Vous venez de dépasser le plafond autorisé en tant qu’auto-entrepreneur.

Vous avez peur de perdre ce statut car vous ne l’avez dépassé que de peu !

Et passer sur une forme d’entreprise plus formelle vous ferait perdre beaucoup d’argent.

Pour l’instant, vous ne vous sentez pas prêt.e à sauter le pas.

Un simple dépassement peut me faire perdre mon statut ?

Le problème c’est que dans votre cas, vous n’avez eu qu’un léger dépassement dû à une prestation très rentable, mais rare.

Dans ce cas, il n’est pas sûr que vous perdiez votre statut et soyez obligé d’upgrader. Et ce pour au moins 2 raisons

Les nouveaux seuils autorisés depuis 2018

Le 1er Janvier 2018, de nouveaux plafonds sont apparus.

 

Types d’activitésPlafonds de CASeuils de franchise TVA
Achat / revente de marchandises 176 200 €85 800 €
Vente de denrées à consommer sur place 176 200 €85 800 €
Prestations d’hébergement 176 200 €85 800 €
Prestations de service commerciales ou artisanales 72 500 €34 400 €
Activités libérales 72 500 €34 400 €

 

Comme vous pouvez le constater, depuis cette date, vous pouvez pratiquement doubler votre chiffre d’affaire tout en restant dans le régime de Micro-Entreprise.

La seule condition, c’est que vous dépassez un certain seuil, il va falloir commencer à faire payer la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée).

La seconde chose qui s’applique dans votre cas, c’est le fait que la sortie du régime, en cas de dépassement de Chiffre d’Affaire, n’intervient qu’à partir de la seconde année. Ce qui veut dire :

  • Vous avez beaucoup de temps pour prévoir la suite, et choisir le statut juridique qui vous corresponds le plus
  • Si la seconde année, vous ne dépassez pas le seuil autorisé par la Micro-Entreprise, alors vous n’avez pas à sortir de ce régime !

Les lois sont très flexibles avec les Micro-Entrepreneurs.

Une chose intéressante, si vous vous situez dans la tranche où vous devez maintenant payer la TVA, c’est que vous pouvez aussi commencer à la récupérer sur :

  • les frais de transport domicile-lieu de travail  
  • les frais de repas  
  • les déplacements professionnels
  • les frais de formation
  • les frais de locaux et d’équipements professionnels
  •  les abonnements (internet, téléphone fixe et mobile, etc …)
  • électricité, eau, gaz
  • fournitures de bureau, matériel informatique
  • etc …

 

Un Régime très Flexible, et tant mieux

Comme vous avez pu le constater, rien de grave à dépasser le chiffre d’affaire autorisé. Vous avez du temps devant vous pour trouver une solution. 

Et si vous avez dépassé le CA autorisé qu’une seule année, alors tout va bien, vous pourrez rester dans ce régime simplifié.

Et si jamais vous dépassez deux années consécutives le Chiffre d’Affaire, alors c’est aussi une bonne chose, car ça signifie que votre entreprise est en forte croissance !

Il ne vous reste plus qu’à choisir entre stabiliser votre entreprise en dessous du seuil de CA autorisé par le régime Micro Entreprise, ou à sauter le pas vers un statut juridique d’entreprise plus complet, et continuer à faire évoluer votre Chiffre d’Affaire !