Le Voyage Alchimique

Sur les chemins de la Pierre Philosophale,

de Bruxelles à Saint-Jacques de Compostelle.

(une série de 7 films en DVD de 52 minutes avec Patrick Burensteinas, scientifique et alchimiste)

Réalisation : Georges Combe – Production : PGA Films

C’est un grand voyage initiatique en 7 étapes : la Grand’Place de Bruxelles, la cathédrale de Chartres, le Mont Saint-Michel, Rocamadour, Saint-Jacques de Compostelle, Paris et Nicolas Flamel, Notre-Dame de Paris. 7 lieux qui vont vous familiariser avec les secrets du Grand Oeuvre à la lumière des travaux de l’alchimiste dans son laboratoire. Un Voyage Alchimique ? Oui, parce que les alchimistes ont inscrit dans des lieux prestigieux, et à la vue de tous, les principes et les techniques qui permettraient d’obtenir la fameuse Pierre Philosophale. Il nous faut donc partir à la découverte de ces endroits mystérieux. Mais leur exploration n’est pas évidente car le message qu’y ont laissés les alchimistes est dissimulé dans images souvent énigmatiques, à la fois pour protéger leurs extraordinaires connaissances de ceux qui voudraient en faire un usage dévoyé et pour en donner une compréhension intime, intellectuelle et aussi affective à ceux qui auront la chance et la joie de pouvoir percer le mystère de ces allégories. Il nous faut donc du temps, du désir, de l’intelligence, de la sensibilité… et un alchimiste pour nous aider… Alors, progressivement, le monde jusque là obscur de l’alchimie s’éclairera au cours de ce voyage. Patrick Burensteinas, scientifique et alchimiste, déchiffre pour nous les symboles des alchimistes : les monuments, les demeures, les sites chargés d’Histoire et de légendes révèlent, à chaque étape de ce voyage, une part des secrets de l’alchimie. Cette lecture originale des lieux extraordinaires qui constituent les points forts de notre voyage est confirmée par les illustrations puisées dans de nombreux traités d’alchimie. Mais l’alchimie n’est pas qu’une connaissance théorique. Ces messages alchimiques que nous déchiffrons doivent être vérifiés par l’expérience… Patrick Burensteinas les met en pratique dans son laboratoire. Nous découvrons alors que l’alchimie n’est pas qu’une spéculation intellectuelle sur les propriétés de la matière et de la nature. Les alchimistes ont su comprendre le monde qui les entoure, et en donner une explication aussi bien philosophique que scientifique. Par leur façon imagée, ludique et poétique de transmettre leurs connaissances, ils sont enfin devenus des artistes. A travers ce voyage alchimique, c’est toute la culture de l’Occident qui prend une nouvelle dimension. Au fil des étapes, on mesure à quel point le projet et l’imaginaire des alchimistes ont imprégné non seulement les lieux et les monuments, mais aussi les arts, la musique, la peinture, la littérature et la pensée du monde occidental.

Voir la suite…

79 commentaires pour “Le Voyage Alchimique”
  1. Fred dit :

    Cette série est fantastique, pleine d’enthousiasme et de bonne énergie. Elle suscite l’engouement et le désir de visite de lieux sacrés, de monuments, de promenade et recueil en nature, mais surtout d’une transformation intérieure.
    Attention, le lien vers le 7ième dvd semble erroné, dommage… cependant bon marché sur Amazon.fr
    Merci par ailleurs de nous avoir fait découvert La Trame.

  2. InterObjectif dit :

    Bonsoir Fred,
    Cette 7ème étape, celle de Notre-Dame de Paris, est la plus cruciale de ce « Voyage Alchimique » !!!
    Elle dure plus d’une heure et demi et nous dévoile TOUS les derniers secrets de l’Alchimie et de la transmutation individuelle. :shock:
    Ce DVD est également en vente en ligne au prix de 15€ chez PGA Films, le producteur de cette série de sept films et l’éditeur vidéo des DVD.
    « Cette aventure humaine commença sur le Grand’Place de Bruxelles le 27 décembre 2004 pour se terminer six ans plus tard, en décembre 2010 ! »
    Merci de tenir compte de tout cela si vous décidez de commander ce DVD sur internet. ;-)
    Cordialement vôtre.

    PS: Des, l’alchimiste du « Voyage Alchimique ». auront lieu à Cannes du 29 avril au 1er Mai 2011 !!!

  3. Yal dit :

    J’ai fait ce magnifique voyage consciencieusement assise devant mon P.C durant au moins 6 heures grâce à nous-les-dieux.org, ce fut TRANSCENDANTAL et je pèse mes mots…
    Je suis moi-même une « Alchimiste » depuis de nombreuses années…
    Magnifique me parait petit en terme de qualificatif, par contre quelle ne fut pas ma FRUSTRATION quand j’ai cliqué sur le dernière vidéo, puisque le lien ne fonctionne pas, j’ai ressenti comme un immense vide doublée d’une grande frustration, mon plaisir comme mon voyage s’interrompaient là… mais bon j’investis dans le coffret des 7 dvd pour ne pas restée coincée frustrée sans en connaitre la fin…
    Nous-les-dieux est un site reconnu d’utilité publique, ce n’est pas seulement moi qui pense ainsi… MERCI

  4. Fred dit :

    Bonjour à toutes et tous,
    J’ai trouvé ceci, téléchargement légal ou streaming pour moins de 3 euros :
    Télécharger ou voir le film Le Voyage Alchimique -- Notre-Dame de Paris en streaming.
    Mais je n’ai pas encore essayé.
    Merci encore.

  5. InterObjectif dit :

    Vous êtes vraiment des « marchands de tapis » quand même !!! :shock:
    Vous avez pu découvrir gratuitement les 6 premiers épisodes de cette série admirable grâce à nous-les-dieux.org qui a pris énormément de risques dans cette diffusion pirate « officieuse »…
    Le dernier DVD est en vente à 15€ chez PGA Films, le courageux producteur indépendant et éditeur vidéo officiel de ces DVD…
    Mais vous êtes « terriblement pressés » de voir la suite et la fin de cette épopée historique du réel qui vous passionne fort justement…
    Et vous chipotez encore et encore en essayant de gratter trois-francs-six-sous alors que cela représente concrètement SIX ANS DE TRAVAIL et d’énergies dépensées !!!
    Comment voulez-vous que de tels films puissent continuer d’exister si les producteurs et les éditeurs de ceux-ci (qui prennent énormément de risques financiers pour une si petite diffusion potentielle) ne réussissent pas au moins à rembourser leurs mises de fonds initiales importantes mais nécessaires pour pouvoir produire et éditer des films de cette qualité et de cette importance !!!
    C’est à vous dégoûter à jamais de continuer de réaliser de tels films (et de tenter de les diffuser pratiquement gratuitement) pour un public « d’avares » (avec ce genre de mentalités d’épiciers-gratte-sous) qui ne pense finalement qu’à lui-même tout en se foutant royalement des autres et surtout de ceux qui réalisent réellement les choses que eux consomment allègrement et gratuitement sans aucune contrepartie !!!
    C’est tout simplement indécent et véritablement consternant !!!

    • lucie tronel dit :

      Merci à nous les dieux pour cette fantastique série.
      Je suis scandalisée de voir que 15€ c’est trop cher pour certains alors qu’ils achètent sans doute des tas de trucs inutiles.
      J’ai déjà acheté avant la parution un des DVD pour 17€ à la FNAC sur commande, et je vais acheter le dernier DVD.
      Merci encore et bravo !

  6. dit :

    Il ne faut pas en vouloir à ceux qui réagissent de la sorte Patrick. Ils sont encore au début de leur apprentissage sur l’abandon de l’Ego, cet Ego que nous entretenons quotidiennement, celui qui nous aveugle jusqu’à ne plus voir, ne plus sentir, ne plus ressentir, ne plus donner, ne plus offrir, ….
    Paix à vous. :razz:

  7. Esprit dit :

    Je suis entièrement d’accord avec vous InterObjectif !
    Car pour ce genre de films de qualité, qui nous fourni des informations très intéressantes, instructives et importantes, il faut s’impliquer un minimum quand même afin de vous soutenir…

    P. S. : par contre, vous laissez éclater votre colère d’une façon un peu « agressive », et là je trouve que c’est un peu dommage, même si je vous comprends !

  8. Yal dit :

    Pas de problèmes je passe par PGA films pour mon achat !
    Mais vois-tu Patrick je pense plus que Fred faisait passer cette info plus par maladresse que dans l’idée d’être gratte sous et pour en revenir à mon sentiment de frustration, je souhaite t’expliquer pourquoi plus que me justifier.
    En ouvrant le site à la page nouveauté je vois « Le voyage Alchimique », je me suis donc offerte l’immense plaisir d’une nuit blanche pour suivre de fil en fil ce voyage de conscience et arrivée à la fin ce fut un arrêt brutal à cause du lien.
    Ce n’est pas que ce lien ne fonctionne pas volontairement qui me dérange en fait, mais c’est d’avoir été stoppé net dans la foulée tandis que si tu avais écrit que ce voyage fabuleux se ferait en 6 parties pour permettre à PGA films de rentrer dans ses frais je m’y serais préparée dès le début…
    C’est un peu comme si j’étais sur une route extraordinaire et fluide et que subitement sans précisions particulière la route se trouvait être barrée.
    Sans rancunes, sans radinerie non plus, tu as donné d’excellentes raisons explicatives….
    Tu es sans aucun doute un guerrier de lumière mais dis-toi, que les personnes qui surfent sur ce site ne le font pas par hasard, ils sont déjà en chemin alchimique sinon ils seraient un verre de bibine à la main en train de sommeiller devant la TV ou d’étaler leur vie privée, photos et égo sur FB…
    Lumineusement donc à Fred, qui pensait plutôt bonne action, même avec maladresse, à toi pour tout ton travail et tes explications, à Flavio, Yal.

  9. Yal dit :

    Clin d’œil à Esprit pour son commentaire et mille excuses je t’ai appelé Patrick (ce n’est peut-être pas ton prénom) et je t’ai tutoyé en espérant que une fois de plus je ne vais pas me faire fustiger par le divin guerrier qui sommeille en toi !
    Cordialement !

  10. sunshine dit :

    Tu exprimes ta colère et tu as raison ; et tu es en colère pour tout un tas d’autres raisons je suppose ??
    Et tu as probablement raison car moi aussi je suis en colère à vrai dire pour les mêmes raisons que toi ; et tu sais le pire dans tout cela, c’est que toi et moi on a certainement raison.
    La raison nous aveugle cher amis, elle pousse les gens à croire en celui qui a raison au détriment de celui qui a tord, oubliant ainsi de croire en lui ; ta raison à donner naissance à ta colère.
    La conscience de l’homme lui permet de comprendre les raisons de sa colère et tu les connais déjà…

  11. Fred dit :

    Bonjour à tous,
    Quel raz de marée !
    Je suis vraiment désolé d’avoir suscité tant d’amertume. Mon objectif était simplement de partager un lien permettant à ceux désirant visionner rapidement le septième épisode de le faire honnêtement. Je suis peut-être radin et peut-être pas une âme suffisamment évoluée cependant j’essaye de ne pas porter de jugement sur autrui, pardonnez-moi. Ce coffret, je ne me le suis pas acheté, je l’ai commandé et fait livrer directement en cadeau d’anniversaire, (pour ma sœur). Je consulte Nous-les-Dieux depuis ses débuts, c’est pour moi LE site phare, un site qui donne accès au plus grand nombre à la pensée de Krishnamurti (dont je possède beaucoup d’ouvrage). Et qui reste pour moi L’instructeur du monde. Eckhart Tolle clarifie, rend accessible son message de manière beaucoup plus médiatique et abordable à tous et toutes, on le trouve aussi sur « nld.org », hors j’ai ses livres et plusieurs de ses DVDs. Le jeu de « Hasard » est génial et permet d’effectuer des lectures très opportunes…
    Merci Patrick pour tout ce que tu as fait toutes ces années pour nous tous, saches que tes efforts et ton courage n’ont pas été vain, que bien sûr moi comme plein d’autres sommes loin de la sagesse mais grâce à ce que tu donnes chaque jour, tu as permis à beaucoup d’âmes la découverte des voies de la liberté.
    S’il vous plaît, ce n’est pas la haine, la rancune et l’amertume que nous devons cultiver sur cette terre si nous voulons en sortir, alors stoppons là ces futiles affrontements, Dieu ne nous a pas donné le pouvoir de juger, ce n’est pas à nous de le faire, ni juger les autres, ni nous juger nous même, mais nous avons mieux, le pouvoir de PARDONNER.
    Bien à tous !
    Je regrette vivement mon erreur si elle en est, je n’avais aucune intention de nuire, au contraire et cher Patrick, merci ! Merci pour tous ce que tu m’as fait découvrir.

  12. InterObjectif dit :

    @ Fred, aux autres commentateurs, ainsi qu’à tous ceux qui me liront,
    Ce « coup de gueule » n’était pas spécifiquement destiné à Fred (j’ai utilisé le vouvoiement à dessein), mais adressés à tous ceux, ainsi qu’à ceux à venir, très nombreux, qui m’ont fait, ou me feront, des « reproches », publiquement, notamment sur la page facebook de nous-les-dieux.org (désactivée depuis le 1er janvier 2011), et surtout en privé, par méls via les formulaires de contact du site et du blog.

    @ Flavio,
    Je n’en veux à personne car je suis compassionnel envers Tout Être.
    Je m’exprime avec Force et conviction car c’est un moyen efficace de prise de conscience, de transmutation et de réaction, induits chez autrui.

    @ Esprit,
    La colère est une émotion violente que nous devons libérer au moment même ou elle surgit en nous ; ceci afin de ne pas la refouler en la conservant et la stockant physiquement dans nos mémoires.
    L’expression verbale de la colère, à l’inverse de son refoulement, est donc à mon sens une méthode d’apaisement, de « guérison » et de purification de l’être.
    L’agressivité, que le ou les interlocuteurs peuvent ressentir en eux, est également « guérisseuse » car elle offre la possibilité, à ceux-ci de pouvoir comprendre les causes ayant provoquées cette colère, et ainsi, de pouvoir agir ensemble en conséquence sur les causes qui l’ont provoquée, pour tenter de soigner les blessures infligées.
    Les non-dits, des pensées émotionnelles, qui s’enfouissent au plus profond de nous-même, sont donc généralement à proscrire, car l’énergie « négative » qu’ils engendrent nous pollue ensuite la Vie, consciemment et surtout inconsciemment, ainsi que celles des autres.
    Le « spirituellement correct » est une hérésie que je combats avec vigueur et véhémence !!!

    @ Yal,
    Je comprends tout à fait ta frustration, ta réaction et tes explications, pour l’avoir moi-même expérimenté lorsque j’ai découvert ces DVDs (sans pouvoir financièrement me les acheter) en lisant il y a quelques mois le magazine (qui les proposait à l’époque en nouveautés à la vente), et quand j’ai pu enfin visionner ce « Voyage Alchimique », que m’avait instinctivement envoyé Frédéric le 26 novembre 2010 via FTP, pour les 6 premiers épisodes.
    Mais comme toi, il me manquait la fin, la septième étape cruciale de ce voyage, celle de Notre-Dame de Paris !!!
    Alors que faire ?
    La chercher sur le Net (je l’ai fait), l’acheter (je m’apprêtais à commander le DVD), …
    Lorsque soudainement, par une sorte de « miracle de la Vie », la solution à mon dilemme alchimique est mystiquement survenu, sous la forme, fort inattendue, de Jérôme l’improbable, qui me l’a fait parvenir, en guise de « réconciliation », quelques jours plus tard toujours via FTP.
    J’ai pu enfin pouvoir assouvir ma frustration réelle, et je n’ai pas été déçu, c’est le moins que je puisse en dire aujourd’hui.
    J’ai ensuite mûrement réfléchi à la manière « intelligente » de diffuser au plus grand nombre cette œuvre majeure, je l’ai offerte intégralement en privée à de nombreuses personnes soigneusement choisies, j’ai ensuite écouté attentivement leurs réactions induites suite à ces visionnages, j’ai également pris conseil auprès de proches et d’une personne, dont je tairais le nom, ayant collaboré à ce tournage, puis…

    Suite à cette démarche volontaire, j’ai pris alors la décision, de mettre en ligne, le 1er Janvier 2011, les 6 premières étapes de cette série (avec un lien pour acheter chacuns des 7 DVDs, ainsi que le coffret de la version intégrale incluant Le Carnet de Voyage), mais aussi, d’une manière plus sournoise, de prendre la responsabilité de ne pas diffuser le 7ème et dernier épisode, sans que cela soit mis en évidence !

    C’est un choix délibéré ayant une portée et des conséquences considérables !!!

    QUE SEULES LES PERSONNES AYANT DÉJÀ VU CE DERNIER FILM, OU QUI LE VERRONT, POURRONT VÉRITABLEMENT COMPRENDRE LES RÉELLES MOTIVATIONS DE LA NON-LIBRE DIFFUSION DE CELUI-CI ! (c’est un ouroboros)

    Cette décision est conjointe, et va de paire, avec une autre, tout aussi cruciale et irrévocable.

    Après bientôt 4 ans d’existence, nous-les-dieux.org est maintenant à un tournant critique de sa vie.
    J’ai en effet également décidé de rendre ce site « indexable » par les moteurs de recherche (Google & Cie) à daté du 1er janvier 2011 !!! (un minuscule petit fichier robots.txt empêchait strictement, avant cette date, toute indexation de son contenu par les moteurs de recherche)

    nous-les-dieux.org était public mais occulte, il est dorénavant passé dans la sphère « grand public », avec tout ce que cela engendre comme conséquences, directes ou indirectes et subtiles.

    Ceci va dans un premier temps provoquer un « raz de marée » de nouveaux visiteurs « lambdas », et, probablement, dans un deuxième temps signer son « arrêt de mort » à très court terme pour des raisons de violations de copyrights et/ou de droits d’auteurs.

    Si néanmoins nous-les-dieux.org, et son nouveau blog idoine, réussissent, conjointement ensemble, à survivre à cette action subtilement réfléchie durant le mois de janvier 2011 (le 1er février 2011 étant la date de renouvellement de l’hébergement chez infomaniak.ch), de nouvelles « carrières grand public » se profileront alors devant eux…

    @ sunshine,
    Les principales raisons sont ici clairement exprimées dans ce présent commentaire, pour les autres, plus ésotériques, à chacun, en conscience, de se faire sa propre opinion en la matière.

    Voilà Tout sur ce sujet polémique.

    Dans l’espoir sincère que ce long laïus, puisé et inspiré de l’Énergie créatrice vitale, permette au plus grand nombre une meilleure compréhension des choses de la Vie et du fonctionnement du Réel.

    A bon entendeur, Salut !

    Fraternellement vôtre.

    Dans le cœur de l’action collective évolutionnaire,
    Patrick

    PS: « coup de gueule » du 5 janvier 2011 sur facebook :

    Si j’avais mise en ligne les 7 épisodes, le site risquait fort de sauter !!!
    Et même en l’état, avec seulement les 6 premiers épisodes, un simple mél à l’hébergeur d’un seul des ayants droits (réalisateur, producteur, éditeur vidéo, créateur de la musique, Patrick Burensteinas, …) et nous-les-dieux.org disparait sans préavis.
    Y a-t-il vraiment une telle urgence pour toi de voir cette 7ème étape !?
    De plus Patrick Burensteinas en dit beaucoup trop dans le dernier épisode… ma responsabilité de diffuseur-pirate est engagé envers les apprentis-sorciers-alchimistes en herbe… TU COMPRENDS !!!
    Tu n’es pas capable de sortir 15 euros pour acheter le dernier DVD, soit, moi non plus en ce moment… mais si ce genre de films existent c’est qu’un producteur a investi de l’argent, beaucoup d’argent, et qu’il doit au minimum retomber sur ses pattes financièrement parlant, pour pouvoir en produire de nouveaux.
    Mais tes désirs personnels priment sans doute sur ceux des autres et sur l’existence même de nous-les-dieux.org !?
    Alors tes leçons de morale à “zéro balle”…
    As-tu seulement fait une recherche pour le trouver sur le Net… probablement pas sinon tu n’aurais pas écrit ce commentaire… il te faut la becquée ou quoi !!!
    Il n’y a pas d’équipe (Nicolas a démissionné le lendemain de sa nomination), 77.775 personnes ont visité le site durant le mois de décembre 2010 et je suis toujours TOUT SEUL !!!
    Je me suis dévoué bénévolement durant quatre ans sans aucun revenu (RMI/RSA) pour me faire “engueuler” et m’entendre dire cela !!!
    Mais merde !!!
    Vous me désespérez et commencez très sérieusement à tous me faire chier, vous les spectateurs qui ne veulent pas être des acteurs, vous les assistés !!!
    Merci de ne pas me répondre, de ne plus m’écrire par mél, car toi, comme beaucoup d’autres par mél, m’ont littéralement mis hors de moi !!!
    Cordialement vôtre,
    Patrick Barret, fondateur et webmestre de nous-les-dieux.org

    (commentaire débuté le 12 janvier 2011 vers 7 heures du matin et terminé d’éditer à 13:40)

  13. sunshine dit :

    Merci, je connais maintenant un peu plus tes raisons.
    Mais plus important que cela, je perçois un peu mieux qui tu es.
    De ce fait, je perçois un peu ton problème.
    Tu émets trop de lumière, elle donne parfois envie de la regarder au lieu de la comprendre.

  14. Fred dit :

    Bonsoir à tous,
    Sans vouloir insister:
    Je suis repassé sur le site que j’avais conseillé hier soir, car après vos commentaires, je me sentais mal alors que mon intention était noble.
    Puis finalement je me rends compte que je n’ai rien fait de mal. Ou alors je ferais sérieusement mieux de m’abstenir de poster.
    Les liens mis ci-dessus, dans un but d’entraide (je voulais décoincer Yal :) n’a rien d’illégal, et est même disponible en accord avec les ayants droits, alors pourquoi tant de polémiques, franchement ça n’a pas de sens? Tout le monde ne sait peut-être pas s’offrir le coffret, c’est pourquoi ces genres de dispositifs sont proposés.
    Pour ma part, je préfère des fichiers à des CDs, moins de pollution… mais ce n’est qu’un avis.
    Plusieurs choix et prix sont proposés.
    Extrait du site:

    Légalité des produits
    Toute nos vidéos sont numérisées et proposées au téléchargement en accord avec les ayants droit.
    Les vidéos sont destinées à une diffusion dans le cadre familial et privé.
    En téléchargeant vos vidéos sur imineo.com vous êtes dans la légalité.
    Le DVD à graver : 13.99€
    Téléchargement MP4 : 8.99€
    Location Streaming 48h : 2.99€

  15. Yal dit :

    Pas de soucis Fred, ce n’est pas une question d’illégalité mais de petites productions. PGA Films n’est pas un trust mondial, si j’ai bien compris, donc ils ont le droit de pouvoir vivre ou du moins de tenter de rester sur le marché…
    Surtout que c’est à eux que je dois l’idée géniale du voyage alchimique qui complète merveilleusement mon travail personnel d’alchimiste dans la vie.
    C’est pour cela que je passe par eux… et non plus par d’autres sites notamment amazon qui soit dit en passant m’a conseillé un revendeur de bouquins de l’excellent JP Garnier malet » « Le double comment ça marche et changer votre futur ».
    Le revendeur en question a bien reçu et encaissé mon paiement, et moi je n’attends plus mes bouquins, car j’ai compris que je ne recevrais rien, ça fait maintenant un an.
    Je ne dispose pas non plus du niveau de finance de Sarkozy, mais j’aime bien faire bosser les gens qui font quelque chose de beau et de bien si cela correspond à mon éthique et mes besoins du moment, et je ne veux pas penser restrictions dans mes finances comme dans mon esprit car ce que l’on pense se matérialise toujours dans nos vies.
    Et je n’ai rien contre les téléchargements même illégaux.
    Donc je te rassure chacun, pour moi, fait ce qu’il veut car à mon sens nous sommes libre d’expérimenter, et la liberté d’agir est ce qu’il me plait…
    La seule pensées noires qui me colorie l’esprit ce soir, et depuis que j’ai lu le résumé de Patrick, c’est de voir un jour prochain disparaitre Nous-les-dieux de la toile, par cause de raz le bol, d’ennuis puisque le « compte tenu » se trouve désormais entièrement ouvert au grand public et qui dit grand public dit que c’est positif dans le sens éveil collectif, l’inconvénient c’est la porte grande ouverte à des gens qui peuvent se plaindre et dénoncer l’accessibilité gratuites aux vidéos, aux bouquins, bref tout le monde aura compris qu’on ne peut séparer l’ombre de la lumière…
    D’ailleurs c’est fort bien démontrer dans le voyage alchimique puisque c’est à partir du noir, de l’obscure matière, que vient petit à petit se purifier l’énergie afin d’en faire jaillir la lumière…
    Alors trêve de polémique, téléchargez ce que vous voulez comme vous le voulez , ou vous le voulez d’ailleurs… , mais quoi que nous fassions, soyons comme un bloc solide de soutien à Patrick, parce que balèze ce mec là, d’être à lui seul, la tête, le corps et l’esprit de nous-les –dieux.org , ce site comme sont webmestre sont mes amphétamines… et bien que responsable et autonome en tout, quand j’aime quelque chose et quelqu’un, c’est avec toute ma fougue et toute mon énergie…
    Alors Mobilisons-nous pour que reste vivant et vibrant ce site magique qui vit le jour le 11 septembre 2007, encore un signe tout ça…
    Je vous laisse méditer sur l’avenir possible, ou pas, selon notre propre degré d’implication perso…
    Je me connecte à mon taf maintenant…

  16. Fred dit :

    Tout à fait d’accord Yal, merci !
    Soutenons Patrick et Nous-Les-Dieux en priorité, je suis monté dans cette arche dès 2007, véritable pierre philosophale, qui tend à nous transmuter.

  17. Mattdyeux dit :

    Nous les Dieux,
    À nous de faire vivre une éternité ce puits sans fond qui permet d’ouvrir grand les paupières. ;)
    Si jamais des « autorités » venaient à supprimer le(s) site(s), il sera toujours possible de le(s) faire revivre par d’autres moyens.
    Encore merci à Patrick et tout ce qui t’a engendré !
    In Lakesh !

  18. Yoh dit :

    Bonjour,
    D’abord un immense merci pour ce site super que je suis depuis des années. Ayant un très bas débit et ne pouvant m’offrir autre chose à 77 ans (!) j’ai le bonheur de pouvoir regarder les vidéos quand je viens chez ma fille, ce qui est rare car elle habite loin de moi, aussi je mets les bouchées doubles dans ce cas.
    J’ai été passionnée par le voyage Alchimique sur lequel je lorgnais depuis longtemps en consultant Nexus, mais mes moyens trop faibles ne m’autorisaient pas cet achat. Aussi grande fut ma joie de pouvoir m’en régaler ici. Cependant j’ai été frustrée de ne pas pouvoir avoir accès au dernier épisode. J’en comprends tout à fait les raisons mais je pense qu’il eût été judicieux d’en avertir les gens dès le premier.
    Avec toute ma reconnaissance pour ce que vous faites ici. Merci.

    • InterObjectif dit :

      Salut Yoh,
      Merci pour votre soutien.
      Si j’avais prévenu dès le départ, auriez-vous regardé les autres épisodes avec le même regard !?
      Qui vous dit que vous ne verrez jamais le dernier épisode !?
      Bien cordialement.

  19. Dominka dit :

    Bonjour à tous,
    Je découvre cet espace de discussion, car comme d’autres je me suis cassé le nez sur la 7ème vidéo.
    Je suis déconcertée par toute cette énergie perdue dans les espaces de discussion, ici comme ailleurs.
    Quelle perte de temps, que d’énergies désagréables… et de doctes leçons.
    N’aurait-il pas été plus simple et plus sain d’indiquer clairement les raisons de l’intention de ne pas partager le 7ème et dernier volet de ce voyage. Elles sont tout à fait défendables et cohérentes.
    Alors pourquoi, sur un site qui prône l’évolution, etc., et qui offre de nombreux outils pour que chacun puisse avancer plus facilement sur son chemin, ne pas traiter les internautes en adultes responsables, et DIRE les choses dès le départ. Cela aurait été si simple et tellement plus porteur d’énergies positives, de vraies énergies d’évolution…
    Merci à Fred pour le lien de téléchargement ou streaming payant qui aurait été bien placé sous la présentation du 7ème volet, évitant tout ce qui précède….
    Belle journée à tous.

    • InterObjectif dit :

      Vous trouvez intéressante la formule du « streaming à 3€ », SOIT…
      Et ensuite, à chaque fois que vous souhaiterez revoir ce film plus en détail, vous allez repayer 3€…
      Puis de nouveau 3€ lorsque vous voudrez le faire partager à quelqu’un d’autre…
      Sans parler du manque à gagner pour le producteur et éditeur vidéo…
      Et lorsque vous l’aurez visionné/payé 5 fois, soit le prix du DVD neuf, vous vous direz peut-être qu’il aurait été plus judicieux de l’acheter une bonne fois pour toute…
      Sans parler des bonus qui ne sont pas fournis dans la « version streaming »…
      Sans parler de la « qualité streaming » qui n’a rien à voir avec le plaisir de regarder tranquillement un film sur un véritable écran de télévision avec un son de qualité…

      Alors pourquoi, sur un site qui prône l’évolution, etc., et qui offre de nombreux outils pour que chacun puisse avancer plus facilement sur son chemin, ne pas traiter les internautes en adultes responsables, et DIRE les choses dès le départ. Cela aurait été si simple et tellement plus porteur d’énergies positives, de vraies énergies d’évolution…

      Et bien NON, tous les internautes ne sont pas des adultes responsables, TRÈS LOIN DE LÀ…

      SEULES LES PERSONNES AYANT DÉJÀ VU CE DERNIER FILM, OU QUI LE VERRONT, POURRONT VÉRITABLEMENT COMPRENDRE LES RÉELLES MOTIVATIONS DE LA NON-LIBRE DIFFUSION DE CELUI-CI !

      Car à mon sens Patrick Burensteinas va bien trop loin dans ce qu’il dévoile au grand jour dans cette dernière étape alchimique, et ce n’est certainement pas à mettre en libre accès pour tous !!!
      (nous-les-dieux.org et son blog sont maintenant référencés chez Google & Cie)

      Si j’avais prévenu dès le départ, auriez-vous regardé les autres épisodes avec le même regard !?

      NON !

      Je me permets également de vous indiquer que cette série de 7 DVD a été éditée progressivement, un par un, depuis 2008 !!!
      C’est-à-dire que les premiers acheteurs du premier DVD ont dû attendre près de 2 ans pour avoir le plaisir de découvrir la dernière étape !!!
      Mais vous faites abstraction de tout cela pour pouvoir assouvir au plus vite vos desiderata personnels…

      Un peu de « frustration », la démarche personnelle volontaire d’acquérir ce ou ces films, et quelques jours de patience, permettent sans aucun doute, pour ceux pour qui ce film est réellement destiné, de mieux apprécier les « bonnes » choses à leurs justes valeurs, et pour les autres, de ne pas avoir la possibilité de voir ce qui n’est certainement pas fait pour eux !

      Pour terminer, je me permets de vous rappeler une énième fois que cette diffusion officieuse est « PIRATE », et que si ces deux sites sont toujours en vie actuellement, c’est probablement aussi parce que ce 7ème épisode n’est pas en ligne !!!

  20. Yoh dit :

    Oh oui ! J’avais trop envie de voir ces vidéos ! J’en profite pour vous remercier de votre message que j’irai voir un peu plus tard dans la journée.
    J’ai trouvé le sujet passionnant, bien conduit et même si, pour l’instant, je n’ai pas eu la fin, je ne regrette absolument pas les précédentes étapes. Notre-Dame de Paris m’intéresse tout particulièrement, car parisienne de fait et de cœur -- je suis depuis très longtemps dans le Midi -- je connais pratiquement toutes les sculptures de la cathédrale, sans en avoir compris le sens, bien sûr ! Alors pouvoir la déchiffrer à livre ouvert si je puis dire serait un régal !
    J’adore votre site, j’y suis tous les jours, cherchant ce qui m’intéresse, ce qui peut me nourrir, c’est une mine d’or. Merci pour toutes ces heures que j’y passe avec grand bonheur.

  21. benjamin dit :

    Bon, ben, je pense que de mettre en ligne le 7ème DVD ne posera pas problème, l’alchimiste sait toujours faire de l’or pour se nourrir… les formations de Patrick Burensteinas se développent bien et commencent à être rentables, plus les livres, plus la trame 1, 2, 3… lets go for the final touch !!!

  22. Françoise dit :

    Je me doutais un peu de la raison de cette « défaillance technique ».
    Personnellement je dois ajouter que je suis bien contente de pouvoir indiquer ce lien à des amis pour qu’ils voient une première fois cette réalisation. Ce sont des œuvres qu’on revoit plusieurs fois et qu’on aime avoir chez soi. La plupart des personnes qui ont pu le visualiser sur votre site ont ou vont acheter ce merveilleux document.
    J’ai moi-même cette série achetée au fur et à mesure des parutions et ai la grande chance d’avoir fait la plupart des étapes en question réellement avec Patrick Burensteinas. Le problème est que je refuse maintenant de prêter ces DVD auxquels je tiens.
    Il n’y a pas, à mon avis, de grands manques à gagner pour l’éditeur. Peut-être même le contraire.
    Votre site est une véritable vitrine où on est sûrs de trouver les meilleures sélections.
    Bonne continuation.

  23. vitriol dit :

    Bonjour,
    Je comprends vos différents points de vue.
    Bien que la transmission soit nécessaire, pour que nous puissions continuer à fabriquer les outils que vous aimez, à moins de trouver un mécène, ou que vous fassiez des dons à la production, nous devons les vendre.
    Comprenez bien que la conception de ces DVD n’a jamais été pour moi source de profit. Mais comme il a été dit, la production à engager seule des frais. Et qu’il revient en fin de compte, la part producteur étant de 20 % des revenus (une foi enlevée les frais de fabrication, de distribution, les sites internet, les librairies, qui entre parenthèses touchent elles 40 % du prix de vente) c’est-à-dire 3 € dont il faut retirer 35 % d’impôts et 19,6 % de TVA, ce qui laisse par DVD la somme incroyable de 1.36 € sur laquelle je touche personnellement 20 %, c’est-à-dire 0.36 € ; alors vous voyez que ce n’est pas les Bahamas.
    Comprenez bien aussi, que je ne me lamente pas, et que je ne vous encourage même pas à les acheter, je vous laisse seul juge. Je trouve juste qu’il y ait des copies qui permettent à ceux qui n’en ont vraiment pas les moyens de pouvoir voir ces DVD. En sachant que le prêt entre amis existe. Et c’est pourquoi, personnellement, je ne demanderais pas la fermeture de ce site.
    J’aimerai que sur ce forum, les querelles qui n’apportent rien à personne disparaissent. Tous les points de vue sont respectables dès l’instant qu’ils s’expriment avec courtoisie. Respecter le travail de celui qui s’est donné « corps et âme » pour maintenir seul (si j’ai bien compris) le bon fonctionnement de ce site.
    Le travail de l’alchimie est la quête de l’Unité. Alors si vous le voulez bien cherchons-la ensemble, et non pas les uns contre les autres. C’est souvent pourquoi je refuse d’apparaitre sur les forums.
    Pour que la lumière passe, il faut percer la peau du dragon. C’est-à-dire perdre son égo. Bien sûr que ce n’est pas facile, mais c’est le seul chemin. Alors à tous les cherchant, œuvrez bien, ou plutôt, « grand œuvrez » bien.
    Cordialement.
    Patrick Burensteinas

    • InterObjectif dit :

      Bonsoir Patrick Burensteinas,
      Nous sommes tous ici très honorés de pouvoir profiter de votre présence dans cet espace virtuel ainsi que de votre lumière !
      Je ne vous connais pas encore personnellement mais nos chemins finiront bien par se croiser un jour prochain.
      Nous apprécions véritablement le fait que vous ne vous opposiez pas à la libre diffusion sur ce site des six premières étapes du « Voyage Alchimique » qui représente la somme de votre travail et que vous incarnez admirablement.
      En effet, nos parcours respectifs sont, tout en étant différents dans leurs cheminements, tout à fait semblables dans leurs objectifs qui visent à la réalisation de l’Unité de l’Être avec « la Création ».
      Puissent nos actions respectives complémentaires contribuer humblement à l’éveil et l’élévation du niveau de conscience et de connaissance du plus grand nombre, pour le bien commun de « Tout Un chaque Un » dans le respect de Terre mère et de tous ses habitants.
      Dans le coeur de l&rsquoévolutionnaire,
      Patrick Barret

  24. Yoh dit :

    MERCI Patrick Burensteinas de m’avoir permis de voyager avec vous au long de ces étapes si riches d’enseignements !
    Je ne suis pas sortie « intacte » de ce voyage… j’ai aussi aimé votre façon claire d’expliquer des notions parfois difficiles à saisir. Votre ressenti dans la nature à Rocamadour m’a fait frissonner car je perçois les mêmes choses lorsque je me trouve dans la nature.
    Je ne pouvais m’offrir ces DVD et je ne les aurais jamais visionnés sans cette opportunité qui m’a été offerte ici ! J’en remercie nôtre hôte !

  25. dit :

    Respect et Chapeau Bas au Commentaire de « Patrick Burensteinas » ci-dessus. :-)
    Bien que chaque travail mérite salaire, question d’énergie et de Respect par rapport à la personne qui produit,
    C’est la CONSCIENCE, de ce fait, qui doit permettre à ce que chacun soyons rétribué par rapport à notre créativité. :-)
    Soyons CONFIANTS, car dans le nouveau Monde qui arrive à grand pas, chacun et chacune, nous ne manquerons de Rien. Ce n’est juste qu’une question de temps. :-)
    Amitiés à toutes et à tous.
    A+,
    Hugues ;-)

  26. Tsaddé dit :

    Il y a des jours comme cela qui me rendent le sourire, avec en plus de bonnes raisons à cela :
    Tout d’abord la générosité collective de toutes les belles personnes qui ont participé en réglant les frais d’abonnement du site nous-les-dieux. Ce qui permet de conserver le site vivant donc des informations intéressantes en accès libre et gratuit pour tous. Ah ce site manquerait s’il n’existait plus du tout en tant qu’outil collectif d’éveil de conscience sur la toile, sans « obligation d’abonnement ». C’est rare aujourd’hui, donc c’est d’autant plus précieux, alors je salue et remercie l’excellent Patrick Barret de cette très belle initiative puisque j’y ai trouvé ici le plus fabuleux des voyages de conscience, au travers du parcours de l’alchimiste Patrick Burensteinas.
    Je vous remercie tous les deux… Vous les deux Patrick.
    L’un pour maintenir, alimenter, nourrir nous-les-dieux le site, mais nous les dieux que nous sommes au fond de nous aussi. Car pareil aux alchimistes, nous affinons, nous aiguisons, nous poursuivons nos propres recherches pour être bien, et devenir des gens vivants et vibrants aussi dans nos vies.
    Et vous Mr Burensteinas, pour la suite qui a bouleversée ma conscience dans le fait que oui nous pouvons accéder à ce bonheur concret en suivant la voie du grand œuvre.
    Mais revenons au sujet du film, quelle fantastique épopée que j’ai trouvé là, pour moi l’alchimiste à ma façon, parfois perdue, parfois découragée aussi par les vicissitudes ou petits bugs qu’offre la vie.
    Je suis restée captivée du début à la fin durant les 6 premiers liens de Bruxelles à Nicolas Flamel, décontenancée jusqu’à ce que j’obtienne le dernier.
    Et là magistrale surprise, dont je me doutais un peu, ou plutôt que j’espérais ou pressentais, c’est une montée en puissance ou chacune des étapes à son importance. Mais j’avoue que ce fut au-delà de ce que j’imaginais, cette vidéo de conclusion, enseignement ou révélation offerte par le « magicien » Patrick Burensteinas dans cette toute dernière partie. Je suis restée médusée, scotchée à l’écran de mon P.C.
    C’est exact, on ne ressort pas indemne d’un si bel et si puissant enseignement, surtout baignée dans la vibration de P. Burensteinas qui lui est allé jusqu’à nous livrer bien des secrets. Sa voix, sa joie, sa vibration traduisent, plus qu’elles ne trahissent, qu’il est parvenu à cet état transcendantal en rapport à cette fabuleuse réalisation.
    Alors quelle joie de voir qu’il est venu nous saluer sur le forum et nous pousser à être nous-même des explorateurs alchimistes dans nos propres vies, tout autant que dans nos laboratoires.
    Car l’alchimie se réalise sur les 2 plans, intérieur-extérieur, de même que nous ne pouvons séparer le jour de la nuit, le yin du yang, le noir du blanc, etc… Nous ne pourrons rien concevoir de très probant si nous ignorons encore que le tout 1er laboratoire c’est l’esprit. Fort de cette connaissance tout le reste est permis… et tout le reste est possible aussi…
    Alors chers Patrick, si différents et pourtant vous ressemblants sur certains point, sachez que vous n’avez fait que votre devoir d’êtres nobles éveillés, et éveilleurs consciencieux, en partageant avec nous tous ici de telles infos !
    Je vous apprécie, l’un pour son travail de webmestre, et l’autre pour son grand Œuvre, surtout que ma redoutable intuition ne me fait jamais défaut, me poussant toujours là où il le faut que je sois.
    Alors j’encourage réellement tous les alchimistes à se mettre immédiatement en mode travaux… et je laisse à chacun le soin de découvrir, du début à la fin de ce voyage de conscience, jusqu’où conduit le chemin…
    Lumineusement à tous.

  27. Yoh dit :

    Tsaddé, chapeau !
    Vous avez merveilleusement exprimé ce que je pense et que je n’ai su dire ici.
    Je vous en remercie !

  28. vitriol dit :

    Je vois avec plaisir que l’esprit souffle.
    Comme le dit Tsaddé, je vous encourage à vous mettre au travail, aussi bien au « Labor » qu’à l’oratoire.
    L’Alchimie est une réalité, c’est une des voies qui débouche vraiment sur l’illumination.
    Dom Pernety dit : « l’orgueilleux doit en rire et c’est là sa punition. »
    Cordialement.
    PB

  29. Tsaddé dit :

    Je souhaite trouver si possible une réponse à mon épineuse question :
    J’espère cher Patrick (webmestre) que vous n’y verrez pas d’objection car hélas je ne dispose pas de l’adresse mail du génial Alchimiste que j’admire.
    Alors voici ce message que je destine à Mr Patrick Burensteinas, par l’intermédiaire de nous-les-dieux (forum qui porte bien son nom soit dit en passant).
    Je n’ai pas encore de laboratoire proprement dit, car je travaille l’œuvre alchimique en moi-même pour l’instant présent.
    Je pourrais dire avec humour que je suis mon propre laboratoire vivant sur pieds, c’est pour le présent une nécessité avant de me lancer à mon tour à tenter la purification de la noble matière ; un jour c’est certain j’officierais en conformité avec mes ressentis profonds, au cœur de mon laboratoire correspondant à mes besoins.
    Je suis une fille du feu, donc je me destine plus naturellement et instinctivement à la voie sèche… mais pour l’heure avant de réaliser quoi que ce soit, je réalise surtout que le chemin est long, semer d’embuches, d’expériences avortées, et qu’il serait fort présomptueux de ma part de vouloir me précipiter alors que je suis encore « en marche fragile sur mes 2 pieds ».
    Étant pour l’heure simple bonne élève à la grande école de la vie « Connais-toi toi-même », pour commencer me parait plus approprié.
    Je ne saurais vous expliquer rationnellement pourquoi c’est vers vous Mr Burensteinas que je me tourne afin d’obtenir un début de réponse à mes questions ; mais je dois vous avouer une chose particulière et dont vous êtes l’auteur responsable (mais non coupable).
    En visionnant la toute dernière partie du voyage Alchimique, je vous dois d’avoir été si touchée, troublée dans mes énergies, que j’en ai pleuré durant une journée entière, Non pas par désarroi ou tristesse, mais plutôt émue et portée par une joie indicible, comme un électrochoc venu me secouer un peu plus l’esprit.
    Lorsque vous expliquez, le plus simplement du monde, la transcendance que contient la pierre en elle-même ; son pouvoir majestueux sur l’homme et l’esprit, qui l’ayant avec persévérance et humilité méritée, donc obtenue, voit l’univers entier se manifester et vibrer physiquement en lui…
    Comment ne pas être convaincue, émerveillée, perturbée, devant une telle évidence et réalité… surtout que je sais que vous en êtes le témoignage vivant et plus encore vibrant, je le sais et le ressens au travers de votre vibration.
    Alors c’est tout naturellement vers vous que je viens.
    Disons que dans tout ce que j’entreprends, je fonctionne par intuition tout simplement parce que c’est ma nature profonde bien sûr.
    J’officie dans le monde bien nébuleux de la voyance, en tant que profession ; je qualifie ce « monde » de nébuleux car dans cet univers de voyance sévit, à peu de choses près, tout et n’importe quoi, ou n’importe qui… des gourous, des prophètes de catastrophismes, des demi-dieux autoproclamés prêts à vous donner les chiffres du loto (moyennant un cout très onéreux)… et que sais-je encore…
    Bref vous l’aurez compris, dans le macrocosme du paranormal il y a de quoi rire et pleurer, tout autant que des personnes de qualités…
    J’imagine que sur la route des Alchimistes, il doit exister aussi quelques pièges, et des « gens » ou des voies, à éviter… mais je sollicite votre point de vue objectif, direct et sans complaisance, sur un « petit film » (que vous connaissez sans doute), mais que je découvre à l’instant, car même si je me réfère à ma belle intuition qui ne me trahie jamais, si vous m’éclairez, je gagnerais du temps…
    Ce n’est pas un jugement personnel sur les alchimistes de ce film que je vous demande, mais votre avis sur les différentes techniques et voies proposées, sans tenir compte des hâtives conclusions des matérialistes physiciens de laboratoires, appartenant à la corporation des cartésiens en blouses blanches, qui eux restent dans le déni total.
    J’imagine bien que votre temps libre doit être compté, mais juste un avis venu de vous suffirait à me ravir l’âme et l’esprit, en éclairant ma route de profane.
    Car ils sont rares les vrais Alchimistes d’aujourd’hui, mais vous en faites de toute évidence partie.
    Alors sans vouloir vous obliger ou vous contraindre, je vous laisse libre de ce petit coup de pouce si précieux pour moi.

    Voici le film en question :http://interobjectif.net/wp-content/uploads/l_alchimie-science_et_mysticisme.flv.jpg

    Avec ma réelle admiration,
    une élève Alchimiste qui rêve de vous ressembler…

    • vitriol dit :

      Bonjour,
      Je ne porte pas de jugement sur les acteurs de ce film. Acteur que je ne connais pas.
      Par contre ce n’est pas de l’alchimie. C’est juste la fabrication de particulier. Quant à la transmutation, elle est à la portée de n’importe qui. La pierre transmute, mais ce n’est qu’une de ses particularités. De plus la transmutation est totalement. L’or obtenu à des caractéristiques différentes de l’or natif. Par exemple il n’est pas attaquable à l’eau régale. Le but de cette transmutation est de se prouver que la pierre fonctionne pour pouvoir ensuite l’utiliser sur soi. Ce n’est pas de prouver scientifiquement l’alchimie. Cela reviendrait à réduire l’art à la technique. La vraie transformation n’est pas celle du métal, mais celle de l’homme.
      Cordialement.

  30. benjamin dit :

    J’avoue moi aussi avoir acheté le 7ème DVD (voir mon précédent commentaire plus haut), après avoir utilisé une « ruse de coyote » pour l’avoir en ligne… un peu coupable, mais je me console (est-ce bien raisonnable) en me disant qu’Hermès est également le dieu des voleurs… ;-)
    Le DVD sur Notre-Dame de Paris est aussi intéressant que les autres. La réalisation de « la Pierre » et son utilisation me font penser que l’alchimie n’a pas seulement contribuée au développement de la chimie, mais aussi certainement à la recherche qui était en vogue il y a quelques dizaines d’années sur les « états modifiés de conscience », notamment par les drogues de synthèse tel que le LSD (cf. à ce propos, le récit relaté dans la revue « Planète » [numéro 33 de mars 1967] de son expérience par Jacques Mousseau, qui était le rédacteur en chef de « Planète », et sociologue par ailleurs).
    Merci à Patrick Burensteinas.
    Reste un chemin intérieur à effectuer…

  31. Georges Combe dit :

    PGA films à Patrick Barret (nous-les-dieux.org)

    Monsieur,

    Suite à notre conversation téléphonique, je vous confirme, compte tenu des désirs des ayant-droits et des différents diffuseurs du « Voyage Alchimique », mon souhait de ne pas vous autoriser à continuer la diffusion gratuite et officieuse, dans leur intégralité, des 6 premiers DVD du « Voyage Alchimique ». Je le fais avec une certaine tristesse, mais j’étais plus triste encore de voir que selon la « langue des oiseaux » en quelque sorte, ces films étaient considérés comme « ne valant rien », puisqu’ils étaient disponibles « pour rien », gratuitement… Alors que ces films ont un coût, et un « prix » à tous les sens du terme.

    Si cette aventure a été possible, elle ne l’a été que grâce à mes quelques économies. Aucune chaîne de télévision (j’ai essayé…), ni le Centre du Cinéma, ni des producteurs ne pouvaient ou ne voulaient se lancer dans une telle aventure, qui, vu le sujet, n’a pu être réalisée qu’en marge de tout système traditionnel de production.

    Contrairement aux films produits selon les critères habituels, et qui sont en partie ou en totalité financés avant même d’être tournés, les dépenses du « Voyage Alchimique » ne peuvent être couvertes que par la diffusion, -hélas payante-, du film, que ce soit par internet (le site voyage-alchimique.com, films documentaires, Amazon, imineo, etc.), par les libraires spécialisées et par le rayon « documentaires » de quelques grandes surfaces. Et encore, cette diffusion ne couvre pour l’instant que ses propres frais (master, pressage des cassettes, version anglaise, etc.), et non les coûts de la fabrication proprement dite des films. Il est déjà heureux que le simple fait de pouvoir montrer ces films n’engendre pas une perte supplémentaire.

    Trouver ces films de façon gratuite sur internet, c’est à terme faire disparaître ce genre de production courageuse et en quelque sorte « militante ».

    Enfin, généralement, la diffusion de ces films par le web en livre souvent une version compressé, dégradée, ce qui altère le souci artistique que nous avons eu : nous voulions aussi que ces films soient « beaux », agréables à regarder et à écouter. L’alchimie est un « art ».

    Par ailleurs, j’ai insisté pour que le prix de vente de chaque DVD, 15 euros TTC, soit relativement bas. Le prix d’un petit repas… 

    D’habitude, on trouve plus généralement ce genre de films autoproduits autour de 20 euros ou plus. Nous ne voulions pas que le prix soit un facteur dissuasif pour les « cherchants ». Mais il nous faut bien rentrer, au moins pour une part, dans nos frais si nous voulons pouvoir faire d’autres films du même genre.

    Je ne peux donc laisser ces films être ainsi disponibles gratuitement sur votre site ou quelque site que ce soit.

    Cependant, au vu de la ligne éditoriale de votre site, je vous autorise néanmoins à diffuser gratuitement, et à votre choix, un extrait d’une quinzaine de minutes de chacune des étapes du « Voyage Alchimique », y compris la septième (sauf la fin).

    Vous remerciant de votre compréhension,

    Georges Combe, réalisateur et producteur.
    PGA films

    • Yoh dit :

      Monsieur Combe,
      Permettez-moi de vous dire que je comprends votre point de vue. Cependant grâce à la diffusion gratuite qu’en a faite Patrick, ce dont je ne le remercierai jamais assez, j’ai pu, enfin, voir ces films ! Chose qui ne me serait jamais arrivée. J’ai une minuscule retraite et 15€ ne représentent pas pour moi un « bon repas » mais une semaine de repas tout court ! Croyez-vous que cela ne compte pas à mes yeux ? Je ne pense pas être la seule en ce cas, surtout à notre époque.
      D’autre part, je comprends que vous avez besoin de vivre vous aussi, de faire tourner votre petite entreprise, mais pensez-vous vraiment que cette diffusion vous a ôté beaucoup de rentrées financières ? Les personnes qui viennent sur ce site, et s’intéressent aux sujets traités, ne sont pas légion… et le manque à gagner ne doit pas être énorme (selon moi).
      Ayant pour ma part, et dans mon enthousiasme après la visualisation de ces films, fait part de leur diffusion ici à certaines personnes, elles ont été si contentes qu’elles ont acheté ces DVD et du coup, pour me remercier m’en ont offert un coffret ! Et m’ont dit, je cite « jamais je n’aurais acheté ces DVD sans savoir ce qu’il y avait dedans » tant qu’elles craignaient de « se faire avoir ». Soit pour vous, et dès à présent, 6 ventes, et j’espère que cela fera boule de neige.
      Alors je vous en prie : ne pénalisez pas ceux qui ne peuvent s’offrir ces DVD, ce serait d’ailleurs un beau geste de votre part, et pensez que ces diffusions peuvent vous valoir aussi, non seulement de la reconnaissance, mais quelques espèces sonnantes et trébuchantes.
      Cordialement.

  32. rosamystica dit :

    Cher Patrick,
    Cher Georges,
    Amis Cheminants,

    Voici bien des mois que je promotionne la série de DVDs sur mon site Rosa Mystica et j’espère de tout mon cœur que nombre des visiteurs ont pu acquérir cette série de reportages tout à fait exceptionnels que pour ma part j’ai pu acheter à la FNAC.
    Il y a peu de temps je découvrais le site nous les dieux au sein duquel la série était accessible en leur totalité -- sauf le dernier je crois -- et je fus moi-aussi attristé de constater que décidément la perle est jetée au « grand » public dans l’esprit de la « haine du secret » dont parlait René Guénon en page 85 de son ouvrage « Le règne de la quantité et les signes des temps » chez Gallimard.
    Patrick n’attend nullement quelque rétribution financière que ce soit et il eut bien raison de s’attrister de constater combien une œuvre patiemment élaborée par PGA Films est ainsi vulgarisée et proposée sur les marchés à vil prix…
    Qu’il faille en effet transmettre cela va de soi mais pas à n’importe qui et à n’importe quel prix (nous n’indiquons pas seulement ici l’aspect financier somme toute secondaire pour ce dont il s’agit).
    Le Maître ne transmet pas une Science qui lui soit extérieure comme le feraient les vulgaires. Il est lui-même ce qu’il transmet.
    Qui potest capere capiat ! [Que celui qui peut comprendre, comprenne !]

    • InterObjectif dit :

      … la perle est jetée au « grand » public [sur le site nous-les-dieux.org] dans l’esprit de la « haine du secret » …

      [Le mot vulgarisation (la prétention de tout mettre à la portée de tout le monde) est particulièrement important pour dépeindre la mentalité moderne.]
      Il ne serait que trop facile de montrer les inconvénients multiples que présente, d’une façon générale, la diffusion inconsidérée d’une instruction qu’on prétend distribuer également à tous, sous des formes et par des méthodes identiques, ce qui ne peut aboutir, comme nous l’avons déjà dit, qu’à une sorte de nivellement par en bas : là comme partout, la qualité est sacrifiée à la quantité.
      (p. 85)

      [Le plus grave aspect de l’enseignement profane c’est qu’il nie ce qui le dépasse, fermant ainsi les voies vers le domaine plus élevé.]
      En tout cas, il y a là une pénétration de l’esprit moderne jusque dans ce à quoi il s’oppose radicalement par définition même, et il n’est pas difficile de comprendre quelles peuvent en être les conséquences dissolvantes, même à l’insu de ceux qui se font, souvent de bonne foi et sans intention définie, les instruments d’une semblable pénétration; la décadence de la doctrine religieuse en Occident, et la perte totale de l’ésotérisme correspondant, montrent assez quel peut en être l’aboutissement si une pareille façon de voir vient quelque jour à se généraliser jusqu’en Orient même; il y a là un danger assez grave pour qu’il soit bon de le signaler pendant qu’il en est encore temps.
      (p. 86)

      [L’esprit moderne est marqué par la haine du secret.]
      … en réalité, les vérités d’un certain ordre résistent par leur nature même à toute « vulgarisation » : si clairement qu’on les expose (à la condition, bien entendu, de les exposer telles qu’elles sont dans leur véritable signification et sans leur faire subir aucune déformation), ne les comprennent que ceux qui sont qualifiés pour les comprendre, et, pour les autres, elles sont comme si elles n’existaient pas.
      (p. 88)

      [Expression de l’égalitarisme, la mentalité moderne interprète les secrets comme des privilèges des quelques-uns.]
      La mentalité moderne est donc ainsi faite qu’elle ne peut souffrir aucun secret ni même aucune réserve ; de telles choses, puisqu’elle en ignore les raisons, ne lui apparaissent d’ailleurs que comme des « privilège » établis au profit de quelques-uns, et elle ne peut non plus souffrir aucune supériorité ; si on voulait entreprendre de lui expliquer que ces soi-disant « privilèges » ont en réalité leur fondement dans la nature même des êtres, ce serait peine perdue, car c’est précisément là ce que nie obstinément son « égalitarisme ».

      Non seulement elle se vante, bien à tort d’ailleurs, de supprimer tout « mystère » par sa science et sa philosophie exclusivement « rationnelles » et mises « à la portée de tout le monde » ; mais encore cette horreur du « mystère » va si loin, dans tous les domaines, qu’elle s’étend même jusqu’à ce qu’on est convenu d’appeler la « vie ordinaire ».

      Pourtant, un monde où tout serait devenu « public » aurait un caractère proprement monstrueux ; nous disons « serait », car, en fait, nous n’en sommes pas encore tout à fait là malgré tout, et peut-être même cela ne sera-t-il jamais complètement réalisable, car il s’agit encore ici d’une « limite » ; mais il est incontestable que, de tous côtés, on vise actuellement à obtenir un tel résultat, et, à cet égard, on peut remarquer que nombre d’adversaires apparents de la « démocratie » ne font en somme qu’en pousser encore plus loin les conséquences s’il est possible, parce qu’ils sont, au fond, tout aussi pénétrés de l’esprit moderne que ceux-là mêmes à qui ils veulent s’opposer.

      Pour amener les hommes à vivre entièrement « en public », on ne se contente pas de les rassembler en « masse » à toute occasion et sous n’importe quel prétexte ; on veut encore les loger, non pas seulement dans des « ruches » comme nous le disions précédemment, mais littéralement dans des « ruches de verre », disposées d’ailleurs de telle façon qu’il ne leur sera possible d’y prendre leurs repas qu’« en commun » ; les hommes qui sont capables de se soumettre à une telle existence sont vraiment tombés à un niveau « infra-humain », au niveau, si l’on veut, d’insectes tels que les abeilles et les fourmis ; et on s’efforce du reste, par tous les moyens, de les « dresser » à n’être pas plus différents entre eux que ne le sont les individus de ces espèces animales, si ce n’est même moins encore.

      Comme nous n’avons nullement l’intention d’entrer dans le détail de certaines « anticipations » qui ne seraient peut-être que trop faciles et même trop vite dépassées par les événements, nous ne nous étendrons pas davantage sur ce sujet, et il nous suffit, en somme, d’avoir marqué, avec l’état auquel les choses en sont arrivée présentement, la tendance qu’elles ne peuvent pas manquer de continuer à suivre, au moins pendant un certain temps encore.

      La haine du secret, au fond, n’est pas autre chose qu’une des formes de la haine pour tout ce qui dépasse le niveau « moyen », et aussi pour tout ce qui s’écarte de l’uniformité qu’on veut imposer à tous ; et pourtant il y a, dans le monde moderne lui-même, un secret qui est mieux gardé que tout autre ; c’est celui de la formidable entreprise de suggestion qui a produit et qui entretien la mentalité actuelle, et qui l’a constituée et, pourrait-on dire, « fabriquée » de telle façon qu’elle ne peut qu’en nier l’existence et même la possibilité, ce qui, assurément, est bien le meilleur moyen, et un moyen d’une habileté vraiment « diabolique », pour que ce secret ne puisse jamais être découvert.
      (p. 90)

      Alors c’est cela votre vision des raisons qui ont motivée la libre diffusion officieuse de l’intégralité des 6 premiers DVD du « Voyage Alchimique » sur nous-les-dieux.org… mais l’intégralité de « ce secret » est bien heureusement aujourd’hui en vente libre en coffret grand public à seulement 95€ chez PGA films… c’est donc, à ce prix là, la fin déclarée des « privilèges »… initiés par les intervenants même de ce projet admirable… et le début de la « vulgarisation » du savoir et de la connaissance pour le plus grand nombre…

      Pauvre élitiste d’un temps révolu que vous faites ici… très cher rosamystica.

      « Les sots admirent tout dans un auteur estimé… » (le vénitien Pococurante dans Candide, chapitre XXV)

      Cordialement vôtre,
      Patrick Barret, fondateur et webmestre de nous-les-dieux.org

  33. vitriol dit :

    Et si nous parlions d’alchimie.
    Grand Art qui rassemble tous les hommes et femmes de bonne volonté. En s’affranchissant de toutes différences quelles soit confessionnelle, raciale (à supposer quelles existe), géographique ou autre.
    Une terre commune ou tous sans distinctions peuvent partager, échanger, avancer ensemble vers le même point comme Un.
    Cordialement.
    Patrick Burensteinas
     

  34. InterObjectif dit :

    (le calme revient toujours après la tempête… lorsque, face à l’adversité, nos actes s’accomplissent dans la paix de l’esprit — abstraction faite des émotions sous-jacentes nous perturbant.)

    Je viens de recevoir une copie officieuse du « séminaire sur Le Grand-Œuvre alchimique » animé en 2010, sur 2 jours, par Stéphane Barillet (que je n’ai pas encore eu le temps d’écouter/visionner intégralement) :

    http://interobjectif.net/wp-content/uploads/stephane_barillet-presentation_formation_alchimique.flv.jpg

    http://interobjectif.net/wp-content/uploads/seminaire_sur_le_grand-oeuvre_alchimique.flv.jpg

    Le connaissez-vous, ainsi que ce séminaire et l’ouvrage ?

    • rosamystica dit :

      Nous voici décidément avec cette vidéo en pleine recrudescence des marchands du temple prêts à tout pour vendre leurs pédagogies prétendument initiatiques. Nous voici encore face à des néo-alchimistes qui nous invitent tout en restant chez soi à regarder (après achat bien sûr) un CD-Rom consacré à la suprême Connaissance et à accéder à la sacro-sainte Initiation.
      Nous sommes là en plein nouvel âge qui se veut partisan du moindre effort avec les meilleurs résultats. Cela n’est pas sans évoquer un certain manipulateur actuel français converti à l’Islam et adepte soufi qui nous propose ses stages de libération intérieure au… désert de Mauritanie !!!
      Devenons donc désormais Alchimistes en quelques séances ! Vive le Progrès…

    • jeanot dit :

      :smile: MOI JE CONNAIS,
      J’ai acquis le livre et la formation, et d’ailleurs j’ai aussi participé au séminaire.
      Ce fut très enrichissant, ooh oui !!!

      • rosamystica dit :

        Es-tu devenu Adepte ?

        • jeanot dit :

          Non je ne suis adepte de rien du tout.
          Je m’inspire en revanche de chaque chose, j’en prend le meilleur et fais mon chemin par la suite. Je n’adhère jamais à aucun mouvement, mais libre à chacun d’aller où il veut sur le sentier initiatique. Pas de cages dorées pour moi en tout cas.
          J’ai toutes les vidéos et je les transmets à qui les voudra !
          C’est qui le gars dont tu parlais au sujet de l’islam ? Je suis bien curieux…
          JE CROIS QUE C’EST EN LIEN AVEC L’UNIVERSITÉ « TERRE DU CIEL »

          • rosamystica dit :

            Il s’agit de Philippe De Vos, mais des comme lui il y en a des dizaines rien que dans un pseudo-soufisme et ainsi en est-il dans chacune des traditions où apparaissent de temps en temps des individus qui vendent leur spiritualité et promettent de devenir maîtres en quelques semaines moyennant évidemment du fric et parfois beaucoup.
            Ainsi donc ici-même étais-je méfiant quant à permettre à n’importe qui d’accéder à une série de reportages sur le Grand-Œuvre.
            Mais je ne reçus que brimades et on m’éjecta même de ce blog en m’y réintégrant finalement pour cause de vague humanisme sans doute saupoudré de foi du charbonnier.
            Méfions-nous donc des charlatans mais ceux-ci se reconnaissent facilement de ceux qui ont roulés leur bosse dans cet univers de la spiritualité.

            • InterObjectif dit :

              Ecoutez-moi bien une dernière fois avec attention rosamystica.
              Comme je vous l’ai déjà expliqué en privé, il y a sur InterObjectif quelques règles à respecter, car vous n’êtes pas ici sur votre site où vous pouvez vous exprimer à loisir comme vous le souhaitez.
              L’une d’entre elles est « pas de provocation inutile », et je pense à juste titre que le fait de provoquer constamment le webmestre de ce blog peut être considéré comme en faisant partie.
              De plus, vos jugements à l’emporte-pièce sur des personnes et des enseignements, que vous ne connaissez visiblement pas, ne plaide pas non plus en votre faveur et déroge à une autre règle en vigueur ici : « Tolérer et laisser-être » son prochain.
              Vous êtes actuellement en mode « modération automatique » (et vous êtes le seul intervenant dans ce cas précis), si vous persistez dans votre attitude élitiste remplie à l’évidence d’émotions haineuses envers ce qui ce dit sur ce blog, le bannissement sera cette fois définitif.
              L’internet est vaste, rien ne vous force donc à supporter ce que vous ne voulez pas accepter en venant dans cet espace voué à l’éveil des consciences et à la connaissance, dans la liberté et la tolérance.
              A bon entendeur, Salut !

    • lucille dit :

      C’est vraiment de beaux discours.
      Je comprends que ça te fasse un drôle d’effet que quelqu’un vende son travail alchimique, mais je t’assure rosa mystica que c’est vraiment chouette de chez chouette… une fois qu’on entre dans la connaissance, ça le fait trop. Je sais qu’on va me lancer des pierres, mais tant pis.
      Je m’appelle lucille et je partage avec qui voudra le livre d’alchimie de monsieur Barillet, ainsi que son DVD d’alchimie. Si je fais cela, c’est parce que je considère que le temps des secrets est fini, on doit partager les connaissances que nous avons, surtout pour ceux qui n’ont pas de sous. Alors écrivez-moi !
      Bonheur à vous monsieur Burensteinas, quel honneur de vous avoir sur ce blog, je vous aime, je vous aime terriblement ; quelle sagesse, quelle beauté vous émanez… vous ne seriez pas marié, je vous draguerez.
      Sinon rosa mystica, parles-nous de tes expériences… moi aussi, tu sais, avant je dénigrais, je dénigrais… et puis j’ai tenté l’aventure… je le regrette parfois, et parfois pas… mais dans les deux cas, ma compréhension du monde, et de la nature humaine, s’élargi.
      Paix à toi.

      • Marc dit :

        Salut Lucille, tu disais dans un de tes posts précédents que tu veux partager le livre d’alchimie de monsieur Barillet.. Est-ce toujours valable ? 

  35. vitriol dit :

    Et si rosamystica nous parlait de sa voie qui semble être la vraie. Pas de ce qu’il ne faut pas faire. Il nous a suffisamment mis en garde, mais plutôt de ce qu’il faut faire pour devenir un adepte. Je ne parle pas seulement de l’état d’esprit. Mais quelles expériences a-t-il fait.

    • rosamystica dit :

      Monsieur Burensteinas,

      Je constate que vous semblez n’être pas en accord avec mes propos, mais je constate aussi que certains de mes commentaires ont été effacés [Non ! Aucun de vos commentaires n'a pour l'instant était effacés.] notamment celui dans lequel je parlais de vous avec ô combien de reconnaissance. Sachez que je ne prétends à rien, contrairement à nombre de nos contemporains qui s’octroient nombre de titres élogieux y compris en matière de spiritualité. Lorsque j’eus à intervenir en cet honorable espace ce n’était pas pour engager une quelconque polémique mais bien au contraire pour tenter une amorce de débat, fut-il contraire à celui qui pouvait y avoir cours. Vous êtes Alchimiste n’est-ce pas et n’êtes pas sans connaître certaines essences, qui tout en étant contraires et se rejetant donc, sont appelées à s’unifier. Ainsi en est-il des idées, des pensées, qui tout en étant diverses et variées, peuvent parfaitement s’affronter pour faire jaillir l’étincelle. Ainsi en est-il lorsque deux pierres se frottent l’une contre l’autre…

      Bien loin de moi la pensée de vous être supérieur en ceci ou en cela. Vous me demandez mes expériences, comme si, par le truchement de leurs additions, elles pouvaient à elles seules confirmer un rang quelconque qui à lui seul eut pu me permettre une place parmi vous. Si donc vous attendez de moi des preuves de cet ordre alors je suis désolé, je ne suis point collectionneur. Je n’ai point de fourneau qui eut pu recueillir mes œuvres, ni d’établi pour y façonner je ne sais quel art. Non pas.

      J’ai rencontré certains hommes authentiques et j’ai dû voyager énormément pour les rencontrer. Les plus vrais me chassèrent nombre de fois, puis m’acceptèrent au bout de tant d’années après que j’eus rompu d’avec certaines conventions toute extérieures et que je m’eus rendu compte de bien des singeries en lesquelles je restais confiné.

      Je dus recevoir des claques gigantesques, pleurer à chaudes larmes auprès d’eux, bouffer du pain à leur porte et nettoyer les chiottes de leur baraque misérable pour apprendre à grandir.

      Voyez-vous Monsieur Burensteinas, je n’ai aucun titre, aucune fonction, je n’ai rien acquis en fait de connaissances. J’ai vendu tous mes bouquins à vil prix après avoir compris que ce n’est pas en lisant que l’on devient. La seule expérience que j’eus, et je puis le dire, c’est de ne pas en avoir collectionné, de m’être mis à nu devant ceux qui savaient véritablement. J’ai pu approcher d’authentiques Hommes au bout d’années d’attentes et de mises à l’épreuve. Et lorsqu’après des années de bouleversements intérieurs, et même extérieurs, de mises à nu face à ce que j’étais dans mes immondices, certains de ces hommes consentirent à me faire entrer. Et dans mes retranchements, et alors que j’attendais à voir des princes de la spiritualité, j’étais face à des sortes de vagabonds qui vivaient dans la plus grande pauvreté et un apparent non-savoir. Jamais ils ne se mirent en avant et pourtant je savais intimement qu’ils étaient des princes spirituels, des alchimistes parvenus à l’Or le plus pur en leur être. Mais ils avaient rompus d’avec les apparats. Ces Hommes m’apprirent à ne jamais troquer la Vérité contre des artifices quels qu’ils soient.

      Certains de ceux-ci ne sont plus de ce monde. J’ai encore le souvenir d’un de ces Hommes exceptionnels que j’eus la grâce de rencontrer au bout de 18 années d’attente, et qui le jour de mon arrivée était en train de creuser un trou qui devait l’y recevoir en effet quelques jours après !!!

      Pardonnez-moi donc si je puis être brusque ici où là. Je suis ce que je suis et je m’emploie à ne plus jamais mentir face au Vrai.

      Je vous aime !

  36. Tsaddé dit :

    Ami(e)s Alchimistes,

    L’œuvre est si grande qu’elle suscite bien des réactions diverses et variées, cela tend à prouver qu’en fait elle ne peut laisser indifférent(e) quiconque l’approcherait ou l’effleurerait, de près ou de loin ; signe de sa grande résonance et de ce qu’elle agite en nous.
    L’idéal n’est’il pas justement de se fier à sa propre intuition ?

    Les voies sont multiples, les enseignants aussi, mais si je rapproche cela de mon expérience dans la voyance (que j’exerce en tant que profession).:
    Je me suis imaginée fut un temps d’être en « droit ou devoir » de condamner ceux et celles qui exerçaient complètement différemment de moi, Ah orgueil quand tu nous tiens !
    Je pensais bon de m’insurger contre les « envouteurs de tous bords », les gourous, les spécialistes du « retour d’affection » et autres vendeurs d’illusions…
    Jusqu’à ce que j’apprenne par moi-même que ma fonction n’était pas de changer ou modifier quoique ce soit !

    Pour au moins 3 bonnes raisons, à savoir :
    1- Parce que si j’ai le bonheur extrême de tenter d’incarner Dieu ou une déesse dans ma propre vie, vouloir l’être dans la vie des autres, équivalait du coup à ressembler à ceux et celles que je dénonçais.
    2- J’ai également appris que chacun était « normalement » libre d’expérimenter, de choisir sa voie, même si celle-ci ne conduit pas ou l’on croit.
    3- Ceux et celles, qui parcourent un chemin contraire à ce que « moi » je pensais valable ou valide, ont manifestement besoin d’aller justement dans cette voie épineuse se faire sustenter de quelques euros, ou milliers d’euros, pour acquérir une certaine sagesse, au prix d’un réveil parfois brutal qui pour l’heure leur fait défaut…

    En ce qui concerne la voie Alchimique et son Grand-Œuvre, l’intuition, toujours l’intuition, servira de fil d’Ariane dans ce grand laboratoire, pour ne pas se perdre trop longuement en chemin, à tous les cherchants…
    Un esprit sage et sain ne peut guère nous induire dans le sens contraire à celui qui nous conduira là où il faut que nous soyons.
    Ce qui revient à dire que si notre esprit personnel est lumineusement orienté, nous trouverons toujours l’enseignant ou enseignement recherché.

    Six heures d’affilée pour une nuit d’étude sur les six premiers liens du voyage Alchimique, m’ont conduit à vouloir en connaitre le dénouement final tant j’étais absorbée à suivre, pas à pas, Patrick Burensteinas et la conclusion magistrale de ce grand mystère, en allant avec lui jusqu’au bout du chemin…
    Ce magistère philosophal est si grand que j’avoue ne plus être tout à fait la même personne qu’avant … (rire)

    Alors laissons donc faire les pas, comme ils l’entendent, à tous ceux et celles qui cherchent…

    Car comme me l’écrivait l’alchimiste de génie (en réponse à la vidéo), la finalité n’est point de « transformer la vile matière en or et d’être prouvée scientifiquement ».
    Juste de parvenir à « confectionner ou réaliser » la pierre philosophale pour soi et d’oser entreprendre le vrai grand voyage qui s’y cache dedans.
    N’est-ce pas là la plus magnifique des réalisations ? …

  37. Tsaddé dit :

    J’ai occupé encore, les heures calmes de la nuit à lire un peu de théorie.

    Nous serons tous d’accord (je présume) sur le fait que la réussite des pratiques de laboratoire suppose certes une patience et une habileté peu communes, car les opérations sont longues et doivent être menées avec une grande précision dans le choix des matériaux, leur proportion et les degrés du feu ; mais la réussite exige surtout une parfaite connaissance, ou maitrise de la théorie, qu’il s’agit de mettre en œuvre, ou plutôt, en scène.
    Car loin de confirmer la théorie, la pratique alchimique n’en est que le prolongement.
    Voilà pourquoi l’inévitable échec des pratiques transmutatoires ne constitue pas une objection, et encore moins une raison de renoncer.

    Alors à nos fourneaux…

    Mais plus encore, à notre grande transformation intérieure, qui ne vise que l’accessit au chemin, étapes par étapes, et gravir l’immense escalier qui nous relie de la terre à l’éther, dans le but de s’accomplir personnellement et être à même de « gouter » véritablement au nectar des dieux que nous sommes (bientôt), mais que nous serons (certainement), en accomplissant le Grand-Œuvre en nous, ayant finalisé par nos mérites et nos travaux l’obtention de la pierre sacrée.

    Puisse le magicien Patrick Burensteinas nous y conduire en toute sureté.

    Pour l’heure matinale je vais gouter aux rêves merveilleux et Alchimiques, et dormir un peu…
    En souhaitant à mon retour de lumineuses indications sur les chemins et voies que vous aurez, les uns et les autres, à cœur de partager ici, si telle est votre désir et votre idée…
    Le voyage alchimique nous attend… à notre portée dans l’immense générosité de la nature pour commencer…
    Soyons-en conscients, et plus encore, reconnaissants.

    • lucille dit :

      Ce que je viens de lire là, c’est magnifique, vraiment !

      Alors à nos fourneaux…
      Mais plus encore, à notre grande transformation intérieure, qui ne vise que l’accessit au chemin, étapes par étapes, et gravir l’immense escalier qui nous relie de la terre à l’éther, dans le but de s’accomplir personnellement et être à même de « gouter » véritablement au nectar des dieux que nous sommes (bientôt), mais que nous serons (certainement), en accomplissant le Grand-Œuvre en nous, ayant finalisé par nos mérites et nos travaux l’obtention de la pierre sacrée….

      De la terre à l’éther, cela me fait penser à « L’Escalier des Sages », un livre d’alchimie, également à l’échelle de Jacob dans le « Mutus Liber ».

      Vraiment je suis content de parler à de telles poètes.
      Que j’aime les poètes, ah, vous me faites du biiieeeeeeeeeeeeeeen. :lol: :lol: :lol: :lol:
      J’aime bien la phrase de Krishnamurti : « La vérité est un pays sans chemin. »
      On pourrait débattre longtemps sur ça aussi.

      Tous, vous avez votre lumière, nous rayonnons ! Et vive le téléchargement gratuit avec option de paiement.
      Je dis cela car ça nous montre que l’on est face à des choix, maintenant que nous entrons dans la dernière phase du calendrier maya, qui est la co-création universelle.

      La question qui se pose est :
      Face au libre arbitre, choisissons-nous de comprendre les autres dans leurs points de vue et leurs positionnements, ou décidons-nous de faire route solitaire ?

  38. anatonos dit :

    Chers Âmes-i,

    Tout d’abord, je tiens à te remercier Patrick (vitriol) pour ces joyaux que tu nous as livrés à travers ces DVD, que j’ai littéralement bu. J’ai pu y trouver certaines clefs qui me manquaient pour avancer et je te suis extrêmement reconnaissant pour ce partage de tes expériences.

    Maintenant, concernant la diffusion qu’en a faite Patrick notre hôte, que peut-on lui reprocher, d’avoir agi selon son cœur ? Pour répondre à rosamystica, je ne suis pas sûr que les vulgaires, comme tu les appelles, puissent reconnaitre une perle combien même ils l’auraient devant les yeux. Alors quel risque ? Chacun voit ce qu’il a envie de voir, comprend ce qu’il imagine pouvoir saisir, et toujours selon les bornes dont il a limité sa conscience.

    Posons le talon sur la tête de ce vorace dragon qui tente de ressurgir ici et laissons-en sourdre la source d’amour, qui pénètre les cœurs et dissous les peurs.

    Bien à vous.

  39. vitriol dit :

    La pierre des sages :

    Si le cœur nous donne son accord
    Que le corps n’est plus un écueil
    C’est dans un ultime cœur à corps
    Que le corps dans son cœur accueille

    Le lion vert dans son cœur caché
    Sortira de la pierre tachée
    Et la lune maintenant libérée
    Laissera voir l’ultime vérité

    De la lune le soleil est né
    Dans une eau ils doivent se baigner
    Lune et soleil peuvent se marier
    Le marieur doit les libérer

    De leurs morts un enfant est né
    La lumière dans lui adorée
    Son cœur rouge est à la porté
    De l’Adepte qui l’a su trouver

    Bon travail.

  40. rosamystica dit :

    Chers Amis,

    En aucun cas je n’affirmerais que je suis dans la voie de la vérité. Relisez bien mes commentaires antérieurs (hélas d’autres de mes interventions ont disparu n’est-ce pas…) [Non ! Aucun de vos commentaires n'a disparu.] et vous y constaterez que je ne fais qu’exprimer mon avis qui n’est pas l’avis auquel devrait se rallier l’ensemble des participants. Maintenant, si nous ne pouvons nous exprimer ici librement sans recevoir des menaces de la part d’un dictat qu’on me le dise [Quelle menace, quel dictat ! Il s'agit de rappels aux règles à respecter en vigueur sur ce blog]. Je ne suis pas un tiède et je me refuse d’entrer dans le confort d’une pensée dominante. Cet espace traite d’Alchimie principalement [Non ! Cet espace traite de beaucoup d'autres choses que d'alchimie.], domaine auquel je m’intéresse moi-même vivement mais personnellement je suis contre les exposés à tous vents. Je n’ai absolument rien dit d’autre ni en aucun cas insulté quiconque pour qu’il faille ainsi me discréditer.

    Désolé mais le vent ne souffle pas toujours dans le même sens et il peut y avoir des vents contraires qui peuvent aussi se montrer salvateurs.
    L’Alchimie est élitiste comme l’est l’Ésotérisme quintessentiel et je ne comprends pas pourquoi il faudrait absolument démocratiser ce qui a toujours appartenu à l’Elite celle-là même dont n’eut de cesse de parler entre autres René Guénon. Notre monde moderne a que trop l’habitude de vouloir tout uniformiser et le fait de parler d’élite au sens le plus noble que ce mot requiert est devenu dirait-on insultant et proprement anti-démocratique comme s’il fallait absolument tout ramener à tout le monde. Permettez chers amis que je n’adhère pas à cette pensée. Et je me suis permis « démocratiquement » de la dire sans masque aucun.

    Je conçois que comme l’indiquait encore René Guénon la vérité ne puisse être consolante pour tous mais il en est ainsi et je demeure absolument convaincu qu’exposer ainsi un domaine réservé à une certaine élite est dangereux car c’est vouloir ramener le bas vers le haut et donc inverser les choses.
    N’en déplaise donc à la majorité (qui seule est dominante en ces temps démocratiques) la vérité a ses principes qui demeurent immuables en eux-mêmes et auxquels rien ne peut être supplanté.

    Voici l’extrait d’un ouvrage de Laurent Mollard intitulé « Le Monde sacré » et qui revient sur cette notion d’élite dans le prolongement de René Guénon. Avant de partager avec vous l’extrait de cet ouvrage sachez que je suis heureux d’être en cet espace en lequel je ne suis nullement venu polémiquer et encore moins me soustraire aux règles de bienséance qui sied aux invités. Mais je ne puis non plus m’opposer à ce qui m’habite résolument à savoir l’insatiable quête du seul vrai dont encore une fois rappelé les réalités ne sont point consolantes y compris pour moi.

    Bien fraternellement.

    Nous employons régulièrement le terme de qualification, il nous paraît important d’expliquer le sens que nous lui donnons et qui doit être le sien. La principale qualification concerne l’étendue de l’horizon intellectuel de l’individu. Nous utilisons le terme d’individu car comme c’est l’individualité qui est prise comme moyen de support et moyen de la réalisation initiatique, il faut par conséquent qu’elle possède les aptitudes requises. Si nous avions à envisager la personnalité ou le « Soi », il n’y aurait aucune différence à faire entre les êtres car tous seraient également qualifiés. (1) Est qualifié celui qui reçoit la Lumière, c’est-à-dire une influence spirituelle et qui est capable d’en retirer un bénéfice effectif. Cette Lumière ne peut être donnée que par une organisation traditionnelle au moyen d’un rite initiatique. Il faut bien entendre que cette influence spirituelle ou Fiat Lux soit véritable c’est-à-dire transmise depuis des temps immémoriaux et issue d’une doctrine traditionnelle et qu’elle ait effectivement gardé sa qualité essentielle supra-individuelle donc transcendante. Nous constatons qu’aujourd’hui bien peu d’organisations en Occident réunissent ces éléments. Certaines organisations maçonniques peuvent encore revendiquer quelques éléments quand bien même la majorité de ses membres n’en n’ont pas véritablement connaissance. Nous ne parlons pas ici de pseudo organisations, manifestement les plus nombreuses, qui voient un but laïc à cette influence spirituelle. C’est bien là le parfait contraire de ce que doit être une organisation qui revendiquerait un rattachement traditionnel. Nous devons expliquer ce qui constitue une véritable organisation traditionnelle et qui de facto exclu les pseudos organisations. La Lumière que nous recevons, lors d’une initiation régulière, doit nous entraîner à nous concentrer sur ce qui est supra-humain, puisque cette influence spirituelle n’est pas humaine, au moyen de la Connaissance et de sa réalisation qui doit nous conduire à l’Unité. Il ne s’agit donc absolument pas de nous préoccuper de choses matérielles, contingentes et changeantes qui forment la multiplicité avec l’immédiateté comme principe. Ces choses essentielles se doivent d’être réaffirmés car dans la dernière partie du cycle dans lequel nous nous trouvons, nous pouvons constater que de très nombreux individus se rendent bien compte que cet environnement matérialiste n’est pas une fin en soi. Ces mêmes individus cherchent donc une autre « voie » et donc fleurissent ici et là des écrits, des associations, des organisations qui mélangent tout et entraînent encore plus de confusion là où elle est déjà très importante mais surtout qui conduiront ces individus à des déconvenues à la hauteur de leur espérances. Et dans ce nombre d’individus un petit nombre et quand bien même il n’y en aurait qu’un, puisque nous plaçons dans le domaine de la qualité et non de la quantité, serait qualifié verrait sa qualification dénaturée car l’examen de ces différentes organisations l’entraînerait sur des chemins très éloignés d’où devrait l’emmener ses qualifications. Il est très difficile aujourd’hui de trouver une initiation qui corresponde à sa nature véritable car selon la position de notre cycle actuel, cette connaissance doit être cachée et celui qui veut la trouver doit montrer une persévérance et une volonté à toutes épreuves. Il convient toutefois d’ajouter que ce n’est pas par hasard si cette Connaissance est cachée. Elle l’est car de toutes façons bien peu d’individus seraient capables de l’assimiler, du entre autre à cet environnement actuel très éloigné du Principe Suprême et ensuite les autres individus, n’en comprenant pas le sens véritable, utiliseraient cette Connaissance à des fins toutes contraires à celle à laquelle elle doit nous conduire.
    Cette notion de qualification précède celle d’élite qui doit être elle aussi précisée. L’élite regroupe les individus qui possèdent effectivement la Connaissance car leur nature propre leur permet de l’assimiler et de la réaliser. Posséder la Connaissance, c’est posséder la Vérité du Principe Suprême qui se situe au-delà des possibilités humaines dans un domaine supra-humain. Cette élite ne se situe donc pas sur le même niveau que les individus, elle est donc véritablement au-dessus, ce qui entraîne l’idée de hiérarchie, caractéristique fondamentale de toute organisation initiatique mais aussi de toute société traditionnelle. C’est bien l’idée de transcendance exprimée lors de l’initiation régulière. Ce domaine supra-humain est bien au-dessus de la matérialité caractéristique de notre monde actuel, c’est le domaine de la métaphysique et donc celui de la Vérité. Participer à cette élite ne rend pas l’individu supérieur aux autres dont le sens d’une gloire ou d’une fierté à en tirer. Ceci serait totalement contraire à la réalisation de la Connaissance qui tend à réhabiliter notre « Soi » dissimulé par la présence de l’égo envahissant. D’ailleurs ce sont bien ces notions sentimentales qui influencent et voilent notre Etre. Ces individus qui constituent l’élite doivent s’assurer de la conformité des individus qui la constituent mais aussi et surtout veiller à la transmission de la doctrine de la Tradition primordiale à ceux qui sont qualifiés. Rappelons le que ce sont ceux qui peuvent en tirer un bénéfice effectif et ajoutons que cette qualification n’est pas profane c’est-à-dire qu’il ne s’agit pas là de facultés de raisonnement ni d’érudition. Ceux qui ont reçus cette Lumière savent qu’elle inonde le cœur, siège de la faculté intuitive ou de l’intuition intellectuelle, symbolisé par le Soleil quand aux autres qui vivent sous le reflet de la Lune qui éclaire la tête, siège de la faculté discursive pourront toujours contester en argumentant nos propos, c’est de toute façon là la seule attitude possible pour eux.

  41. malAneib dit :

    Bonsoir,

    Merci Patrick pour toute cette transparence, que j’ai pu commencer à percevoir, à laquelle vous œuvrez en livre, en radio, et dans cet incommensurable voyage ou l’âme agit !

    L’alchimie, et l’éveil à la vie, étant à mon gout comme un artichaut ; dur de s’y mettre, on racle les dents, mais ensuite on mange les feuilles entières sans même s’en rendre compte jusqu’à rencontrer cette barrière défendu qui nous mène alors au Cœur.

    Je me permets, pour continuer à parler d’Alchimie ici, de vous demander de m’éclairer ou de me conforter sur le décryptage de ceci :

    Très respectueusement,
    Laurent

    • raimon dit :

      Il s’agit bien sûr des fameux lion rouge et lion vert de l’alchimie.
      On les retrouve dans « la sapience éternelle » de Lampsbrick et d’autres sujets.
      Les lions, dans la langue des oiseaux, ce sont les ions rouge de la terre quand on s’y recharge magnétiquement, et le vert du ciel quand on s’y connecte aussi.
      Le but étant de conjuguer, à travers soi, les deux énergies de la nature pour en sortir une quintessence à travers notre exaltation.
      Peut-être cela signifie-t-il aussi les fruits verts et les fruits rouges tout simplement.
      Eh oui, c’est même sûr.

    • vitriol dit :

      Bien qu’elle fasse partie de 7 fontaines, ce qui est symbolique, ces fontaines sont relativement récentes puisqu’elle date de 1895. Par contre, les symboles qui sont dessus sont particulièrement importants pour l’alchimiste.

      Les lions sont comme le dit raimon, vert et rouge. Ces symboles, comme tous les symboles alchimiques, peuvent se lire de plusieurs façons.

      Ils peuvent être entendus lion, comme lier. Il est marqué dans le Mutus Liber : « lis lis et relit », ce qui peut être entendu comme lier et relier, c’est-à-dire rassembler. Mais ce peut être aussi le jeune lion (le vert), qui doit croitre et se purifier pour devenir rouge. Ce peut aussi être la teinture (liquide rouge), qui doit mouiller le sel blanc. Nous parlerons alors du combat du lion rouge et du dragon blanc, car une foi le sel mouillé par la teinture quand il sèche, il se forme à sa surface des écailles de dragon. Comme de l’eau sur du sable qui en séchant forme des craquelures. L’un peut être l’ombre de l’autre. Vous savez bien que si vous éclairez quelque chose avec une lumière rouge, son ombre est verte. Donc l’unité est l’union de la lumière (verte) et de son ombre (rouge). Voici un léger survol qui peut être affiné selon le travail.

    • malAneib dit :

      Merci infiniment à vous deux pour ce courant… très aqueux.

  42. rosamystica dit :

    Bonjour à tous,
    Je réside dans le sud de la france région où se trouvent nombre de lieux réputés pour leurs symboles architecturaux et je vais prendre toutes les photos possibles et vous les transmettre ici.
    Bien à vous.

  43. Tsaddé dit :

    Allégorie Alchimique…
    Ces alchimistes qui sont’ils…

    A = Âmes aimantes et altruistes ayant appris à aimer avant d’accomplir
    L = Laborieux laboureurs liant et reliant l’ombre à la lumière et l’ouvrage au labeur
    C = Chercheurs consciencieux confiants et conquérants
    H = humbles hommes Héritiers héroïques de l’hermétisme
    I = Ils inventent l’irrationnel et invitent l’instinctif
    M = Maitres magiciens Manipulant avec majesté méthode et magistère
    I = Initiatiquement instruits, ils imaginent indéfiniment l’impossible
    S = Serviteurs des sciences subtiles et du secret des sages
    T = talentueux Théosophes ils en témoignent par leurs thèses
    E = Explorateurs éloquents qui avec enthousiasme et élan exhortent que Étoile mène à enfant
    S = Sortie de son sommeil survient alors la semence sacrée et sublime

  44. Tsaddé dit :

    Voici une magnifique interview de Patrick Burensteinas diffusée sur la radio « ici et maintenant » (datée de janvier 2010) qui nous parle de « la réalité alchimique », de l’interaction des 4 éléments, et qui revisite quelques contes d’autrefois à la manière alchimique :

    http://nous-les-dieux.org/VIDEOS/PatrickBurensteinas1.flv.jpg

    http://nous-les-dieux.org/VIDEOS/PatrickBurensteinas2.flv.jpg

    Alchimiquement vôtre.

  45. revolutopiste dit :

    ;-) ;-) ;-) Alchimie de la conscience créatrice, les preuves ? :
    L’épreuve… !
    Sommes-nous la dernière bulle de pensée, la dernière agitation avant l’unité ?
    Conscience : allume hier au présent, ah l’hume hier au présent ! (cadeau de bonne heure et de bonne hume heure)
    Notre paire qui est aussi eux, que ton nom soit sang-déifié, que ton règne arrive (dans la rive de ma veine) que ta folle bonté soit fête sur la terre comme aussi elles… donnons-nous aujourd’hui ce présent éternel, pardonnons-nous nos offenses comme nous par-donnons aussi à ceux qui nous ont offensés, et ne nous sous- mettons pas à la tentation mais délivrons nous du mal des maudits mots non-dits, mal dits, pardi !
    Et rêvons l’utopie…

  46. raimon dit :

    Coucou les amis,

    J’aimerais bien avoir votre avis sur cette conférence d’Alexandre Lachance :

    http://interobjectif.net/wp-content/uploads/alexandre_lachance-alchimiste.flv.jpg

  47. Cher(e)s ami(e)s de l’alchimie,

    Pour des raisons personnelles, je vous informe de mon retrait de la scène initiatique française sur Internet.

    Par mes dernières publications, j’espère avoir  favorisé une meilleure diffusion de la richesse qu’offre l’alchimie une fois qu’elle est débarrassée de ses inutiles obscurantismes et querelles de chapelle.

    Rappelons encore ici l’importance d’une bonne acquisition des principes de la théorie hermétique générale, permettant au chercheur studieux d’atteindre l’autonomie et la joie éclairante.

    J’espère également avoir donné le goût de l’Unité à ceux qui ont compris que les voies et les matières alchimiques sont fort nombreuses et d’égale valeur dans le creuset des humbles.

    J’espère surtout avoir rendu à Dieu la place qui lui revient dans le déroulement du Grand-Oeuvre.

    Je remercie ceux et celles qui m’ont soutenu et encouragé dans cette difficile tâche de diffusion, qui m’a obligé à stopper tout travail profane durant deux années, et qui m’a aussi rendu très souvent absent vis-à-vis des miens. Je les remercie d’avoir compris et accepté ce sacrifice momentané.

    Concernant les autres révélations et publications alchimiques qui devaient suivre prochainement, et notamment le SECRET DE JÉSUS-CHRIST,
    je les communiquerai dorénavant :

    •  EXCLUSIVEMENT SOUS FORME ORALE,
    •  sans aucun support écrit,
    •  dans le cadre de stages privés,
    •  en petits comités motivés,
    •  et uniquement à ceux et celles qui feront la demande d’en être informés.

    Je retourne à présent dans le silence et la contemplation des mystères que Dieu nous laisse entrevoir quelquefois lorsque notre âme est en repos et loin des agitations du monde.

    Je vous souhaite une bonne continuation sur le sentier hermétique, et  vous remets entre les mains de l’Éternel Divin et de Sa Bénédiction Souveraine.

    Bien fraternellement,

    Stéphane Barillet

    • InterObjectif dit :

      Viens avec moi t’asseoir près de la mer,
      Ouvre ton cœur, sois libre.
      Je te parlerai d’une paix intime
      Comme celle des profondeurs calmes,
      D’une liberté intime
      Comme celle de l’espace,
      D’un bonheur
      Comme celui des vagues qui dansent.
      Vois, la Lune trace un chemin de silence sur la mer sombre.
      Ainsi, devant moi, l’intelligence ouvre un sentier lumineux.
      La douleur gémissante se cache sous la moquerie d’un sourire,
      Le poids d’un amour périssable alourdit le cœur,
      La raison est déçue et la pensée s’altère.
      Ah, viens t’asseoir près de moi,
      Ouvre ton cœur, sois libre.
      Comme la Lumière que la course immuable du Soleil ramène,
      L’intelligence en toi viendra.
      Les lourdes terreurs d’une attente angoissée
      S’en iront de toi, comme les vagues reculent sous l’assaut des vents.
      Viens t’asseoir près de moi,
      Tu sauras quelle intelligence naît d’un amour vrai.
      Comme le vent chasse les nuées aveugles,
      La pensée claire chassera tes préjugés stupides.
      La Lune est amoureuse du Soleil
      Et le rire des étoiles emplit l’espace.
      Oui, viens t’asseoir près de moi,
      Ouvre ton cœur, sois libre.

      (Jiddu Krishnamurti, Bulletin International de l’Étoile N°10, juillet 1930)

      • EmA/AmE dit :

        Merveilleux !
        Avoir devant les yeux de telles phrases,
        Ém’eux et font se rappeler comment on enfoui toute ces poésies que charrient nos vies.
        Que l’on enfouit car trop de bruit pour trouver appuis, trop de pluies. ON croyait sa source tarie.
        Alors que parfois c’est juste que l’on n’a pas l’endroit pour y déposer toutes ces pensées qui scintille comme des étoiles au fond des yeux.
        Ou encore que l’on avait à être initié pour ne plus être inquiété.
        Qu’il fallait ramper pour apprendre à se redresser.
        Qu’il fallait aller chercher ce qui devait nous élever à notre vrai Soi.
        N’ayant pas les bons maîtres pour son âme.
        ON se retourne vers les âmes des mondes.
        Remerciant pour certains leurs parents mais ayant tellement de carences puisque des aspirations et âmes différentes.
        Donc on fait un peu comme tout le monde au début de sa vie, puis pouvant se l’approprier et se la reconstituer.
        Et émue un jour on se rends compte et exploite la totalité de son être. En fait ce n’est pas bête dit comme cela.
        Il est temps de m’asseoir !

    • EmA/AmE dit :

      Barrillet ! Tu as exploré ce que pouvait être le net. Comment on peut aussi apprendre et faire passer des mes’sages. Ton retour à la contemplation fera son chemin fort de ce dont tu t’es insurgé, de ce que par le biais de InterOb tu as su toucher (bien mal par rapport à tes réactions humaines).

      Les chercheurs ont tous donnés de leurs santés, de leurs temps, de leurs vies pour avancer avec les enseignants que sont les élémentaux, les esprits, les matières. Et je suis la première à souvent être colère que d’autre se l’approprie sans mon accord et avec rien en échange. Mais cela vient d’autres encore l’échange vivifiant qui fait que l’on oublie les heurts fait à nos scénarios que l’on s’est ficelé et que l’on croit sis-allé. Alors qu’un ange est venu s’asseoir et reconnais « les vrais » pour mieux les diffuser afin que tous nos échangeons, nous nous grandissions mutuellement. Donc la vie ne nous a pas trahie mais fait entre voir les autres possibilité que ce siècle nous offre.

      L’alchimie nous éloignerait de la modernité. C’est à nous de nous laisser initier par ces maîtres là aussi surtout quand ils sont de si belles qualité. Il faut actualiser nos savoirs que notre âme est allé rechercher pour nous ré-ouvrir à notre totalité d’éveillé.

      Après, comme toi d’abord je fulmine, rumine, m’isole puis tout s’étiole dans mes diverses fioles pour m’augmenter des à-côtés qui furent porté à mes futés. En premier lieu je les considère comme furet puisque l’éveil le vrai se fée souvent loin des humains. Il est difficile parfois de les re-côtoyer car sur trente mille juste 8 me nourrissent à ma soif et tant éclaboussent histoire de montrer qu’ils existent. Tant sont pleins de basses aspirations mais beaucoup apporte par leurs diverses niveaux, préoccupations, aspirations…

      Surement qu’après ton retour en terre tu fleuriras d’un éclat nouveau et d’autant plus grand que fort de la portée qu’offre ce siècle. Car s’est en donnant un peu que l’on récolte beaucoup.

      UN petit mélange d’élément qui parfois laisse ces élémentaux exploser, puis se réajuster en s’observant pour que chaque étincelle au but illumine sans trop brûler et détruire.

      Mais bon réactive un peu trop. Surement en fait je ne sais pas mais bon… C’est moi quoi !

      COEUR’DIAMANT, HEU CORPS’DIALEMENT, mais au vu du plaisir de te voir revenir échanger et pour de vrai cette fois. Pas en tant que marmiton mais avec équanimité. Puisque tu vas te rendre compte que l’on peut apprendre de toi et toi de nous aussi.

  48. Tsaddé dit :

    Mes plus belles vibrations ici avec vous.

    Quelque part je me dis que se recentrer soi-même un temps dans le silence est une volonté, une nécessité, un besoin chez les sages…
    Vu l’époque pleinement chaotique que l’on vit à cet instant…
    J’accepte, j’admets, je comprends… je vis moi aussi cet état particulier qui me fait rager et soupirer lorsque le téléphone sonne… pour mes RDV…
    Je ne désire plus participer aux complaintes et jérémiades de mes « consultants » qui vivent les résultats qu’ils ont eux-mêmes fabriqués dans leur vie…
    J’éprouve un amour absolu pour le silence, bien que j’ai un véritable dialogue Alchimique avec la nature immense tout autour de moi…
    L’air du temps… l’ère époque cruciale que nous traversons nous pousse à l’introspection, je n’y vois aucun mal mais plutôt une clé…
    Patrick se tâte pour savoir si oui ou non le site et le blog poursuivront sur la même lancée… le choix qu’il fera sera de toute manière le bon…
    Vous Stéphane vous choisissez le mode silencieux et contemplatif, c’est fantastique de faire des choix conscients…
    Moi Tsaddé je n’ai aucune envie d’exercer ma profession actuellement surtout quand je vois que les questions sont axées sur la petitesse, l’égo et la non réflexion…
    Surtout que sans vouloir vous paraitre prophétesse de mauvaise augure, devant l’actuel cas de figure qui agite le monde arabo-africain, je vis des sensations très étranges et particulières qui me conduisent à penser que la 3ème guerre larvée est commencée et que nous risquons bel et bien d’ouvrir les yeux sur une triste réalité d’ici cet été 2011…

    Je ne nous souhaite que le meilleur et pour commencer la paix dans l’esprit au moment présent.
    Œuvrons en nous car le tout premier laboratoire est celui de l’esprit.

    Chaleureusement à vous tous, ne nous battons plus SVP, ni avec les armes, ni avec les mots, c’est de l’énergie qui s’éparpille inutilement… dans l’univers et qui alimente encore l’immense égrégore dont il est grand temps de se débarrasser.

  49. vitriol dit :

    Il est bien que l’esprit souffle.

    La meilleure démarche qui puisse faire un alchimiste est bien la contemplation. Je n’ai pas voulu prendre part au débat pour choisir un camp plutôt qu’un autre.

    J’ai bien souvent réagi comme vous. Si vous saviez le nombre de cours que l’on m’a « volé » et bien sûr ma rage fut grande. Comment imaginer que des gens dont le seul but est de faire de l’argent puisse prendre mon savoir ? Et le pire c’est qu’ils étaient suivis, qu’ils avaient du succès en s’attribuant sans vergogne le fruit de mon travail !

    Mais la voie est plus forte que l’égo et je me suis rendu compte que ces personnes finalement pouvaient toucher des gens que je ne rencontrerai jamais.

    Le maitre doit être le plus transparent possible. On ne doit même pas savoir que c’en est un. C’est comme une lampe, plus elle éclaire, moins on la voit.

    Alors je vous souhaite tous le bien. Puissiez-vous sincèrement suivre votre chemin et trouver ce que vous ne désirez pas mais qui est bon pour vous.

    Le maitre parle de la voie l’orgueilleux parle de lui.

  50. Arnauld dit :

    Bonjour à toutes et à tous,

    C’est un plaisir de voir la diversité du monde dans lequel nous vivons au travers des points de vue exposés ci-dessus. Et encore, ceci n’est qu’un petit échantillon de ce qu’est l’Humanité sur Terre. Chaque Être est comme un point de couleur différent sur la grande toile de l’Humanité. Nous formons tous Un malgré nos différences. Et c’est aussi grâce à nos différences que nous sommes aussi beaux ensembles.

    Comme dit Patrick Burensteinas : « la voie est plus forte que l’ego ». Combien de fois vous est-il arrivé de comprendre à posteriori les divines raisons d’un évènement qui vous avait fait enrager sur le coup ? La Voie est plus grande que ce que nous pouvons en percevoir. L’humilité et la foi s’imposent devant une telle sagesse.

    Ceci n’est pas pour autant un appel à l’inaction. Il appartient à chacun de trouver la façon qui lui convient de se découvrir, de grandir, de se déployer, d’atteindre les autres et de trouver l’unité. Certains prennent le glaive, agitent et remuent tout autour d’eux afin de réveiller les endormis et les faire sortir du statu quo. D’autres écrivent, construisent dans leur temple et partagent leurs connaissances. Certains copieront, d’autres prendront gratuitement. Tous partageront d’une façon ou d’une autre, de façon plus ou moins consciente, et à la fin l’information sera partagée. Certes le contenu vibratoire sera un peu diffèrent de son original, mais il en est ainsi. Toute chose à sa raison d’être. La Voie a ses raisons qu’il nous faut accepter, à défaut de les comprendre.

    Agir pour exister, explorer, apprendre, être et partager.

    Se receuiller pour comprendre, conscientiser, se transformer et grandir (devrais-je dire se transmuter ? :-) ).

    Tel la respiration, avec l’inspiration et l’expiration, notre chemin comporte plusieurs temps, d’abord successifs, puis de moins en moins… jusqu’à la disparition du temps et la plénitude du moment présent, dans un lâcher-prise total et une unité retrouvée.

    Aimons nos différences.
    Aimons-nous en dépit de celles-ci.
    Voilà en essence une voie selon laquelle, à vrai dire, il n’y a rien à reprocher.
    Car chaque autre est le reflet de soi, est une partie de soi, une partie comme-une à Nous.

    Du fond de mon cœur.

  51. [...] Le Voyage Alchimique | InterObjectif.Net Il nous faut donc du temps, du désir, de l’intelligence, de la sensibilité… et un alchimiste pour nous aider… Alors, progressivement, le monde jusque là obscur de l’alchimie s’éclairera au cours de ce voyage. [...]

  52. dit :

    InterObjectif a écrit, le 16 octobre 2011 à 15:25 :
    Royaume-Uni : des ovnis filmés à l’aide d’un équipement de vision nocturne

    Cela me fait penser à un l’émission « Radioscopie » datant de 1979 où Jacques Chancel recevait Eugène Canseliet, alchimiste et unique disciple de Fulcannelli.

    Cette émission est payante aux archives de l’INA, ce que je trouve dommage car il s’agit d’archives publiques d’une production faite sur une radio publique et qui plus est, il y a plus de 30 ans.
    Le lien ci-dessous nous permet de la télécharger gratuitement :
    A la 33ème minute de ce document audio, Eugène Canseliet nous parlait de la pollution, notamment celle des ondes.

    Les OVNIs comme tout autres apparitions d’engins extra-terrestre, il n’y croyait pas.
    Il s’agirait simplement selon lui, de noeuds de lumière.

    Pour celles et ceux qui s’intéresse de près ou de loin à l’alchimie, cette interview ne laissera pas indifférent
    Bonne écoute et bon toujours à tous.

  53.  
Faire un commentaire

Cocher cette case pour être averti par mél des commentaires à venir.
(vous pouvez aussi être averti par mél des commentaires à venir sans commenter)


Accélérez votre navigation sur ce site en utilisant :
Google Chrome
Le navigateur internet rapide et novateur !