Vous vous plaignez :
« Ah, que je suis malheureux !
Bon, d’accord, mais avez-vous remercié aujourd’hui ?
Remercier qui et pourquoi ?
Vous pouvez marcher, respirer ? Oui.!
Vous avez pris votre petit déjeuner ? Oui.!
Eh bien, remerciez le Seigneur parce qu’il y a des gens qui ne peuvent ni marcher, ni manger, ni ouvrir la bouche. »

Vous êtes malheureux parce que vous n’avez jamais pensé à remercier.
Pour changer votre état, il faut tout d’abord reconnaître que rien n’est plus merveilleux que le fait d’être vivant, de marcher, de regarder, de parler.
Savez-vous combien de milliards et de milliards d’entités, d’éléments, de particules sont engagés pour pouvoir seulement maintenir un homme en vie ?
Vous ne vous en rendez pas compte et vous êtes révolté, mécontent.

Soyez reconnaissant !
Dès demain matin en vous levant, remerciez le Ciel.
Combien de gens ne se réveillent plus ou se réveillent paralysés !

Dites :
« Merci, Seigneur, aujourd’hui encore Tu m’as donné la vie et la santé : je vais accomplir ta volonté. »

 

« Lorsque vous vous sentez parfois heureux, émerveillé, sans qu’il y ait à cela une raison particulière, sachez que vous avez reçu la visite de créatures célestes. Si vous n’appréciez pas ce qu’elles font pour vous, vous perdez cet état. Ensuite vous avez beau faire tous les efforts pour le retrouver, c’est fini, ces esprits ne vous visitent plus, ils ne vous donneront plus un regard, ils ne vous sourient plus, ne vous disent plus le moindre mot. La seule chose qui peut éloigner les esprits lumineux, c’est le manque de reconnaissance. Ils aiment que l’on apprécie leur amour, leur générosité.
Vos défauts, vos faiblesses, ils les connaissent, ils les excusent même, ils ne s’arrêtent pas à cela ; au contraire, ils disent : “Oh dans quel état ils sont, les pauvres, il faut les aider !” Mais s’ils voient que vous n’appréciez pas leur présence, ils vous quittent.
Ce n’est pas qu’ils ont besoin de cette gratitude, mais ils savent que, si vous ne les appréciez pas, vous ne pourrez jamais vraiment profiter de tout ce qu’ils peuvent vous donner.
Donc, n’oubliez pas le plus grand secret, la plus grande clé pour votre bonheur et votre avancement, c’est la gratitude. Tant que vous appréciez tout ce que le Ciel vous donne, il ne vous abandonnera pas. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

(source: prosveta.com)
Faire un commentaire

Cocher cette case pour être averti par mél des commentaires à venir.
(vous pouvez aussi être averti par mél des commentaires à venir sans commenter)


Accélérez votre navigation sur ce site en utilisant :
Google Chrome
Le navigateur internet rapide et novateur !