Vous écumez les forums et sites informatifs.

Votre objectif : choisir la forme juridique de votre entreprise.

Et plus vous lisez, plus vous êtes perdu.

Vous trouvez autant de personnes qui défendent :

  • la SASU
  • l’EURL
  • le Portage Salarial

Vous avez l’impression qu’il y a autant d’avis que de personnes qui le donne.

Dans la jungle des informations contradictoires, comment choisir le bon chemin ?

Un (gros) problème que rencontre les indépendants

De nombreux indépendants se plaignent d’un certain service :  le RSI (au moment où vous lisez ces lignes, vous avez peut être basculé sur un nouveau service).

Des problèmes fréquents surgissent avec ce service :

  • des problèmes de remboursement : de nombreux justificatifs à fournir, parfois plusieurs fois car les dossiers se perdent (on peut même lire que l’objectif du RSI est de retarder un maximum les remboursement)
  • des erreurs dans les cotisations : des oublis de comptabilisation des trimestres retraites et de remboursement des frais de santé
  • beaucoup d’ignorance : malgré de nombreux appels & envois de courrier, les indépendants n’arrivent pas à communiquer avec le RSI

RSI : Une grosse instance à la traîne !

Le principal problème est que le RSI est une très grosse instance. Et comme de nombreuses grosses entreprise, elle connaît énormément de lenteur. Et ces lenteurs peuvent vraiment vous poser problème, surtout en cas :

  • de retard de remboursement pour vos problèmes de santé,
  • des erreurs qu’ils commettent sur les cotisations prélevés (souvent à la hausse)
  • et bien d’autres cas

Malheureusement, les témoignages d’entreprises ruinés à cause du RSI sont très nombreuses.

Déliez-vous du RSI grâce à la SASU

En tant que président de SASU, vous êtes considéré comme un “assimilé-salarié”.

Vous avez donc les mêmes droits et aides qu’un salarié. Vous cotisez comme lui, excepté pour les cotisations lié au chômage.

De plus, la SASU possède les avantages suivant :

  • SI vous ne vous mettez pas comme salarié de l’entreprise (uniquement mandataire) : vous ne payez aucune cotisation sur le salaire
  • Vous pouvez vous verser votre salaire comme dividende annuelle et ne payer que 30% de charge
  • Vos impôts sur le revenu sont limité à 8%
  • Meilleure assurance vieillesse si le président se verse un salaire
  • L’imposition sur les bénéfices est très faible, et augmente par palier
  • La SASU est plus simple à créer

Bien entendu, cet article n’est pas exhaustif. Mais il est important de prendre en compte cet avantage qui met au dessus des autres ce statut.

C’est le meilleur moyen d’avoir un statut juridique qui est plus contrôlable et qui vous évite de devoir traiter avec un service qui a si mauvaise réputation.

Dites nous dans les commentaires quel est le statut que vous avez choisis, et pourquoi.