vouloir une société véritablement écologique et humaine. Mettons en lumière toutes les initiatives qui existent déjà et sont autant de briques du monde de demain.

Première étape : rassemblons-nous et déclarons nous tous candidats sur le site : www.touscandidats2012.fr.
Dans quelques semaines nous serons peut-être des milliers et dans quelques mois des centaines de milliers…

Cette société est notre société et c’est à nous de lui donner l’orientation que nous souhaitons. Nous sommes tous candidats à changer les choses !

Nous restons bien entendu à votre disposition pour discuter, partager, et répondre à toutes vos questions : n’hésitez pas à nous contacter !

Cyril, Isabelle, Gregory, Céline, Alain, Patrick, Marianne, Bernard et toute l’équipe de Colibris…


Comments Disabled (Open | Close)

Comments Disabled To "En 2012, le candidat c’est vous !"

#1 Comment By Esprit On 21 octobre 2011 @ 13:31

C’est une excellente idée !
Merci. ;-)  

#2 Comment By InterObjectif On 21 octobre 2011 @ 13:53

Voici l’affiche de votre serviteur-candidat en 2012 : :lol:

Patrick - Candidat en 2012 (Pour une humanité consciente en mouvement !)

Le mouvement « tous candidats en 2012 » c’est aussi :
-- des propositions de mesures concrètes sur 30 ans pour une société écologique et humaine.
-- des forums sur toute la France pour agir ensemble et élaborer des projets de transformation sur les territoires.

Retrouvez toutes ces actions sur colibris-lemouvement.org et suivez l’actualité du mouvement sur facebook.

« Créons une communauté capable de peser sur les orientations de la société et de proposer des voies pour le futur. Incarnons un mouvement, capable d’agir localement et de peser en France et en Europe sur les grandes tendances économiques et politiques. »

#3 Comment By Esprit On 21 octobre 2011 @ 14:00

Cool… :grin:

#4 Comment By Esprit On 21 octobre 2011 @ 14:16

Je viens de me présenter aussi… ;-)

François - Candidat en 2012 (Le grand changement c'est maintenant et de suite !

#5 Comment By Sam’s On 21 octobre 2011 @ 15:28

Nous vivons le trouble d’une période allant vers une transmutation révolutionnaire.
Elle n’est pas qu’une crise économique, politique, sociale ni financière.

Nous arrivons au tournant de notre histoire.
Pas d’une société à refaire emprunte d’anciens modèles sans espoirs,
Mais d’une nouvelle civilisation à inventer, construite sur l’Être plutôt que l’avoir.
En reflet de cette émancipation qui vient, la culture en est l’un de ses miroirs.

La voix des peuples se fait entendre jusqu’aux loges des arènes qui les rassemblent.
Car toutes ces voix ont en commun et d’une manière de plus en plus ample,
Des aspirations qui, substantiellement les réunies, les rattachent et s’assemblent.
Pendant que ce système vacille, ceux qui le représente et l’ont modelé, tremblent.
 
C’est ce que m’a inspiré cette article : Silvio Berlusconi renversé par Giuseppe Verdi
 
Mon avis perso, c’est qu’avant d’inventer une nouvelle société par un énième mouvement, aussi sincère et louable soit-il, c’est d’une nouvelle conscience dont nous avons besoin, individuellement.
Toute vraie révolution est d’abord silencieuse.
 
Mouvements, groupes, partis, y adhérer ou non, est déjà une séparation.
Le mouvement des indignés du sud l’ont été pour des raisons bien différentes du mouvement « Occupy Wall Street ».
Ce dernier aurait d’ailleurs été lancé et piloté depuis une officine de l’ONU.
D’ailleurs, même Georges Sorros et le cercle des milliardaires ont applaudi des deux mains.
 
C’est déjà bien assez difficile de se changer soi-même.
Qu’est-ce que j’irais faire dans un groupe ou un mouvement si je ne suis pas « claire » et éclairé, en ayant transmuté intérieurement toute mon agitation et ma révolte.
Tous ces mouvements d’indignations ne seraient-ils pas le reflet de l’indignation qui ne se trouve déjà en nous ?
Nous la projetterions alors par un canal propitiatoire pour ne pas dire expiatoire et, dans la foulée, nos propres désillusions, notre propre impuissance.
 
L’histoire se répète.
Souvenons-nous des Assignats de 1789.
Nous sommes exactement dans le même schéma historique sauf qu’ici, ce n’est pas qu’en France que cela se passe, cette pyramide à la Ponzy qui est en train de s’écrouler est mondiale.
En 1789, quand la monarchie fut renversée, une nouvelle aristocratie s’est mise en place.
« Égalité, Fraternité, Propriété », pardon « Égalité » parce que propriété était un peu trop visible.
Tout mouvement sera récupéré comme l’a été celui de la révolution Égyptienne, Libyenne et Occupy WS.
Quant à ce qui se passe en Grèce, nous voyons bien qu’en matière de nouvelle conscience individuelle et collective émergeante, les grecques sont pris de vitesse.
C’est de survie qu’il s’agit, presque déjà trop tard.
 
Par contre, si un mouvement spontané et informel se forme sous la bannière « Le candidat à l’éveil pour une nouvelle conscience, c’est vous », ça renverrait chacune et chacun dans le creuset de sa chaumière.
Alors et seulement alors, réunis dans un même esprit dans cette œuvre au noir, les choses pourront enfin changer.
 
Bien et bon toujours et… que l’on ne se fasse un monde de rien !

L’œuvre au noir dans Nabucco de Verdi, s’exprime individuellement et collectivement ici et maintenant en instantané et en parfaite synchronicité.
Il va en aller de même pour chacun d’entre nous, parce que toute l’humanité y est déjà préparée.
Et l’humanité c’est toi, c’est moi, c’est nous, mais nous ne le savons pas encore.

Un plan de scène dans Nabucco lors de la lamentation des esclaves qui chantent : « Oh ma patrie, si belle et perdue ! ».
Elle illustre bien le passage au noir (pas-sage ?!) qui est en train de s’opérer en chacun des personnage de la scène
« Oh ma patrie, si belle et perdue ! », ne serait-ce pas le cri d’appel à notre intériorité, pour retrouver notre pouvoir personnel que nous avons abandonné et un élan formidable vers la reconquête de la totalité de nous même ?

#6 Comment By Lapinos On 23 octobre 2011 @ 17:51

- D’accord avec Sam’s pour dire que nous souffrons de trop de collectivisme et non pas du contraire. Le mouvement qui nous entraîne est cyclonique, sans doute pas étranger au soleil, et on ne peut s’arracher qu’individuellement à un mouvement collectif.
- En revanche je ne pense pas que l’homme puissant, ou en bonne santé, soit l’homme fort. On n’est jamais puissant, là encore, que relativement aux autres. La sidération de la puissance énergétique est précisément le fait du pouvoir capitaliste, et rien ne dit qu’il n’est pas voué à s’autodétruire, comme tout organisme vivant ou batterie concentrant l’énergie sans la créer.
- Cela dit entre s’abstenir de voter et voter pour soi, la différence n’est pas grande. 

#7 Comment By InterObjectif On 8 novembre 2011 @ 20:10

Aspect politique du plan mondial

(clé pour l’épanouissement du matérialisme)

Le plan fondamental est d’amener le Paradis sur Terre. Le Paradis sur Terre devrait signifier : tout ce qui est bon.

En ce qui concerne le monde dans lequel nous vivons, la plupart des choses qui existent ne sont pas bonnes. Elles doivent donc être revues, reconstruites.

Un autre aspect est la connaissance védique, la connaissance de la conscience.

La conscience comporte deux aspects : un état apaisé et un état actif.

C’est l’état apaisé qui, dans sa singularité, gère la diversité infinie jaillissant de cette singularité. Il existe donc un niveau à partir duquel l’innombrable diversité est géré. Ce niveau, nous l’appelons « la samhitâ de rishi, devatâ, et chhandas » ; C’est une expression védique dont la signification est la suivante : le Véda est l’unité de la diversité.

Ce niveau d’intelligence, tout à la fois « un » et la source du « multiple », est le principal administrateur de l’univers : c’est le « un » qui gère le « multiple », la conscience auto-référente dans sa singularité qui donne naissance à la diversité.

Tel est donc mon centre d’intérêt principal : le Véda, qui est, comme je le nomme, la « Constitution de Gouvernement de la Nature ».

Le Véda, le Rig-Véda est cette constitution éternelle qui gouverne la loi naturelle. Le rig-véda est l’éternelle Constitution du Gouvernement de la Nature, régissant la Loi Naturelle.

Le Véda est donc le « gouverneur » de la loi naturelle. Il comporte deux aspects : la singularité pure (la valeur absolue de l’intelligence) et les valeurs diversifiées de l’intelligence.

Grâce à cela, à partir de cette réalité unique absolument équilibrée qu’est la pure intelligence, le Véda, il est possible d’ajuster tous les déséquilibres pouvant exister à n’importe quel niveau de la vie.

Cette connaissance étant à notre disposition, il est parfaitement possible de tout corriger dans le monde, absolument tout, de rectifier n’importe quel déséquilibre.

C’est ce qui rend tout à fait possible la mise en place de nos divers programmes pour reconstruire tout ce qui n’est pas adéquat.

Ce qui est juste ou approprié est bon, mais tout ce qui n’est pas convenable, adéquat, nous pouvons le rectifier, que ce soit dans le domaine de la politique, de l’économie, de la religion, de la sociologie ou de la physiologie. 

L’Ayur-Véda est là pour ça.

Ainsi, tous ces divers domaines de connaissance et leur pouvoir organisateur sont entre nos mains. Nous sommes les gardiens de la pure connaissance, du Véda, et de son pouvoir d’organisation infini.

Aussi sommes nous à même de rectifier tous désordre, tous déséquilibre, quel qu’il soit, à n’importe quel niveau de la vie, que ce soit dans tel ou tel pays, ou telle ou telle galaxie… n’importe où.

Notre aptitude à tout corriger trouve son fondement dans le domaine absolu de l’intelligence pure qui est pure connaissance, le Véda.

C’est pourquoi nous avons ouvert des universités védiques, afin de former les jeunes pour qu’ils aient accès à cette intelligence auto-référente et la cultivent dans leur conscience.

Ainsi, ils ne commettront pas d’erreur dans la vie, ils penseront et agiront en accord avec la Loi Naturelle. La vie sera alors en harmonie avec la Loi Naturelle.

Toutes les inepties de la politique et de l’économie sont le signe d’un déploiement très pauvre d’intelligence politique et économique dans le monde de nos jours. Aussi vaut-il mieux se mettre plus en sûreté…

Le fait est que ce niveau d’intelligence qu’est le Véda, dont nous venons de considérer la singularité et son aptitude à organiser l’infinie diversité, est celui que nous attendons précisément de la part d’un gouvernement.

Tout gouvernement, indépendamment de son système, est censé maintenir la loi et l’ordre et doit être capable de protéger la vie.

Chaque gouvernement est confronté à d’innombrables tendances dans le pays. Jour après jour, ils doivent faire face à tellement de gens aux tendances différentes… Ceci nécessite une compréhension, une vue des choses très, très large de la part des administrateurs (chef d’état, ministres et députés…)

Il faut qu’ils aient une conscience illimitée afin de pouvoir évaluer avec succès la qualité de la vie dans le pays, et de rectifier ce qui ne va pas. Ils devraient être capable de prévenir et de guérir les maladies.

Dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’ordre social, du système bancaire, de l’économie… , tout devrait être ordonné et utile.

Voilà ce qu’on attend d’un gouvernement : une aptitude à prendre en charge un nombre incalculable de données à la fois.

Il y a tant de mouvements divers dans un pays, tant de personnes différentes, qui pensent toutes dans des directions complètement divergentes. L’administrateur devrait être parfaitement apte à maintenir toutes les pensées et actions de chacun dans une direction évolutive. Il devrait être capable de contrôler la Loi Naturelle.

Où une telle intelligence est-elle disponible, où est-elle accessible ? … dans l’état auto-référent de la conscience védique, dans la conscience d’unité, la conscience transcendantale.

Voilà pourquoi les individus qui ont des responsabilités administratives et sont engagés dans un gouvernement quel qu’il soit, devraient tous disposer de cette conscience illimitée, de cette intelligence qui administre l’infinie diversité de l’univers. Seul un tel administrateur sera compétent en tant que tel.

L’alliance avec le Gouvernement de la Nature implique que la conscience collective de la nation soit intégrée, aussi intégrée que l’est « la samhitâ du rishi », « devatâ et chhandas », cette conscience qui est « une » et « multiple » à la fois.

Les administrateurs devraient avoir cette qualité, présente dans l’administration védique.

La qualité de l’administrateur devrait être telle que celui ci puisse à la fois demeurer « un » tout en ayant la capacité de prendre en charge le « multiple ». Telle est l’administration du Gouvernement de la Nature, qui gouverne grâce à la Loi Naturelle.

La Loi Naturelle comporte deux aspects : un état unifié, et des valeurs diversifiées. D’un coté, le Véda est la « samhitâ », cad l’unité ; de l’autre, il est « rishi, devatâ et chhamdas », la multiplicité. Seule la conscience védique, l’intelligence védique, est compétente pour régir le monde, pour gouverner une société, administrer une nation ou assurer une bonne coordination des pays au niveau international. Mais cette connaissance n’existe pas encore dans le monde : voilà pourquoi aucun gouvernement ne rencontre de succès sur son propre territoire, pourquoi aucun gouvernement n’est capable de satisfaire tout le monde, voilà pourquoi ce qui est nécessaire est une administration de type védique.

(extrait du chapitre 7 du livre « La Révolution Spirituelle de Maharishi Mahesh Yogi »)

 

#8 Comment By Sam’s On 9 novembre 2011 @ 11:57

Il y a sûrement une correspondance de la sagesse et de la connaissance Védique hindou plus en rapport avec notre culture occidentale.
 
Rien n’est ni bon ni mauvais.
Quand c’est bon, c’est lorsqu’il n’y a aucune résistance.
S’il y a résistance, c’est, juge-t-on, que les choses ne sont pas bonnes.
Pourtant, à y regarder de près, c’est bien quand il y a résistances que l’évolution est rendu possible.
 
Ce texte est encore du domaine de l’utopie, dans le bon sens du terme, vers le Paradis sur Terre, cette terre promise qui ne peut être réalisée qu’en son Soi en soi en transcendant l’enfer que nous nous imposons.
Nous ne sommes pas encore prêt à vivre ce paradigme mais les choses bougent.
Christophe Allain explique très simplement les troubles de la période que nous vivons.
Qu’il faille laisser l’égrégore de notre civilisation se vider.
 
En clair, n’offrir aucune résistance aux évènements extérieurs, ce travail est en train de se faire de toute façon.
S’enraciner davantage encore en notre intériorité afin de mieux faire converger le haut et le bas.
C’est le chemin qui a du cœur, le seul qui vaille.
Et ce chemin est personnel à chacun.
« Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. »
 
Après ?
Il n’y a pas d’après, tout est déjà parfait !
 

#9 Comment By InterObjectif On 13 janvier 2012 @ 23:59

Cher colibri,

L’année 2012 augure de belles perspectives pour la société civile ! Les premiers échos de la campagne “Tous candidats” sont en effet très encourageants ; nous sommes de plus en plus nombreux à prendre conscience de notre pouvoir et de plus en plus nombreux à agir sur nos territoires.

Plus de 16.000 candidats se sont déclarés prêts à l’action et déjà plus de 15 forums citoyens s’organisent dans toute la France !

Les forums sont une formidable occasion d’élaborer des plans d’action concrets là où nous vivons, en fonction de nos besoins et de nos envies. Nous vous invitons à consulter sur le site de Colibris la liste des territoires en mouvement et à vous engagez à votre tour dans l’aventure.

L’échéance électorale est propice pour faire entendre nos voix. Saisissons cette opportunité ! Ensemble, définissons nos priorités, élaborons nos recommandations, et construisons le programme de la société civile pour un monde véritablement plus écologique et humain !

Continuons à nous relier, à agir sur nos territoires, montrons combien nous sommes à être candidat au changement.

Faisons de 2012, l’année des possibles !

Bonne année

Toute l’équipe de Colibris

Actu

Le Mouvement Colibris s’associe à Greenpeace dans la campagne “Tous candidats” !
Greenpeace inaugure, les 13 et 14 janvier à Nantes, la tournée nationale de sa campagne « Libérons l’énergie ». C’est un appel citoyen en faveur de la transition énergétique, pour un modèle énergétique durable, respectueux de l’environnement et porteur de nombreux bénéfices économiques et sociaux.
Le Mouvement Colibris et Greenpeace organiseront des événements communs dans de grandes villes françaises, entre janvier et avril.
Ce weekend, à Nantes, retrouvez Alain Aubry, animateur Colibris, qui présentera la campagne et proposera aux Nantais un forum sur leur territoire.
Plus d’info sur l’événement : http://www.liberons-energie.fr

AGIR

Les fiches pratiques TNT sont en ligne !

Colibris met à disposition des citoyens de multiples outils, afin de sensibiliser, relier et faciliter l’action. Un guide « Transformons Nos Territoires » propose des fiches pratiques touchant à différents thèmes : se nourrir, se déplacer, se fournir en énergie, éduquer, se loger. En détaillant les étapes de ces actions, et en proposant le témoignage d’acteurs déjà engagés, Colibris facilite la démarche de ceux qui veulent monter des projets collectifs et individuels sur leur territoire.

Un exemple : Monter un habitat groupé
Spéculation foncière, paupérisation urbaine, crise des liens sociaux, pollution, sont autant de raisons qui ont amené des femmes et des hommes à monter un habitat groupé. Le principe ? Se mettre à plusieurs pour concevoir et financer son logement en y intégrant des valeurs telles que la solidarité, le respect de l’environnement, le partage ou encore la mixité sociale.
>>> Lire la suite

Histoire de colibri

Evelyne a eu une excellente idée pour faire sa part de colibri. Un marché, une table, des feutres, des feuilles de couleur, une corde, et c’est déjà un mini Forum ouvert !!
La question :
« Que demanderiez-vous au Père Noël pour :
-- votre quartier ?
-- votre planète ? »

Voir la suite sur le réseau des colibris !

DES ACTEURS, DES PROJETS

Énergies partagées

« Énergies partagées » développe une vision du système énergétique de demain : une consommation d’énergie réduite, grâce à l’application des principes de sobriété et d’efficacité et, pour couvrir cette consommation résiduelle, d’une production intégralement basée sur les énergies renouvelables.
Par le levier de l’investissement solidaire, le mouvement Énergie Partagée tend à développer une réappropriation citoyenne des enjeux énergétiques sur les différents territoires.
Visant à devenir un pôle de mutualisation des ressources et compétences de ses membres et partenaires, l’association accompagne les adhérents porteurs de projets qui veulent s’investir dans le développement de la production d’énergie renouvelable et de maîtrise de l’énergie.
>>>Pour en savoir plus

La Ruche qui dit Oui !

Guilhem Chéron a imaginé en 2010 “La Ruche qui dit Oui !” : Il s’agit de points relais, installés chez des particuliers, permettant le commerce directe directement avec les producteurs. Les Ruches sont incroyablement plurielles : on en trouve en ville, à la campagne, dans des zones pavillonnaires. L’objectif est de proposer des produits de qualité à un prix acceptable par tous. Face à la multiplication des formules de paniers soulignant qu’il y avait une forte envie de la population de raccourcir les circuits de distribution et de créer des ponts entre consommateurs et producteurs, les ruches sont des alternatives nouvelles et multiformes. Déjà 22 ruches ont ouvert , 205 sont en construction partout en France ! Vous pouvez consulter la carte les référençant.
En agissant sur l’alimentation, le bio et le local, « Manger mieux, manger juste », c’est toute une dynamique économique et écologique qui est succeptible de s’activer. Aujourd’hui plus que jamais “La Ruche qui dit oui !” est candidate au changement, dans l’assiette et dans les champs !
>>> Pour en savoir plus
Retrouvez l’interview de Guilhem Chéron sur le site de Colibris !

La famille des colibris

Fondation Pierre Rabhi

La Fondation Pierre Rabhi soutient ADABIO dans la transmission de savoir sur l’auto-construction de machines en maraichage biologique. 70 producteurs français seront formés au cours de l’année mais aussi des étudiants, des salariés agricoles ou encore des porteurs de projet d’installation agricole. Un paysan qui sait construire ses outils sait aussi les régler, les ajuster, les réparer et transmettre ce savoir à d’autres. Recenser, dessiner, optimiser les réalisations des producteurs : les créations des uns sont reproductibles par les autres, les innovations locales sont accessibles au plus grand nombre.
La sortie d’un premier guide de l’auto-construction en maraîchage biologique aura lieu en février 2012 : 250 pages présentant 16 tutoriels d’outils utilisables et utilisés en maraîchage biologique.
En savoir plus sur Adabio
En savoir plus sur les actions de la Fondation Pierre Rabhi

Mapic

“Penser notre monde pour le transformer !”
En 2012, le Mapic fête ses 10 ans ! Le Mouvement « Appel pour une Insurrection des Consciences » est né de la diffusion, en 2002, du document de campagne de Pierre Rabhi, « Pour une insurrection des consciences ». Des comités locaux continuent un travail de terrain pour cette transformation qui est à la fois personnelle, collective et politique. Ils font converger leur réflexion par un comité fédéral et lors de rencontres nationales. Le dernier bulletin aborde des questions comme : Que peut la politique ? Que peuvent les citoyens ? Comment changer la monnaie ?
Plus d’infos sur le Mapic
Pour recevoir les prochains bulletins du Mapic, envoyer un mail à secretariat@appel-consciences.info

FORMATIONS

Université du Nous

- Atelier “Réinventons le faire-ensemble !”, 27-29/01, à Breuil-Bois-Robert (78930)
.
Une réponse simple et pragmatique pour sortir du sempiternel et désespérant “Mais que puis-je donc bien faire ?” et pour s’offrir un “Je peux agir ici et maintenant et faire ma part”. Outils expérimentés : jeu du Tao, communication bienveillante, sociocratie, yoga du rire…
Télécharger la plaquette
Tarif : participation consciente (voir plaquette).
Inscription : cliquer ici.
Plus d’infos sur l’Université du Nous

Isabelle Desplats Formation

- “S’initier à un art de la relation qui favorise la confiance et la coopération”, 25-26 février, Montpellier-Montarnaud (34570).
Découvrir les bases de la Communication Non Violente pour augmenter notre capacité à se relier à soi et aux autres.
- Cursus professionnel « Communiquer autrement pour mieux coopérer » en 3 modules
5-6 avril / 3-4 mai / 6-7-8 juin, à Montpellier-Montarnaud.
8-9 mars / 19-20 avril / 23-25 mai, à Paris-Malakoff.
>>> En savoir plus
>>> D’autres formations dans la France entière sur le site de l’Association française de Communication Non Violente

Les Amanins

Séminaire “Créer une transition entrepreneuriale écologique”, 18-22/01, à la Roche-sur-Grâne (26400).
Un séminaire d’intelligence collective unique dédié aux entrepreneurs, managers, consultants et citoyens. Avec Jean-Guy Henckel, Didier Perreol, Pierre Rabhi, Michel Valentin et William Vidal.
Trois parcours de participation possibles, de 1 à 5 jours, de l’inspiration à l’immersion.
Télécharger le programme du séminaire

À LIRE, à voir

Dans les médias

- « Vous dites Ben Laden? Je réponds Steve Jobs », de Michel Serres, dans le Journal du Dimanche.

-- « L’empathie est dans le gène », de Martine Perez, dans le Figaro.

- Les médias parlent de la campagne « Tous candidats », sur le site de Colibris.

Livres, DVD

« Manger local« , de Lionel Astruc et Cécile Cros, aux Éditions Actes Sud -- Colibris
Retrouver la maîtrise de son alimentation oblige à réapprendre des gestes souvent oubliés (jardiner, préparer des conserves…) et à redécouvrir la coopération et l’entraide. Cet ouvrage proposent 26 initiatives qui reposent sur des expériences vécues, réussies et facilement reproductibles. Une liste de conseils pratiques donne une idée juste du travail à accomplir et de la marche à suivre pour adapter ces idées à son territoire. Elle est accompagnée d’un annuaire très fourni pour s’engager localement.
Feuilleter l’ouvrage sur le site d’Actes Sud.

“Sous les pavés la Terre” en DVD
« Sous les pavés, la Terre » vise à présenter des solutions alternatives et valides au modèle socio-économique actuel.
Ce film décrit le parcours d’hommes et de femmes qui ont changé leur rapport à la Terre. Comment se déplacer ? Comment recycler son eau ? Comment construire une maison passive ? Où sont fabriqués nos vêtements ? D’où provient ce fruit ?
Pour voir des extraits, la bande-annonce, et commander le DVD, c’est ici !

« L’agroterrorisme dans nos assiettes », de Michel Tarrier
Des terres exploitées au risque de les détruire irrémédiablement, des pesticides qui provoquent maladies et dégénérescences, des semences protégées par des brevets qui correspondent à une privatisation du patrimoine naturel, des animaux dont les mauvais traitements se retrouvent jusque dans nos assiettes, etc.
Consommateurs et paysans sont en définitive tous victimes, même si certains, à force de jouer aux apprentis sorciers ou de fermer les yeux sur ce que l’industrie leur imposait, ne peuvent prétendre ne pas savoir, ne pas connaître les risques. Un portrait peu flatteur d’une certaine agriculture et de sa logique de mort.
Michel Tarrier, naturaliste-écologue et écologiste radical, est l’auteur de plusieurs essais, comme « Dictature verte », ou « Faire des enfants tue… la planète ».
Aux éditions LME.

Agenda

21 Janvier : Conférence de Pierre Rabhi « Agroécologie, solutions locales, enjeu mondial », à Istres (13800).
Dans le cadre des 2e Rencontres pour l’agroécologie. À 15h30, Domaine de Sulauze.
Plus d’infos

21-22 janvier : 2e Rencontres Eduka-3000, à Paris.
Pour re-découvrir un mode de relation pacifié avec nos enfants, nos élèves ou entre adultes… pour une éducation « qui pourrait bien ré-enchanter la vie ».
Plus d’infos

26 janvier : Colloque « La misère est une violence : rompre le silence », organisé par ATD Quart Monde, à Paris.
Ce colloque a pour objectif de croiser la connaissance de ceux qui sont confrontés à la violence de la misère au jour le jour, et qui ont travaillé cette question depuis trois ans lors de sept séminaires sur trois continents, avec ceux dont l’activité professionnelle, universitaire ou politique les conduit à être préoccupés par cette question.
Lieu : Maison de l’UNESCO, 7 Place de Fontenoy, 75007 Paris
Plus d’infos

27 Janvier : Conférence de Pierre Rabhi : « Vers une Sobriété heureuse », à Villeneuve-lès-Avignon (30400).
À 19h, au Grand Tinel de la Chartreuse.

28-29 janvier : Forum Libération « États généraux du renouveau », à Grenoble.
Citoyens, militants, associatifs, chercheurs, politiques, artistes, passants sont des acteurs de l’espace public. L’enjeu de ce forum : les faire dialoguer et faire « Vivre la République ! ». Les échéances électorales à venir rendent essentielles les occasions de débattre du type de société dans lequel nous voudrions vivre. Trois jours de débat afin d’ouvrir le champ des possibles. Rendez-vous à Grenoble !
Le programme à télécharger ici

30 janvier : Greendrinks spécial “Acteurs du changement”, à Paris.
Le réseau Green Drinks Paris, qui réunit une fois par mois la communauté engagée des acteurs de l’économie sociale et solidaire et du développement durable en Ile-de-France, vous invite à cette session spéciale, avec Colibris et BabelDoor, plateforme de financement participatif et solidaire de projets.
Tous les acteurs du changement sont les bienvenus !
De 19h à 22h30, Péniche Petit Bain, 7 Port de la Gare, 75013 Paris (métro Quai de la Gare)


Article printed from InterObjectif.Net: http://interobjectif.net

URL to article: http://interobjectif.net/en-2012-le-candidat-cest-vous/