http://interobjectif.net/wp-content/uploads/je_suis_un_etre_humain.flv

Je suis un être humain (2:20)

Un film de Carlos Chapman (25 ans, Périgueux) & Estelle Pesquier

Inspirés par le thème du héros, nous avons découvert le festival Nikon au début du mois de janvier. Nous avons traités le thème avec une grande simplicité, dans une tentative d’exprimer des choses profondes avec des images simples et symboliques. Depuis début 2010, nous utilisons un Nikon D300s avec des objectifs fixes (28mm, 35mm, 50mmm) pour la réalisation de nos court-métrages. Pour ce petit film c’est un objectif 50mm Nikkor qui ouvre à f1.8, mais en réalité il faut faire une conversion en multipliant par 50×1,5 = 80mm. Nous recherchons à véhiculer une sorte de poésie visuelle.

Bio : « Je suis un être humain » a été tourné en une journée, ensuite environ 8h de montage et postproduction. C’est trop peu. Nous l’avons réaliser si rapidement pour publier la vidéo au moins 3 jours avant la fin du concours, dont nous avons découvert l’existence au début du mois de janvier…

Crédits/Remerciements :

Scénario et réalisation : Carlos Chapman & Estelle Pesquier
Musique (libre de droits) : Komak
Avec la participation des familles Pesquier, Puybaraud, Trempil et Curat-Dop, ainsi que Marguerite Jorion.
Merci à Oriane Pesquier.

(27 Mo au format flv / mp4 – 1280 x 720)

(source: )

3 commentaires pour “Je suis un être humain”
  1. Cécile dit :

    L’essentiel d’une vie, tout est dit !

  2. Hautz Anne dit :

    Merci pour ce merveilleux message qui nous touche au plus profond de nous. Que le rêve devienne réalité car on l’oublie trop souvent.
    Merci.

  3. dit :

    C’est quoi Être Humain… C’est peut-être…

    Être du sang chaud, avoir du sang froid, être de chair et d’os, faire attention à l’autre, ne pas se contenter des limites apparentes, toujours vouloir aller plus loin, être curieux, être un animal doté d’une conscience, être un animal très évolué mais pas suffisamment pour pouvoir s’organiser dans des communautés sans violence, être fou d’amour, être consciencieux, sociable, respirer, être capable de se mettre à la place des autres, être incertain du lendemain qui chante ou déchante, être fidèle, être en vie, partager ses expériences, donner un sens à ses petits bouts de quotidien, pleurer et rire et rire et pleurer tout à la fois, être hors limites, imaginer le monde et non le subir, être le bien & le mal, mener son action dans des groupes, être en capacité d’aimer, vivre comme je le sens en étroite osmose avec la nature et tout ce qui la compose, écouter sa voie intérieure, être des envies, être en capacité d’aimer, vivre, être impeccable, imaginer un autre monde, penser aux autres, ne penser qu’à soi, être là chaque matin quand la nature s’éveille pour une nouvelle journée merveilleuse ou terrible, crier pour le plaisir de se sentir vivant et faire sortir le meilleur de soi, croire à l’amour et à la joie, …

    Mais aussi tout l’inverse de ce qui vient d’être cité ! Et une infinité de choses à la fois…

    En une seule cellule, nous sommes une infinitude d’Univers dans notre propre Univers !

  4. Loubière Michel dit :

    C’est plein de vérité, court et efficace. Très bien.

  5.  
Faire un commentaire

Cocher cette case pour être averti par mél des commentaires à venir.
(vous pouvez aussi être averti par mél des commentaires à venir sans commenter)


Accélérez votre navigation sur ce site en utilisant :
Google Chrome
Le navigateur internet rapide et novateur !